80 enfants ont participé à la montée des héros, Samedi.

Montée des héros: 700 participants se salissent pour la bonne cause [PHOTOS]

Le temps grisâtre de samedi n’a pas arrêté l’enthousiasme des quelque 700 participants de la Montée des héros, un rendez-vous almatois amical et caritatif au profit de la Fondation Hôtel-Dieu Alma qui en était à sa sixième édition. L’événement a permis d’amasser 67 750 dollars qui seront utilisés pour acheter une sonde gamma afin de faciliter le dépistage du cancer du sein à l’hôpital d’Alma.

La participation a été un peu moins grande que l’an dernier, du côté des coureurs, mais la somme récoltée par l’édition 2019 de la Montée des héros a été supérieure de 5000 dollars.

La course, comme c’est maintenant souvent le cas dans les événements du genre, n’est plus chronométrée. On met ainsi l’accent sur le dépassement de soi plutôt que sur la compétition, explique la coordonnatrice aux communications et événements de la Fondation Hôtel-Dieu d'Alma, Alexandra Gilbert.

L’autobus a été un des obstacles les plus appréciés.

«Les gens cherchent à dépasser leurs limites plutôt que d’avoir le meilleur temps. C’est une course qui est plus axée sur la mise en forme. On peut la marcher. On peut passer à côté des obstacles. On est plus obligé de performer. Même les personnes qui sont un peu moins en forme peuvent la faire plus tranquillement, sans problèmes».

Cet énorme trou de boue a embêté certains participants.

Tenue dans les sentiers du Centre Dorval d’Alma, cette course est maintenant devenue un incontournable pour la population. Avec son parcours de 6,1 kilomètres pour les adultes et de deux kilomètres pour les enfants, elle est rassembleuse et s’adresse aux personnes de tous âges, estime Mme Gilbert.

«On a eu beaucoup d’enfants ce matin. C’était très beau à voir. Il y en a eu environ 80 qui ont couru le petit parcours de deux kilomètres. Ils ont eu beaucoup de plaisir.»

Alexandra Gilbert cite l’autobus qui se trouvait à la fin du parcours comme un des obstacles les plus appréciés. Un énorme trou de boue où les gens ont pu se tremper et se salir a aussi été apprécié par les participants.

«Ça fait six ans que les gens se rassemblent et ont vraiment du plaisir. Ce qu’il y a de particulier, c’est l’ambiance. Les gens restent après la course, ils s’amusent. Notre parcours est réputé pour être un des plus beaux de la région. On a beaucoup d’obstacle que l’on ne retrouve pas ailleurs non plus», précise la porte-parole de l’événement.

Question de réduire la consommation de bouteilles de plastique, la citerne du Grand défi Pierre Lavoie était sur place. Elle a permis aux participants de remplir leur bouteille d’eau et de se nettoyer.