Victoire coûteuse pour les Marquis

Les Marquis de Jonquière ont savouré une victoire de 3-2 contre les Éperviers de Sorel-Tracy, vendredi, au Colisée Cardin de Sorel-Tracy pour remonter du 4e au 2e rang du classement de la Ligue nord-américaine de hockey. Toutefois, cette victoire contre les champions en titre aura été coûteuse en terme de blessures.

«J’ai rarement vu ça, autant de gars blessés. Certains ont même perdu des dents», a lancé d’entrée de jeu l’entraîneur-chef Benoit Gratton à l’autre bout du fil. «Honnêtement, les coups de bâton qu’il y a eu ce soir étaient dangereux. Dans toute ma carrière, j’en ai joué des matchs de hockey et j’en ai vu des matchs, mais je n’ai jamais vu autant de coups de bâton comme ce soir. C’est disgracieux et ça n’a pas de bon sens. On se serait cru dans les années 80!», déplore-t-il.

Après la rencontre, le pilote des Marquis ne savait même pas s’il pourrait compter sur ses troupes en vue du match de samedi, au Palais des sports, contre le Cool FM de Saint-Georges, car il y avait trois ou quatre joueurs sérieusement éclopés, dont James Desmarais, qui avait déjà avisé qu’il ne serait pas disponible, a été atteint à un oeil par un bâton.

Benoit Gratton a tenu à saluer le courage de ses troupes. «Je suis fier de mon équipe. On s’est battu jusqu’à la fin, malgré les blessés. Ç’a été toute qu’une victoire d’équipe! Et (Cédrick) Desjardins a joué tout un match. Nous avons eu plusieurs punitions et il a vraiment été l’étoile de la rencontre.» De fait, Desjardins a repoussé 42 des 44 tirs dirigés contre lui tandis que le cerbère de Sorel, Karel Saint-Laurent, a fait face à 31 lancers.

Les Marquis ont été les premiers à s’inscrire au pointage, Yannick Riendeau faisant mouche à la faveur d’un jeu de puissance, avec moins de trois minutes à faire en première période. James Desmarais et Mathieu Brisebois ont obtenu une mention d’aide. Après une deuxième sans but, les Éperviers ont répliqué deux fois plutôt qu’une en troisième par l’entremise de Marc-André Huot, lors de deux avantages numériques. Les Marquis leur ont rendu la monnaie de leur pièce, en enfilant deux buts en deux minutes. Gabriel Lévesque a créé l’égalité sur des passes de Jean-Simon Allard et de Jonathan Diaby, tandis que Jean-Sébastien Bérubé a inscrit le but vainqueur avec la complicité de Samuel Blanchet et Gabriel Lévesque.

Samedi soir, à 19h30, les Marquis reçoivent Saint-Georges. Raphaël Girard sera devant le filet. Quant à l’alignement, cela dépendra des effectifs en état de jouer, mais «on va certainement être un peu à court de joueurs», d’indiquer Benoit Gratton.