Les Marquis affrontaient les 3L de Rivière-du-Loup, vendredi soir, au centre Premier Tech. Le cerbère des Jonquiérois, Cédrick Desjardins, s’est mérité la troisième étoile du match. Il a effectué 39 arrêts.

Victoire des Marquis dans un match tumultueux

Faisant fi d’une foule hostile et d’adversaires hargneux, les Marquis de Jonquière l’ont emporté 5-2 face aux 3 L de Rivière-du-Loup devant près de 1100 spectateurs réunis au Centre Premier Tech.

Entraîneur-chef des Marquis, Benoit Gratton était surtout heureux de voir ses troupes empocher la victoire et les deux points à l’issue d’un match tumultueux. « Il y a toujours quelque chose qui arrive et des coups sournois. C’est comme ça qu’ils jouent leur match. Nous, on s’est concentrés à aller chercher les deux points ce soir », résume le pilote des Jonquiérois. Lors de cette 9e victoire cette saison, les Marquis ont frappé rapidement en première période, Jean-Simon Allard déjouant Loïc Lacasse entre les jambières à peine deux minutes après le début de la rencontre. Jean-Sébastien Bérubé et Jérémie Malouin ont récolté une passe. En deuxième, les Marquis ont fait un copier-coller pour prendre les devants 2-0. En effet, le défenseur Spiro Goulakos a lui aussi déjoué Lacasse entre les jambières avec seulement 1mn55 écoulées au tableau.

Toutefois, les 3 L ont répliqué une minute plus tard en supériorité numérique, le détestable Maxime Villemaire trompant la vigilance de Cédrick Desjardins d’un tir du revers. À mi-chemin de la rencontre, les Marquis ont repris une avance de deux buts à la faveur d’un 5 contre 3. Le meneur des marqueurs de la LNAH, Yannick Riendeau a fait mouche, Loïc Lacasse ayant cédé encore une fois sur un tir entre les jambières pour permettre aux siens de retraiter au vestiaire avec une avance de 3-1 à l’issue d’une deuxième période tumultueuse. Les locaux ont eu le meilleur au chapitre des tirs au but avec 22 lancers, le double des Marquis.

En troisième, il s’est écoulé à peine trois minutes que les Louperivois réduisaient l’écart à 3-2. Un bref moment de réjouissance pour les 3 L puisque 42 secondes plus tard, les Marquis se sont redonné une avance de deux buts par l’entremise de Gabriel Lévesque (passes de Christian Ouellet et Alexandre Quesnel.

Avec 1mn30 à faire, les 3 L ont joué leur va-tout en retirant leur gardien pour un 6e joueur. Mal leur en prit, car le défenseur Mathieu Brisebois a lancé la rondelle jusqu’à l’autre bout de la patinoire pour marquer dans un filet désert. Le cerbère Cédrick Desjardins a récolté une passe sur le jeu, en plus de mériter la 3e étoile du match, lui qui a fait face à 39 lancers. Le défenseur des Marquis, Spiro Goulakos, a pour sa part obtenu la première étoile.

+

EN BREF

Fraîchement signé, le défenseur Napessis André (#97) était déjà en action vendredi. Heureusement puisque le défenseur Vincent Richer a été blessé à un pied en début de deuxième et n’est pas revenu au jeu. Richer espère être de retour au jeu pour le match de samedi...

Parlant de Napessis André, Benoit Gratton a été agréablement surpris par la tenue du joueur et il a bien aimé ce qu’il a vu...

Spiro Goulakos sera absent samedi, mais les partisans pourront voir le défenseur almatois Charles Bergeron entrer en scène...

Après avoir jeté les gants contre Kéven Veilleux en début de deuxième, Danick Paquet a écopé d’une inconduite grossière avec cinq minutes à faire en médiane. Ça s’est produit lors d’une escarmouche avec Raphaël Corriveau. Le #47 devra purger un match de suspension automatique... 

Mentionnons enfin que les Marquis reprennent l’action ce soir (samedi), à compter de 19h30, au Palais des sports, avec la visite du Cool FM de Saint-Georges. Les Jonquiérois ont remporté les trois premiers affrontements contre les Beaucerons. Ce sera Raphaël Girard qui sera devant le filet....