La première édition de l'activité «Cours ton golf» a été présentée dans la bonne humeur, dimanche, au Club de golf de Chicoutimi.

Moins de participants que prévu

Le parcours du Club de golf de Chicoutimi a été le théâtre d'un spectacle bien inhabituel, dimanche après-midi. Pendant deux heures, le golf a partagé sa place avec la course à pied.
Initiative de Louis Aubin, président de la section Saguenay-Lac-Saint-Jean de Golf Québec, l'activité «Cours ton golf» a été présentée pour la première fois dans le but d'initier de nouvelles personnes à ce sport. Le principal intéressé s'est montré satisfait de son déroulement, mais il n'a pas caché que le nombre de participants l'a un peu déçu.
L'événement s'est déroulé en deux volets. Dans un premier temps, les inscrits ont eu droit à une initiation au golf. En équipe ou individuellement, ils ont ensuite négocié un parcours d'environ quatre kilomètres qui avait été aménagé sur le terrain. Le parcours avait été pimenté de quatre épreuves d'habileté associées au golf (coups roulés, coups d'approche, coups de précision avec un fer et coups de départ). Le résultat de chacune d'entre elles enlevait ou ajoutait du temps au chronomètre des équipes.
«L'événement allait en ligne directe avec les objectifs de Golf Québec, qui veut développer le golf, a expliqué Louis Aubin. Nous avons tenté d'attirer des coureurs et des gens qui ne jouent pas au golf. C'était une initiative du Saguenay-Lac-Saint-Jean, mais le directeur général de Golf Québec (Jean-Pierre Beaulieu) est venu prendre des notes pour déterminer si cette activité pourrait être présentée sur une plus grande échelle.»
Les participants à cette première tentative ont été recrutés principalement via les réseaux sociaux ou les médias d'information. Selon Louis Aubin, il est fort possible que l'événement soit de nouveau présenté l'an prochain, mais certains éléments seront certainement réévalués.
«Nous nous organiserons pour le mousser différemment, a avancé Louis Aubin. Si nous pouvions attirer 150 ou 200 personnes, ce serait l'idéal. La course est un prétexte dans cette activité. Je veux que les gens s'initient au golf. Nous essayons d'aller chercher une nouvelle clientèle ou celle qui a fui les terrains pour faire d'autres activités.
«Je suis satisfait du déroulement, mais j'espérais une plus grande participation. Environ 50 personnes ont participé à l'initiation au golf, mais environ 25 ont fait la course. Nous aurions été satisfaits avec une cinquantaine de personnes à la course. Plusieurs personnes qui avaient assuré leur présence n'ont pas participé pour différentes raisons. Nous aurions aimé plus de monde, mais il faut bien commencer quelque part...»