Bob Desjardins et ses hommes auront fort à faire, ce weekend, avec une rencontre contre les rois du classement général, ainsi qu’une autre contre leurs rivaux directs.

Une lourde tâche attend les Marquis

Les Marquis de Jonquière devront être à leur meilleur alors que leur week-end s’annonce des plus difficiles. En plus d’affronter l’équipe qui trône au sommet de la LNAH, les Marquis seront privés de plusieurs éléments clés.

Tout d’abord, les Marquis seront de passage au centre Mario-Gosselin de Thetford Mines pour y affronter l’Assurancia. Les locaux trônent au premier rang de la LNAH alors que Jonquière est cinquième et avant-dernière. Les deux équipes ont été les deux meilleures lors des dix derniers matchs avec six victoires chacune.

Les Marquis affronteront les 3 L de Rivière-du-Loup samedi, au centre Premier Tech, dans un match de la plus haute importance pour le classement. Les 3L devancent Jonquière par quatre petits points. Jonquière a eu le dessus face aux 3L à deux reprises, la semaine dernière, dans une série aller-retour.

« Ce sera deux gros matchs. On voulait voir où on était rendus dans notre progression en tant qu’équipe, mais les blessures vont un peu compliquer les choses », a expliqué l’entraîneur-chef des Marquis, Bob Desjardins.

Un alignement décimé

Les Marquis devront une fois de plus prouver qu’ils ont un des alignements avec le plus de profondeur du circuit. Dans un premier temps, Danick Paquette a écopé d’une suspension de deux matchs après les gestes posés la semaine dernière contre les 3 L de Rivière-du-Loup. Avec 28 points en 24 parties, Paquette occupe le 12e rang des pointeurs de la LNAH et le quatrième chez les Marquis. Il s’agit de sa deuxième suspension de la saison.

En plus de Paquette, Bob Desjardins sera privé de son défenseur le plus productif en Mathieu Brisebois. Le droitier de 27 ans a subi une blessure la semaine dernière contre les 3 L. Le nouveau venu chez les Marquis, James Desmarais, manquera lui aussi à l’appel en raison d’une blessure. La nature des blessures n’a pas été dévoilée et la durée de l’absence des deux joueurs est toujours indéterminée.

« Tout allait bien, mais on dirait qu’une autre brique nous tombe sur la tête. On va aller à la guerre avec les gars qu’on a. Ce n’est peut-être pas la formation qu’on voudrait avoir, mais on va faire avec. Ce sera un autre test de caractère pour notre équipe. C’est mieux maintenant qu’en séries », a exprimé Bob Desjardins.

Bob Desjardins pourra cependant compter sur le défenseur Spiro Goulakos. Auteur de deux points en trois parties depuis son retour avec les Jonquiérois, Goulakos n’était pas disponible le week-end dernier. « Goulakos est un élément important qui va nous aider à parer à l’absence de Mathieu Brisebois », a souligné Bob Desjardins.

Devant le filet, Cédrick Desjardins sera le partant vendredi. Pour samedi, l’entraîneur-chef décidera après la rencontre contre l’Assurancia quel gardien sera devant la cage jonquiéroise.