Gabryel Paquin-Boudreau célèbre son but inscrit en première période.

Victoire de 4-3 contre les 3L: Jonquière paye le prix

Les Marquis de Jonquière ont payé le prix, mais ils ont été les premiers à infliger une défaite de 4-3 en fusillade aux 3L de Rivière-du-Loup, vendredi, au Palais des sports. Jonathan Paiement (1re étoile) a joué les héros en déjouant le cerbère Loïc Lacasse d’un superbe tir du revers, au grand plaisir des quelque 1600 spectateurs présents dans l’antre.

La troupe de Benoit Gratton s’était pourtant forgé une belle avance de 2-0 après le premier vingt. Difficile de trouver joueur plus heureux que l’homme fort Hubert Poulin, qui a ouvert la marque après sept minutes de jeu en saisissant la rondelle laissée libre à la hauteur de la tranche de pain. Le # 91 y est allé d’un bon tir qui a déjoué l’ancien cerbère des Marquis pour son premier but de la saison. Six minutes plus tard, c’était au tour de Gabryel Paquin-Boudreau de doubler l’avance des locaux à la faveur d’un avantage numérique, pour enfiler lui aussi son premier but de la saison.

En deuxième, les 3L ont montré les dents pour réduire l’écart à 3-2 après 40 minutes de jeu. L’imposant Keven Veilleux a trompé la vigilance de Cédrick Desjardins avec un peu plus de deux minutes d’écoulées. Moins de cinq minutes plus tard, Hubert Poulin surprend encore Lacasse avec son deuxième du match. Poulin (3e étoile), qui a démontré qu’il n’était pas seulement bon avec ses poings, aura malheureusement vu son excellente soirée se terminer rapidement en début de troisième lorsqu’il a été accidentellement coupé au poignet et a dû faire un détour par l’hôpital de Jonquière.

De leur côté, les Louperivois, qui n’étaient pas venus en touristes, ont continué de multiplier les tirs en deuxième (15-8). Si bien qu’avec 3mn18 à faire, Marc-Olivier D’Amour a surpris Desjardins pour réduire l’écart à 3-2.

La troisième a été plus houleuse. L’indiscipline des Marquis a été coûteuse et même s’ils ont réussi à neutraliser un 5 contre 3 de 44 secondes, les visiteurs ont tout de même profité d’un avantage d’un homme pour niveler la marque (3-3).

Puis, avec 8mn43 à faire, les Marquis ont perdu les services pendant un moment du pilier défensif Jonathan Paiement. Déjà outrés du travail des arbitres à qui ils avaient adressé la célèbre rengaine quelques instants plus tôt, certains partisans ont jeté des détritus sur la patinoire. Peu après, Bryce Swan créait l’égalité pour forcer la prolongation. Avec neuf secondes à faire dans la prolongation, les Marquis pensaient avoir inscrit le but vainqueur; le banc s’est vidé, mais finalement le but a été refusé. James Desmarais a été le premier des tireurs en fusillade et il a fait mouche. Le troisième tireur des 3L, Marc-André Tourigny a toutefois déjoué Desjardins. Ce sera finalement Jonathan Paiement, cinquième délégué sur la glace, qui tranchera le débat.

Trop de revirements

Bien que satisfait de cette victoire à l’arraché de ses protégés, l’entraîneur-chef Benoit Gratton ne pavoisait pas après la rencontre.

«On a connu un bon début de match. Durant le premier 15 minutes, on a amené un bon momentum et on a effectué 24 mises en échec. On a commencé le match comme on voulait, mais ça s’est gâté un peu par la suite. On a accordé beaucoup trop de revirements. J’en ai parlé après la deuxième période, mais ça s’est poursuivi en troisième et c’est quelque qu’il faudra travailler.

«Lors de notre meilleur match, nous n’avions donné que huit revirements et ce soir, on doit en avoir plus de 30. C’est rare qu’on va gagner un match en donnant autant de revirements. C’est vraiment ce qui a fait la différence», a-t-il commenté tout en donnant le crédit à leurs adversaires «qui n’ont jamais abandonné».

Ce premier duel âprement disputé augure bien pour la suite des choses. «C’est une équipe (3L) physique et qui ne sera pas facile à battre, mais on est capables de jouer un meilleur match qu’aujourd’hui. Malgré tout, on est allé chercher la victoire et je sais qu’on a assez de vétérans et d’expérience dans ce vestiaire pour savoir que les gars sont capables de faire encore mieux.»

Les Marquis en bref

• Le match entre les Marquis et les 3 L prévu pour le samedi 28 octobre a été reporté au samedi 6 janvier. Le 28 octobre, le Palais des sports sera le théâtre du Super gala de lutte de la JCW au profit de Leucan...

• Christopher Guay, Simon Tremblay et Samuel Groulx n’étaient pas en uniforme...

• Les 3 L ont leur lot de joueurs au physique imposant. À 6’5’’, Keven Veilleux (214 livres) et Samuel Noreau (227 livres) ne sont pas faciles à tasser, tout comme Simon Danis-Pépin, à 6’7’’, 202 livres. Maxime Villemaire (212 livres) et Michael Ward (181 livres) font un respectable 6’2’’...

• Steven Oligny a animé la première période en jetant les gants face à Jean-Philip Chabot...

• Toujours dans le souci d’accroître la visibilité de la Ligue nord-américaine de hockey, le commissaire Richard Martel a annoncé qu’une entente a été conclue avec Cogeco Media, afin que tous les vendredis soir, à compter du 3 novembre, les résultats des matchs de la LNAH soient diffusés à 23 h 30. Les pointeurs de ces parties ainsi que les matchs à surveiller le samedi soir seront aussi annoncés dans le cadre de la populaire émission Bonsoir les sportifs, animée par Ron Fournier et/ou Jérémy Rainville...