L'organisateur Daniel Gagné a apprécié le côté pratique de la portion virtuelle du tournoi, mais préfère de loin le côté humain des tournois habituels.
L'organisateur Daniel Gagné a apprécié le côté pratique de la portion virtuelle du tournoi, mais préfère de loin le côté humain des tournois habituels.

Mission accomplie pour le Tournoi de pêche ouananiche LSJ 2020

Le Tournoi de pêche ouananiche LSJ 2020 — sans contact a attiré un peu plus de 150 pêcheurs d’un peu partout au Québec samedi. Frédéric Tremblay est reparti avec la bourse de 2316 $ pour la plus grosse prise, avec une ouananiche de 5,73 lb.

Avec l’annulation du populaire Tournoi de pêche Taillon qui devait se tenir samedi, Daniel Gagné, producteur, animateur et Roadfish.tv, a décidé d’organiser un autre petit tournoi au grand plaisir de nombreux pêcheurs dont lui-même.

L’événement qui a réuni 48 embarcations s’est tenu de façon virtuelle. Les pêcheurs devaient envoyer une vidéo de la pesée de leur poisson avec la balance et le sac qui leurs avaient été fournis. Un juge s’assurait que le tout était conforme au règlement avant d’enregistrer le poids de la prise. Cette formule a plu à Daniel Gagné, mais il manquait tout même quelque chose d’important.

« C’est plaisant, parce que ça nous a permis de respecter toutes les normes de la Santé publique. Ça permis aux gens de participer de n’importe où dans le lac. Ça a peut-être changé la stratégie de certains pêcheurs qui ont pu aller dans leur endroit de prédilection. C’était plus facile, mais il manquait le côté humain. Dans tous les tournois de pêche, le rassemblement d’après est le fun. On est toujours content de raconter nos histoires de pêche et de parler de nos poissons. J’ai adoré la façon de fonctionner, mais l’année prochaine, le Tournoi de pêche Taillon sera de retour en force », a expliqué Daniel Gagné, qui a lui aussi participé, mais sa plus grosse prise était de 1,93 lb.

La journée pluvieuse n’a pas ralenti les ardeurs des amateurs de pêche. « La météo n’était pas de notre côté. La pluie ne dérange pas les pêcheurs, mais le vent a fait beaucoup de vague, ce qui perturbe un peu notre pêche, mais on est super content de l’événement. C’était une très belle journée », a mentionné M. Gagné.

Frédéric Tremblay a remporté la bourse de 2316 $ pour la plus grosse prise de la journée, avec une ouananiche de 5,73 lb.

Plus de 5000 $ en bourse

Les gagnants ont été dévoilés au cours d’une vidéo en direct sur Facebook. Frédéric Tremblay a remporté la bourse de 2316 $ pour la plus grosse prise de la journée, avec une ouananiche de 5,73 lb. Yannick Fortin, avec une prise de 5,52 lb, est reparti avec 1258 $ et Michael Villeneuve, avec un poisson de 4,20 lb, a reçu une bourse de 605 $.

Au total, ce sont 5040 $ qui ont été remis aux six pêcheurs avec les plus grosses ouananiches. De plus, un peu plus de 2500 $ en prix de participation ont été attribués après un tirage, dont un bon d’achat de 1000 % chez Sport DRC d’Alma.

Miguel Morin était bien heureux de sa prise malgré qu'elle ne lui ait par rapporté de bourse.

La ouananiche prisée

La ouananiche est de plus en plus populaire auprès des pêcheurs, chose que Daniel Gagné a particulièrement remarquée cette saison. « Cette année, je me suis aperçu que beaucoup de pêcheurs d’un peu partout sont venus essayer la ouananiche sur notre lac. Plus ça va, plus on fait découvrir ce poisson et le paradis qu’est notre beau coin de pays », a-t-il raconté.

Pour aider à cette popularité, le poisson est de plus en plus abondant dans le lac Saint-Jean. « Depuis que je pêche, on est dans la meilleure année pour la ouananiche. Il y en a beaucoup et tout le monde réussit à en prendre. On peut presque compter une prise à l’heure pour la ouananiche. Il y a quelques années, c’était un poisson un peu plus mythique, que tout le monde parlait, mais que personne ne prenait. Maintenant, les gens de l’extérieur viennent essayer et réussissent à sortir leurs prises », a poursuivi celui qui recommande fortement la région aux amateurs de pêche.