La fierté était au rendez-vous, dimanche, pour le coup d’envoi de la première saison du club de soccer Venturi de Saguenay, résultat de la fusion de quatre clubs du territoire. Ce «moment historique» a été salué par les dignitaires et plusieurs artisans de la fusion, dont la présidente du Venturi, Anne Wittmeyer, le président de la commission des sports à Saguenay, Michel Thiffault, la mairesse de Saguenay, Josée Néron et le DG du Venturi, Maxime Pepin-Larocque.
La fierté était au rendez-vous, dimanche, pour le coup d’envoi de la première saison du club de soccer Venturi de Saguenay, résultat de la fusion de quatre clubs du territoire. Ce «moment historique» a été salué par les dignitaires et plusieurs artisans de la fusion, dont la présidente du Venturi, Anne Wittmeyer, le président de la commission des sports à Saguenay, Michel Thiffault, la mairesse de Saguenay, Josée Néron et le DG du Venturi, Maxime Pepin-Larocque.

Moment historique pour le club de soccer fusionné Venturi de Saguenay

La fierté était évidente et omniprésente, dimanche après-midi, pour le coup d’envoi de la toute première saison du club de soccer Venturi de Saguenay, issu de la fusion des quatre clubs de Chicoutimi, Jonquière, La Baie et Shipshaw. Un «moment historique» qui a été salué par les dignitaires et plusieurs artisans qui ont travaillé à la concrétisation de la nouvelle structure unifiée juste avant la tenue d’un match entre le Venturi U15 AA masculin contre Chaudière-Ouest au terrain synthétique de l’UQAC.

Heureuse et fière de cette première historique, la mairesse de Saguenay, Josée Néron, a tenu «à remercier et à féliciter toutes les personnes qui ont travaillé fort pour la fusion de tous les anciens clubs de Ville de Saguenay. Je pense que l’on peut être fiers et ça démontre que quand on travaille ensemble, on peut vraiment arriver à faire une seule équipe, une seule organisation au profit de tous nos jeunes et leur sport», a-t-elle déclaré, avant de donner rendez-vous aux gens pour la première pelletée de terre du soccerdôme de Saguenay au printemps 2021.

Une fierté bien légitime a animé le coup d’envoi de la toute première saison du club de soccer fusionné le Venturi de Saguenay. Pour l’occasion, la formation masculine U15 AA affrontait celle de Chaudière-Ouest au terrain synthétique de l’UQAC. Un moment historique salué par les dignitaires de Saguenay et les artisans de la fusion.

Président de la commission des sports et loisirs, Michel Thiffault a pour sa part souligné le travail de Martin Dallaire du service de la culture et des sports de Saguenay et la collaboration des représentants des anciens clubs pour concrétiser cette fusion. «Longue vie au club Venturi et on se revoit pour la première pelletée de terre de notre stade de soccer intérieur dans les prochains mois», a-t-il lancé, rappelant que le futur centre multisport qui devrait être érigé à Jonquière d’ici un an et demi permettra justement de pallier les aléas du mauvais temps. Le conseiller municipal a aussi remercié les commanditaires pour leur appui aux sports et aux nombreuses activités sur le territoire. Dans le cas présent, il s’agit d’Arboriculture du Fjord, de la Voie Maltée, de Nutrinor, d’Intercar et des Caisses Desjardins de Saguenay.

Double défi

Présidente du conseil d’administration du Venturi, Anne Wittmeyer était fière de voir le fruit des «efforts de plus d’un an et demi pour arriver à ce résultat». En plus de mettre la nouvelle structure en place, le groupe à la barre du club a dû composer avec les défis complexes générés par la pandémie. Un important soutien de la Ville, l’appui des commanditaires et une équipe très forte pour la gestion du club a fait en sorte que la nouvelle entité a pu relever ce double défi qui aurait pu en décourager plus d’un, dans une volonté d’offrir «un beau service pour nos jeunes pour cette année et celles à venir. Nous aurons une très belle saison malgré le contexte», assure-t-elle.

Dimanche, la formation U15 AA masculin du Venturi de Saguenay a donné le coup d’envoi officiel de la première saison du club fusionné de soccer, le Venturi de Saguenay, en affrontant l’équipe de Chaudière-Ouest (rouge et bleu) au terrain synthétique de l’UQAC. Le duel n’a pas fait de maître et s’est soldé par un match nul de 1-1.

Quant à Mario Bergeron, qui a oeuvré au sein du comité de transition et du conseil d’administration provisoire, il était lui aussi très heureux d’être présent pour saluer l’aboutissement de près de deux ans de travail. «Nous sommes vraiment contents de l’aboutissement de tout cela. Ça a permis d’amener les clubs à un même effort et d’optimiser les services pour un soccer mieux structuré», a indiqué celui qui était président de l’ancien club de Chicoutimi. «En plus, dans l’ensemble, ça a été une transition qui a été agréable et sans anicroche.»

Dimanche, la formation U15 AA masculin du Venturi de Saguenay a donné le coup d’envoi officiel de la première saison du club fusionné de soccer, le Venturi de Saguenay, en affrontant l’équipe de Chaudière-Ouest (rouge et bleu) au terrain synthétique de l’UQAC. Le duel n’a pas fait de maître et s’est soldé par un match nul de 1-1.

En rafale

• La surface du terrain synthétique de l’UQAC a fait son temps et a grand besoin de travaux de réfection. «On est sollicité pour le remplacer. Il est à bout d’âge et c’est un investissement qui est dans nos cartons, a convenu la mairesse de Saguenay, Josée Néron, qui était déjà sensibilisée à ce dossier lorsqu’elle était conseillère municipale de ce quartier, d’ailleurs. Il y a eu beaucoup d’investissements au niveau des arénas et des patinoires de hockey, mais il y a énormément à faire au niveau des autres infrastructures et celle-ci en fait partie, a-t-elle poursuivi», en soulignant qu’il faut établir des priorités et essayer de trouver un programme gouvernemental pour maximiser le retour des impôts et taxes dans notre région. Saguenay a d’ailleurs une vigie en place pour cibler les différents programmes gouvernementaux qui pourraient être sollicités...

• Outre Saguenay, il faut aussi que l’Université du Québec à Chicoutimi soit au rendez-vous pour investir dans la réfection du terrain synthétique...

• Après le hockey mineur et le soccer, les prochains sports qui devraient faire un pas vers la fusion sont la gymnastique et le baseball. Pour la mairesse Josée Néron, il faut accompagner les gens et les amener à s’asseoir ensemble pour jeter les bases de la discussion. «On ne peut pas forcer les gens, mais on peut leur montrer les avantages. Juste que les gens s’assoient ensemble, les liens se créent. Les gens constatent qu’ils ont les mêmes défis et optent pour travailler ensemble. Et quand ils commencent à se connaître, ils s’aperçoivent que c’est payant de travailler ensemble», fait-elle valoir...

• Sur le terrain, la formation masculine U15 AA du Venturi a fait match nul 1-1 contre celle de Chaudière-Ouest...