Les Anciens Sags n’avaient pas trop perdu la main lors de leur match dans le cadre de la Classique hivernale. Ils ont gagné 8-4, mais ils ont surtout eu beaucoup de plaisir

Match des anciens: un succès à réitérer

La 3e édition de la Classique hivernale du Hockey mineur de Chicoutimi a de nouveau été couronnée de succès, de sorte que l’événement devrait être de retour l’an prochain sur la patinoire extérieure du parc Rivière-du-Moulin.

Présidente du comité organisateur, Julie Gilbert a parlé d’un franc succès. « Le tournoi s’est déroulé rondement et la glace était magnifique grâce à la présence de la Zamboni », a-t-elle indiqué. Cette dernière était satisfaite de l’affluence des spectateurs. Une foule changeante composée de parents et grands-parents. « Il n’y a pas eu de foule record, mais il y a eu du monde toute la journée et en soirée », mentionne-t-elle.

Anciens sags

En plus des parties des jeunes durant la journée (novice développement à pee-wee BB), l’organisation avait innové avec la présentation d’un match entre les Anciens Saguenéens et une équipe composée de partenaires du Hockey mineur de Chicoutimi et de gens d’affaires.

Cette nouveauté a été très appréciée, tant des joueurs que des spectateurs. « Les Anciens Sags l’ont emporté 8-4, mais ç’a été un excellent match. Les joueurs sont arrivés en autobus et ils ont amené la vraie coupe Memorial pour que les gens puissent prendre des photos avec et en compagnie d’anciens joueurs », a-t-elle indiqué 

Membre de l’équipe des Anciens Sags, Yanick Jean s’est dit ravi de cette première. Il serait favorable à répéter l’activité l’an prochain si le comité organisateur de la Classique est intéressé. « C’était super le fun. Tout le monde était content. Ç’a été un franc succès, assure Yanick Jean. Je ne sais pas s’il serait possible que ça revienne l’an prochain, mais tout le monde est ouvert à jouer chaque année. »

Selon lui, le meilleur joueur des Anciens a été Christian Caron. Quant aux joueurs de l’édition actuelle, il a constaté la présence de Jérémy Groleau et Félix-Antoine Marcotty. Prenaient-ils pour lui ? « Je ne sais pas. Il y avait des gens de leurs pensions qui jouaient contre nous », a-t-il rétorqué en riant.

Mémorable

Soulignons que la Classique n’est pas une activité-bénéfice, mais « un événement organisé en partenariat avec le Hockey mineur de Chicoutimi pour faire passer une belle journée aux jeunes et leur permettre de disputer un match de la saison régulière de façon différente que dans un aréna », précise Mme Gilbert.

« Souvent, ils vont jouer avec des amis sur une patinoire extérieure, mais cette fois-ci, c’était un vrai match, avec un panneau indicateur, des arbitres, etc. (...) Les jeunes en gardent un très beau souvenir. »

Mentionnons enfin qu’une trentaine de bénévoles ont veillé au bon déroulement de ce rendez-annuel qui a réuni plus de 200 joueurs.