Dawson Mercer est au repos pour les 10 prochains jours.

Mercer absent au moins 10 jours; Ducharme blessé

Blessé en troisième période du match de jeudi face aux Wildcats de Moncton, Dawson Mercer ratera au moins les dix prochains jours. La situation de l’attaquant des Saguenéens sera réévaluée par la suite.

Plus de peur que de mal ? Le pire a été évité ? L’organisation a été avare de commentaires, mais il semblerait que l’état de santé du #19 soit moins inquiétant que prévu. Dawson Mercer était d’ailleurs présent pendant l’entraînement des Saguenéens, vendredi midi, au Pavillon de l’agriculture. Il portait une attelle au bras droit et il avait relativement l’air de bonne humeur.

« Blessure au haut du corps et il sera absent pour les 10 prochains jours. Il va revoir le médecin à ce moment », a mentionné l’entraîneur-chef et directeur général des Sags, Yanick Jean, peu enclin à vouloir en dévoiler davantage sur la gravité de la blessure de Mercer.

Est-ce que la situation aurait pu être pire ? « Aucun commentaire là-dessus », a tranché Jean, refusant de dire si un retour au jeu était envisageable au terme de ces dix jours de repos.

Dawson Mercer s’est blessé dans la dernière portion du match de jeudi, face aux Wildcats de Moncton. Après une bonne séquence en fond de territoire offensif durant un désavantage numérique, il s’est tordu de douleur à la suite d’un contact avec un adversaire. Mercer a rapidement quitté pour le vestiaire, penché et visiblement incommodé au bras droit.

Comme si ce n’était pas assez, Justin Ducharme est le p’tit nouveau sur la liste. Il manquera « quelques semaines » en raison d’une blessure au bas du corps. Il s’est blessé pendant le match de jeudi, face à Moncton.

Yanick Jean, tout en rappelant qu’il n’était pas médecin, ne pouvait confirmer un retour de Ducharme avant la fin de la saison régulière, le 21 mars.

Des bonnes nouvelles

Tout n’est pas gris dans le ciel des Saguenéens. Rétabli d’une entorse à une cheville, Xavier Labrecque pourrait affronter l’Armada de Blainville-Boisbriand, samedi après-midi, sur la couronne nord de Montréal. Blessé le 5 février, il a raté les huit derniers matchs.

De son côté, Samuel Houde se rapproche d’un retour. Le match du 4 mars, à domicile contre l’Armada, est la date visée. Le vétéran n’a pas joué depuis le 11 janvier, avant d’être opéré une dizaine de jours plus tard pour une fracture à un poignet.

Finalement, Patrick Kyte guérit bien d’une fracture à une main, si bien qu’il pourrait reprendre sa place dans l’alignement d’ici une semaine, si tout va bien. Le défenseur de 20 ans s’est blessé le 1er février, passant les neuf dernières parties sur la touche. Il a repris l’entraînement sur glace de façon régulière vendredi.

Pour ce qui est de l’attaquant Hendrix Lapierre, il continue de pousser la machine lors des entraînements, mais aucune date de retour n’est fixée. Vendredi midi, il semblait en bonne forme. « Ça va toujours de mieux en mieux », a simplement indiqué Yanick Jean.

+

POINTES DE PLUME

• En plus des nombreuses blessures, un virus affaiblit actuellement certains membres de l’équipe, dont Félix Bibeau, qui était absent de l’entraînement, vendredi midi. Il est toutefois du voyage qui mène les Saguenéens à Boisbriand samedi et à Gatineau, dimanche. Dans les deux cas, le match débute à 16h. L’autobus a d’ailleurs quitté Chicoutimi à 14h, vendredi.

• Yanick Jean est franchement satisfait de la réaction des joueurs, dans les circonstances qu’on connaît. Il souhaite voir le même genre d’approche sur la route, en fin de semaine. «Il faut se resserrer les coudes et continuer de faire ce qu’on a fait dans les derniers jours, a mentionné l’entraîneur. On est vraiment contents de la manière dont nos joueurs sec comportent. Je leur lève mon chapeau. J’ai adoré notre discipline d’équipe. Ils pourraient démontrer de la frustration, mais ils restent forts.»

• Alexis Shank et Anthony Pagliarulo verront tous les deux de l’action en fin de semaine, mais l’identité du gardien partant pour chaque match n’avait pas encore été annoncée, vendredi.

• En raison de ces nouveaux absents, les Saguenéens ont rappelé Tristan Fortin de l’Everest de la Côte-du-Sud, dans le junior AAA. L’attaquant, qui a eu 18 ans la semaine dernière, a joué cinq matchs dans l’uniforme des Chicoutimiens cette saison. Il est toujours à a la recherche d’un premier point.