Les Marquis tenteront de remporter un sixième match de suite au Palais des sports samedi soir lors de la visite des Éperviers de Sorel. L’attaquant Danick Paquette effectuera un retour au jeu après avoir purgé deux matchs de suspension la semaine dernière.

Un dernier choc Éperviers-Marquis

Signe que les séries éliminatoires approchent lentement, mais sûrement dans la Ligue nord-américaine de hockey, les Marquis et les Éperviers de Sorel croiseront le fer pour une septième et dernière fois samedi soir au Palais des Sports. Les Jonquiérois seront à la recherche d’une sixième victoire de suite devant leurs partisans.

Jusqu’ici, les champions en titre ont remporté quatre victoires, mais les Jonquiérois ont eu le dernier mot dans deux des trois derniers affrontements pour s’approcher à six points du quatrième rang détenu par les Sorelois qui ont toutefois un match en main. « Avec Sorel devant nous, en langage de hockey, avec huit matchs à faire, c’est un gros match de quatre points », de convenir l’entraîneur-chef des Marquis, Bob Desjardins.

Ce dernier pourra compter sur du renfort pour ce seul match de la fin de semaine avec le retour de Danick Paquette, qui a servi une suspension de deux parties, ainsi que des défenseurs Mathieu Brisebois et Jonathan Diaby, qui a décidé de sortir de sa retraite de quelques mois cette semaine. Les attaquants Alexandre Quesnel, dont la saison est terminée après une opération à l’épaule, James Desmarais et Jean-Simon Allard demeurent toutefois sur la touche.

« Si on enlève les deux matchs de la fin de semaine dernière où on n’a pas récolté de points, auparavant, on était dans une séquence de 7-2-1. C’était un peu l’hécatombe au niveau des pertes et des blessures majeures. Il faut reprendre le rythme et laisser les blessures de côté. Ça fait partie du sport et il faut gérer ça. Les Sags sont dans le même bateau que nous en ce moment. Pour moi, c’est l’air du Saguenay qui ne fait pas aux joueurs de hockey présentement. On doit passer à travers et c’est à certains joueurs de prendre la relève », d’indiquer Bob Desjardins.

« Disons que les deux prochaines fins de semaine, on joue seulement un match. Ça va faire du bien au corps de certains gars qui avaient des petits bobos et jouaient quand même », de mentionner l’entraîneur-chef. En effectuant un retour sur la semaine dernière, deux défaites par un but à Thetford et Rivière-du-Loup avec un alignement décimé, il n’avait que du positif à dire sur ses troupiers. « Si on avait une note à donner pour l’effort, c’était du A+. On a joué de l’assez bon hockey pour mériter un meilleur sort », d’estimer Bob Desjardins.

Matchs remis

Les deux matchs prévus vendredi soir dans la LNAH, soit Thetford à Laval et Rivière-du-Loup à Sorel ont été remis à plus tard en raison des conditions climatiques difficiles.