Danick Paquette

Sanction maintenue pour Paquette

Le comité de discipline de la Ligue nord-américaine de hockey a fait connaître les sanctions officielles décernées aux contrevenants du quatrième match de la série finale qui s’est terminée dans le tumulte samedi soir. Les sanctions ont été publiées sur la page Facebook des deux clubs.

Chez les Marquis, la suspension de deux matchs dont a écopé Danick Paquette a été maintenue. Le #47 a été jugé agresseur dans une bagarre survenue dans les cinq dernières minutes de la rencontre. Du même coup, cette sanction entraîne un match de suspension automatique à l’entraîneur-chef Benoit Gratton.

Les Éperviers ne sont pas épargnés non plus. Leur meilleur attaquant, Étienne Brodeur, a écopé d’une suspension d’un match pour la mise échec par-derrière sur Alexandre Quesnel. Le capitaine des Marquis a chuté contre la bande et il a subi une fracture du nez en plus d’entailles au visage. Quesnel devrait toutefois être en uniforme jeudi, pour le match #5 à Sorel.

Quant à Marc-André Huot, il regardera le reste de la série finale dans les estrades puisqu’il a écopé de trois matchs de suspension pour avoir mordu son belligérant, Jonathan Oligny, lors d’une bataille en toute fin de match.

Défi de la mairesse

D’autre part, la mairesse de Saguenay, Josée Néron, a lancé un défi au maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin. Si les Marquis remportent la finale, il devra porter le chandail de l’équipe des Marquis de Jonquière lors de la prochaine séance du conseil municipal. Dans le cas inverse, elle s’engage à porter les couleurs des Éperviers si ces derniers remportent la coupe.

La mairesse de Saguenay, Josée Néron, a lancé un défi au maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, dans le cadre de la série finale entre les Marquis de Jonquière et les Éperviers de Sorel-Tracy.