Bob Desjardins avait de quoi se réjouir après ce premier weekend parfait avec deux victoires en autant de soirs.

Un premier weekend parfait pour les Marquis

Les Marquis de Jonquière sont maintenant à prendre au sérieux. Les Jonquiérois ont balayé la série aller-retour contre les 3L de Rivière-du-Loup avec une victoire de 6 à 4 samedi soir au Centre Premier Tech de Rivière-du-Loup, après les avoir battus 5 à 4 la veille.

Avec cette victoire, les Marquis (10-11-5) sont maintenant à quatre points des 3L (13-10-3) et du quatrième rang dans la Ligue nord-américaine de hockey. Cette victoire est la troisième de suite pour les Marquis et la septième lors des 11 derniers matchs.

Après être revenus de l’arrière à quatre reprises avant de l’emporter vendredi, les Marquis ont encore fait le coup aux 3L en revenant de l’arrière à deux reprises. Alexandre Quesnel a connu un autre match phénoménal. Le capitaine des Marquis a amassé quatre aides. De son côté, Karel Saint-Laurent a été solide devant la cage des Jonquiérois avec 28 arrêts. De plus, le gardien a produit une aide sur le sixième but des Marquis.

L’entraîneur-chef des Marquis, Bob Desjardins, était fier de la tenue de son équipe, qui connaît ses meilleurs moments de la saison. « On a joué une partie de caractère, du gros caractère. On est conscient que nos débuts de match ne sont pas parfaits. Il va falloir améliorer ça, mais sérieusement, je lève mon chapeau aux joueurs qui ont été incroyables. J’ai aimé comment les gars ont répondu ce weekend et surtout samedi soir. »

Jonquière a fait face à beaucoup d’adversité cette fin de semaine. En plus du départ de Mathieu Brodeur pour l’Europe, les Marquis ont été touchés par les blessures samedi soir. À un moment de la rencontre, Bob Desjardins a dû se débrouiller avec seulement neuf attaquants et quatre défenseurs. « On a testé notre profondeur et les gars ont répondu. Il y en a qui ont produit sur la feuille de match, mais mon héros obscur a été Ryan Sullivan », a expliqué l’entraîneur-chef. Sullivan a joué un rôle clé dans la victoire en bloquant plusieurs lancers lors des infériorités numériques.

Bob Desjardins ne cache pas que les succès de l’équipe font un grand bien après les difficultés connues en début de saison. « On a eu un début de saison coucicouça. On ne jouait pas mal, mais on échappait des matchs et l’engagement n’était pas toujours là, mais depuis les fêtes, je peux juste dire WOW ! On reconnaît les vrais Marquis. La machine verte est de retour avec toute sa fierté de représenter Jonquière et la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. »

Le match a mal commencé pour les Jonquiérois. Jean-Philippe Chabot a marqué à deux reprises sur l’avantage numérique, dont un but avec quatre secondes à faire à la première période, pour donner les devants 2 à 0 aux 3L après 20 minutes de jeu. Les hommes de Bob Desjardins n’ont pas baissé les bras. Dès la reprise du jeu, Jean-François Bérubé a déjoué Guillaume Decelles pour réduire l’écart. Ce n’était que partie remise pour les 3L. Une minute plus tard, Michaël Rhéaume a redonné la priorité de deux buts à son équipe.

Ce but aurait pu faire mal à Jonquière, mais encore une fois, les Marquis n’ont pas abandonné. Garrett Clarke sur l’avantage numérique, et Alexandre Picard ont marqué à deux minutes d’intervalle pour ramener les deux équipes à la case départ. Les Marquis ont marqué trois fois sur 17 lancers en deuxième période.

Jean-Philippe Chabot a complété son tour du chapeau après un peu plus de deux minutes en troisième pour redonner les devants aux 3L. C’était avant que Yannick Riendeau n’explose. Première étoile vendredi avec un but et deux aides, Riendeau a s’est mis en marche en troisième. Il a marqué une première fois une 75 secondes après le but de Chabot et une autre, 70 secondes plus tard, pour donner une première fois l’avance à Jonquière. Les deux buts ont été inscrits avec l’avantage d’un homme.

Le reste de la rencontre a été l’affaire de Karel Saint-Laurent qui n’a rien donné aux 3L. Danick Malouin a marqué son premier de la campagne dans un filet désert avec un peu plus d’une minute au cadran.

Les deux équipes se retrouveront samedi prochain au Centre Premier Tech, mais les Marquis devront tout d’abord disputer une rencontre contre les meneurs au classement général, l’Assurancia de Thetford Mines (18-5-2) vendredi. L’Assurancia est la seule équipe avec une meilleure fiche que Jonquière lors de dix derniers matchs, avec une récolte de 14 points sur 20, contre 13 pour les Marquis. La rencontre sera présentée au Centre Mario-Gosselin de Thetford Mines à 20 h.