DG de la Ligue de hockey senior du lac au Fleuve (LHSLF), Mathieu Caron (à droite) a été nommé commissaire de ce circuit, une fonction qu’il connaît, lui qui avait pris la relève de Bob Desjardins en cours de route l’an dernier.

Mathieu Caron trace un bilan positif de l'an 1

Directeur général de la Ligue de hockey senior du Lac au Fleuve (LHSLF), Mathieu Caron vient d’être nommé au poste de commissaire de la ligue pour une période de deux ans, avec une option de deux années supplémentaires. Ce dernier trace également un bilan positif de la première année d’existence du circuit senior.

À sa première année d’existence, quelque 160 joueurs ont pu continuer à exercer leur passion avec une moyenne globale de 500 spectateurs par match. « Je suis très très satisfait de la première année. On a travaillé avec les équipes qui sont elles aussi satisfaites », assure-t-il en entrevue téléphonique. D’ailleurs, les quatre formations, soit Jonquière, Dolbeau-Mistassini, Charlevoix et la Haute-Côte-Nord, ont toutes confirmé leur retour l’an prochain.

Parmi les points positifs, Mathieu Caron retient la parité au sein de la ligue, notamment en fin de saison et en série. « C’est là qu’on a vraiment vu le calibre de la ligue et la parité entre les formations. Il s’en est fallu de peu pour que Jonquière, avec quelques éléments de plus, surprenne Charlevoix. Et la Haute-Côte-Nord aurait pu surprendre Dolbeau-Mistasssini s’ils avaient eu plus d’effectifs. C’est du bon calibre et du beau hockey », fait valoir le commissaire en rappelant que cette ligue vise à permettre aux joueurs locaux de ces secteurs de continuer à jouer au hockey dans une ligue structurée. 

Au chapitre des assistances, Mathieu Caron se dit également satisfait des résultats obtenus. « Dans la dernière fin de semaine des finales, nous avons connu du 700 et du 900 spectateurs aux matchs 1 et 3 à Charlevoix et quasiment 1000 à Dolbeau-Mistassini », note-t-il.

D’autre part, la bagarre qui a éclaté dans les estrades du centre sportif de Forestville à la mi-décembre aurait pu entacher sérieusement la ligue. Toutefois, les dirigeants ont réagi promptement et ont sévi contre Jonquière et la Haute-Côte-Nord. « Lorsqu’il y a un problème, je veux que ça se règle vite et c’est ce qu’on a fait. On est sorti rapidement dans les médias pour dire qu’on prenait en charge la situation. Ça évite bien des rumeurs. Je pense qu’on s’en est bien sorti et il n’y a eu aucun autre débordement à déplorer pour le reste de la saison. »

Des suggestions pour la 2e saison

Au cours des derniers jours, les dirigeants de la ligue ont rencontré chaque organisation afin de faire le point sur la première saison et discuter des éléments à améliorer, entre autres des modifications à apporter à la régie interne et les règles de jeu. Parmi les items qui seront étudiés, il sera question des territoires pour le recrutement de joueurs, de l’admissibilité des joueurs et de revoir les règles du jeu pour regarder ce qui pourrait changer.

Les dirigeants vont aussi revoir le calendrier des matchs pour faire en sorte que les équipes puissent disputer deux matchs dans une fin de semaine, ce qui permettrait d’avoir quelques fins de semaine sans match, notamment durant la période des Fêtes. D’autre part, le commissaire Mathieu Caron aimerait pouvoir annoncer une expansion pour la prochaine saison. Deux cahiers de charge ont été envoyés à des groupes intéressés qui auront jusqu’en juillet pour faire part de leur décision.

Les membres du bureau de direction feront relâche jusqu’en juillet. Ils reprendront le boulot en vue de préparer les dossiers et se présenter fin prêts pour les assises annuelles fixées en août. D’ici là, le commissaire aura pour mission de trouver de nouveaux partenaires majeurs en plus de promouvoir et développer la ligue. Mentionnons enfin que Mathieu Caron continuera de s’occuper du volet administratif et du registrariat de la ligue, mais que des postes seront ouverts dans les prochaines semaines afin de compléter l’équipe de direction.