L'entraîneur des Jeannois, Pascal Hudon.

Mathieu Blanchette inspire les Jeannois

Mathieu Blanchette a amassé quatre buts et une passe pour mener les Jeannois du Collège d'Alma à une victoire de 7-6 en fusillade sur les Rebelles du Cégep de Sorel-Tracy, dimanche.
Blanchette a inscrit son quatrième but de la rencontre avec seulement sept secondes à faire en troisième période pour forcer la prolongation et ensuite la fusillade. Du même coup, il a complété une intéressante remontée des Jeannois, qui perdaient 3-0 après dix minutes de jeu.
« Avant le match, les Rebelles avaient organisé une petite présentation spéciale d'anciens joueurs, a expliqué l'entraîneur des Jeannois, Pascal Hudon. Souvent, ce genre de cérémonie amène de l'émotion. J'avais dit à mon adjoint que nous aurions probablement droit à une petite tempête en début de match et que ça devrait être pas pire ensuite. Ils ont marqué trois buts dans les dix premières minutes, mais nous n'avons pas abandonné. Les gars se sont accrochés.
« À compter de la deuxième période, nous avons vraiment dominé le match. Autant dans les lancers que pour les chances de marquer. Les buts de Sorel ont été le résultat d'erreurs majeures de notre part. Des gars cachés derrière nos défenseurs... Comme ils avaient l'avance, ils se sont permis de tricher un peu, mais nous avons été capables de réduire leur priorité. À 5-3 après deux périodes, nous avons été capables de vendre aux joueurs l'idée qu'il était possible d'aller chercher la victoire. Nous avons marqué un gros but dès le début de la troisième période et nous n'avons jamais ralenti. Nous avons lancé près de 20 fois en troisième période (18). En fin de match, nous avons enlevé notre gardien et Blanchette a marqué son quatrième but sur un jeu que nous avions préparé. »
En plus de Blanchette, Marc-Antoine Massé et Simon-David Fortin ont marqué pour les Jeannois. Massé a aussi été le seul à trouver le fond du filet en fusillade.
« L'ensemble de l'équipe a bien fait les choses après la tempête des dix premières minutes, a encore mentionné Hudon. Quand nous patinons, nous pouvons rivaliser avec tout le monde. Il y a beaucoup d'émotions dans ces matchs. Nos gars se sont serré les coudes. Ils sont en train de démontrer que nous aurons une équipe qui n'abandonnera pas au cours des séries. »