Défi relevé pour Nicolas Claveau qui a bouclé les 210 kilomètres du tour du lac Saint-Jean en vélo à bras (handbike) au profit de l’ataxie de Charlevoix-Saguenay durant la fin de semaine. Ce sera une bonne préparation pour son ambitieux projet de juillet 2021: la traversée du Canada en vélo à bras.
Défi relevé pour Nicolas Claveau qui a bouclé les 210 kilomètres du tour du lac Saint-Jean en vélo à bras (handbike) au profit de l’ataxie de Charlevoix-Saguenay durant la fin de semaine. Ce sera une bonne préparation pour son ambitieux projet de juillet 2021: la traversée du Canada en vélo à bras.

Nicolas Claveau: après le tour du lac, la traversée du Canada en vélo à bras

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’Almatois d’origine Nicolas Claveau a une détermination de fer. En fin de semaine, l’homme de 38 ans atteint de l’ataxie de Charlevoix-Saguenay a effectué le tour du lac Saint-Jean en vélo à bras (handbike) au profit de la recherche pour cette maladie dégénérative et en vue de la traversée du Canada qu’il prévoit concrétiser en juillet 2021.

Joint dimanche après qu’il ait parcouru 210 kilomètres en deux jours, dont une bonne partie à rouler quasi en solitaire, le Jeannois s’est dit satisfait de cette première en ‘’handbike’’. Bien sûr, il aurait aimé avoir plus de gens pour l’accompagner durant son périple, notamment des maires des municipalités ceinturant le Piékouagami, mais ce sera partie remise, estime-t-il.

«J’ai voulu donner plus de visibilité (à l’événement) en interpellant des maires et des entreprises et en créant une campagne de financement via un GoFundMe et en faisant la vente de chandails de vélo, explique-t-il. Pour la participation des maires, c’est sûr que ça aurait pu être mieux. Je ne sais pas si c’est la COVID-19 qui les a freinés. Je les avais pas mal tous contactés, mais il y en a qui ne voulaient pas s’impliquer dans le projet, peut-être parce que c’est ma première année et qu’ils ne me connaissent pas. Peut-être que l’an prochain, pour ma traversée du Canada, ils seront plus ouverts à mon projet?»

Parti samedi matin à 8h du Walmart d’Alma, il s’est arrêté dîner au Saint-Hubert Express de Roberval. «On soupait et on couchait à Dolbeau à l’Auberge La Diligence. Nous sommes partis dimanche matin pour aller dîner à l’Île du Repos où nous attendait l’organisateur Bernard Duchesne. Puis, l’arrivée a eu lieu au Resto-Pub Mario-Tremblay vers 16h15/16h30. Il a fait très beau et très chaud samedi. Dimanche, il ventait, mais c’était juste bien pour rouler», relate celui qui a toujours été confiant de terminer son tour du lac. «Oui, parce que c’est dans ma mentalité. Quand je m’implique dans quelque chose, je pars et je reviens», soutient-il.

Une bonne préparation

Chose certaine, cette première expérience lui sera fort utile pour son prochain grand défi. «Ça va me donner une bonne idée et un bon entraînement en vue de ma traversée du Canada l’an prochain!»

Car pour lui, le tour du lac Saint-Jean et la traversée du Canada ne sont pas si différents. «Au lieu d’une journée de 120 kilomètres, ce sera 40 jours», fait-il valoir.

Concernant la traversée du pays en vélo à bras, il assure que la planification est pas mal complétée et qu’il est présentement à peaufiner son alimentation et à trouver des façons de pouvoir tirer le meilleur de son corps durant le long périple. «Aujourd’hui (dimanche), j’ai pu constater les carences qu’il fallait que je comble pour que mes articulations fonctionnent à 100 %, qu’il fasse soleil, chaud ou autre, afin d’être en mesure de me réhydrater et d’avoir une bonne nuit de sommeil.»

Pour ce qui est du volet financier de son événement, Nicolas Claveau n’avait pas encore eu le temps de faire le décompte du montant amassé au moment de notre appel. Il visait une somme de 5000 $ à 10 000 $. Il devrait dévoiler le montant d’ici deux à trois jours. Sur son GoFundMe, il avait récolté un peu plus de 1300 $ dimanche soir.

Nicolas Claveau compte organiser ou participer à d’autres événements pour l’aider à réaliser sa traversée. Il souhaite lancer une nouvelle campagne de financement. Les gens peuvent déjà contribuer en se rendant sur sa page Facebook www.Facebook.com/nicolas.claveau.public ou par l’achat d’un maillot cycliste disponible en trois choix de couleurs. Sur sa page, on y retrouve une description de l’homme et de ses projets, ses entraînements ainsi que ses commanditaires.