Respectivement DG et président du Club de motocross du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Guy Caron et Jérémie Savard ont pu se tourner de bord rapidement pour présenter une saison de compétitions malgré le coronavirus. Le premier rendez-vous aura lieu ne fin de semaine prochaine, à Desbiens.
Respectivement DG et président du Club de motocross du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Guy Caron et Jérémie Savard ont pu se tourner de bord rapidement pour présenter une saison de compétitions malgré le coronavirus. Le premier rendez-vous aura lieu ne fin de semaine prochaine, à Desbiens.

Motocross: la saison de courses s’amorce à Desbiens ce week-end

Pour leur premier mandat à la direction du club de motocross du Saguenay-Lac-Saint-Jean, le président Jérémie Savard et le directeur général Guy Caron sont étrennés pour la peine. La pandémie a non seulement chamboulé l’ouverture des circuits de motocross, mais elle a bien failli causer l’annulation de la saison 2020. Heureusement, les deux dirigeants ont été capables de se virer de bord rapidement et de confirmer que la saison de compétitions s’amorcera dès la fin de semaine prochaine, à Desbiens.

En entrevue, le président Savard a expliqué qu’ils avaient dû attendre le feu vert de la Fédération québécoise de moto hors route (FQMHR) avant d’aller de l’avant avec le circuit de compétitions, puisque c’est la fédération qui est l’intermédiaire entre les clubs, le gouvernement et la Santé publique.

«Lundi, j’avais annulé la saison parce que c’était trop compliqué et mardi, j’ai reçu un courriel de la fédération qui nous donnait le feu vert. On s’est viré de bord et on a décidé que la première compétition ne serait pas celle du 13 (juin) à Alma, mais du 20-21 à Desbiens», raconte le président.

Les deux premiers rendez-vous du calendrier qui étaient programmés à Ferland-et-Boilleau et à Alma sont reportés au 20 septembre pour le premier et au 25 juillet pour le second, ce qui fait en sorte que les coureurs auront des courses aux deux semaines environ. «Les gens comprennent et ils sont contents. La participation ne m’inquiète pas», assure-t-il.

Confiants

Par contre, les mesures sanitaires vont compliquer un peu plus leur première saison à la barre du club. Car en plus de se familiariser avec toutes les facettes de la direction du club, ils doivent s’assurer du respect des mesures sanitaires détaillées dans un document de 15 pages... «C’est correct, car on est confiant que ça va bien aller. On ne se stresse pas avec ça. Ce n’est pas si compliqué que ça. Il faut avoir des stations de lavage de main à raison d’une par 30 personnes. Il ne peut pas y avoir de rencontre de coureurs le matin, ni de remise de prix. On doit se trouver des alternatives par Facebook Live ou quelque chose du genre. Les coureurs devront se préinscrire. Sur la ligne de départ, il n’y a pas de problème pour les coureurs. Sauf que les accompagnateurs des coureurs au départ devront être de la même famille (adresse) que le coureur, sinon, ils devront se munir de gants et de masques. Les roulottes de camping devront être à trois mètres de distance et chacun y retourne après sa course», énumère-t-il comme exemple.

Les coureurs ont donc rendez-vous à la piste Pierre-Tremblay, à Desbiens, en fin de semaine prochaine. La course du 4 juillet à L’Ascension pourrait être reportée à une date ultérieure, mais les autres courses restent les mêmes, soit le Challenge Québec à Desbiens les 18-19 juillet, à Saint-François-de-Sales le 8 août, à Girardville le 22 août et au circuit ProX Motocross Saguenay de Shipshaw les 5 et 6 septembre.