La puissante machine offensive des Marquis ne s'est pas mise en marche hier.

Une journée de congé

Les Marquis en avaient une mauvaise dans le corps. Difficile de leur en vouloir, eux qui avaient engrangé neuf gains consécutifs avant de subir une cuisante défaite de 7 à 2 hier contre Thetford Mines.
«Nous n'avons pas affiché la même hargne qu'à notre habitude. Nous avons été un peu au-dessus de nos affaires, soutient l'entraîneur-chef, Dean Lygitsakos. L'Isothermic avait cinq défaites en ligne et c'est clair qu'ils voulaient la victoire contre nous. Mes joueurs ont pris une journée de congé, mais je ne les lancerai pas en dessous du bus pour autant (throw them under the bus)", a-t-il dit.
L'Isothermic a d'abord marqué quatre buts sans réplique, dont trois en avantage numérique.
Hugo Carpentier a déjoué Kevin Desfossés en deuxième, mais Thetford Mines a inscrit trois buts au dernier engagement. Luis Tremblay a assuré la timide réplique des siens en fin de partie.
«Nous avions accordé trois buts en avantage numérique à nos dix dernières parties, et deux de ces buts étaient à 5 contre 3. Toutes les équipes se préparent bien contre nous. Thetford a bien joué, mais le fait est que nous n'étions pas là.»
Michel Ouellet a livré toute une performance offensive, avec deux buts et trois passes.
L'objectif des Marquis en fin de semaine demeure d'amasser quatre points. Pour ce faire, ils doivent gagner contre Saint-Georges pour une deuxième fois en trois jours. Vendredi, le Cool a baissé pavillon contre les Marquis à Saguenay. Aujourd'hui, les Jonquiérois seront les visiteurs.
«Outre terminer en deuxième place, ce que l'on veut encore plus, c'est de rentrer dans les séries avec le momentum. Ce soir (hier), c'est une défaite méritée, que l'on encaisse humblement. Nous avons toujours affiché du caractère, nous avons toujours rebondi. Je ne suis pas inquiet.»
Hier, le capitaine Bruno Saint-Jacques et Samuel Lévesque n'ont pas été en mesure de revêtir l'uniforme. Ils seront de retour dans l'alignement aujourd'hui.
«Nous avons joué à 18. Gaby Roch s'est battu en deuxième et est sorti du match. Ça ne nous faisait pas beaucoup de joueurs sur le banc.»
Le gardien Pier-Olivier Pelletier a été retiré de la partie en milieu de deuxième, après avoir accordé quatre buts sur 21 lancers. Michel Robinson a pris la relève, accordant trois filets sur 20 tirs.
C'est Pelletier qui sera de retour devant la cage jonquiéroise aujourd'hui.
Kbelley-Murray@lequotidien.com
1- Michel Ouellet
2- Sylvain Dufresne
3- Pierre-Luc Sleigher