Série victorieuse pour les Marquis

Les Marquis de Saguenay semblent vraiment avoir trouvé leur rythme de croisière. Ils ont inscrit une sixième victoire consécutive, dimanche soir, en s'imposant 7-3 sur les Braves de Laval, au Colisée de Laval. Une poussée de trois filets pendant les dix premières minutes du dernier engagement a fait la différence.
« Au tableau indicateur, le match s'est joué en troisième période, mais nous dominions 29-12 au chapitre des lancers après la deuxième période, a fait remarquer l'entraîneur des Marquis, Dean Lygitsakos. Nous avons laissé filer plusieurs bonnes chances de marquer pendant les deux premières périodes. À force de cogner sur le clou, nous avons fini par avoir des résultats. »
Pendant les 40 premières minutes de la rencontre, les machines offensives des Marquis et des Braves ont échangé coup pour coup. Marco Charpentier, aussi auteur de trois passes pendant le match, a ouvert le pointage à la faveur des visiteurs en première période et il a été imité trois minutes plus tard par Alexandre Imbeault. Le deuxième tiers a suivi un scénario semblable. Jonathan Paiement et Francis Charette ont ajouté au total offensif des vainqueurs, mais Jonathan Castonguay et Patrick Lapostolle ont répliqué.
Après avoir comblé un recul d'un but à trois occasions pendant les deux premières périodes, les Braves n'ont pas été en mesure de suivre le rythme de leurs rivaux au dernier engagement. Des filets de Dominic Léveillé, deux fois, et Paiement en huit minutes ont confirmé la sixième victoire consécutive des Marquis. Avec quelques secondes à faire, Hugo Carpentier, qui avait déjà amassé trois passes pendant la soirée, a complété le pointage.
Le trio de Carpentier, Charpentier et Léveillé a terminé la rencontre avec un total de dix points.
« Nous sommes chanceux de pouvoir compter sur deux trios offensifs de premier plan, a noté Lygitsakos. Nous avons les deux premiers pointeurs de la ligue dans notre équipe (Léveillé et Charette) et ils ne jouent pas sur le même trio. Dans ma carrière, je n'ai jamais vu ça. Nous avons deux trios qui peuvent produire régulièrement et celui de Carpentier, Charpentier et Léveillé était sur la coche ce soir (dimanche).
«J'ai toujours dit que les blessures et les absences ne devaient pas nous servir d'excuses. Par contre, c'est agréable de voir des gars connaître du succès quand ils s'ajoutent à notre alignement. Yann Poirier a joué tout un match. Gaby Roch vient de nous donner toute une fin de semaine, autant par son hockey que par ses talents pugilistiques. Ce soir (dimanche), il a jeté les gants contre Mike Varhaug. Certaines bagarres éclatent pour le spectacle, d'autres pour aider une équipe. Celle contre Varhaugh fait partie de la deuxième catégorie.»
Avec leur récente poussée, les Marquis ont grimpé au deuxième rang de Ligue nord-américaine de hockey. Ils rendront visite au Viking de Trois-Rivières, vendredi. Cette équipe n'a besoin que d'un point supplémentaire pour confirmer son championnat de la saison régulière. Lygistakos aimerait bien la faire patienter encore un pe.
Denis Hamel
Par ailleurs, la période de repos de trois semaines que les Marquis avaient accordé à Denis Hamel pour lui permettre de réfléchir à son avenir est maintenant terminée.
«Je le rencontrerai cette semaine», a signalé Dean Lygitsakos, avant de préciser qu'il n'a aucune idée de la suite des choses.