Auteur de 13 buts et 41 passes la saison dernière, l’attaquant Yannick Riendeau approche la barre des 100 matchs avec les Marquis.

Riendeau de retour avec les Marquis

Le meilleur marqueur de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH) la saison dernière est de retour avec les Marquis de Jonquière. L’attaquant Yannick Riendeau s’est entendu avec la formation régionale, au cours des dernières heures.

Pierre angulaire de l’offensive jonquiéroise, Yannick Riendeau a terminé loin devant les autres, l’an dernier, avec 54 points en 36 parties, ajoutant 19 points en 21 rencontres éliminatoires. En 92 rencontres en quelques passages avec les Marquis depuis 2014-2015, le vétéran de 31 ans roule à un train d’enfer avec 143 points au compteur.

« Pour nous, c’était primordial de le ramener. Oui, c’est le premier pointeur l’an dernier et un gars très offensif, mais pour moi, c’est beaucoup plus que ça. C’est un gars qui peut nous en amener encore plus pour ce qu’il représente pour l’organisation. Je veux lui en donner encore plus que ce qu’il nous a donné jusqu’à maintenant. Je sais qu’il en veut plus et qu’il est capable d’en prendre plus », d’annoncer le directeur général et entraîneur-chef des Marquis, Bob Desjardins, précisant que dès l’arrivée du nouveau groupe à la tête des Marquis, Riendeau a fait part de son souhait de revenir et n’a pas exprimé la volonté de regarder les offres en Europe, où il a fait deux séjours.

« Partout où il est passé, il a toujours terminé dans le haut des pointeurs de son équipe. Il ne faut pas que ça change de ce côté », de laisser tomber le grand manitou de l’organisation jonquiéroise, qui a également annoncé mercredi la mise sous contrat du défenseur Vincent Richer.

Auteur de 13 buts et 41 passes la saison dernière, l’attaquant Yannick Riendeau approche la barre des 100 matchs avec les Marquis.

« C’est un gars qui nous amène de la profondeur, mais l’an dernier, il ne l’a pas eu facile. Il a eu beaucoup de petites blessures que les gens ne connaissaient peut-être pas tout le temps. Il a joué peut-être 60 % des matchs blessé. Il était quand même là et il n’a pas abandonné le navire. Je sais qu’il est meilleur que ça et dans sa tête à lui, il le sait. J’espère juste que sa santé va revenir et qu’on va voir le Vincent Richer d’il y a 2-3 ans, qui était dominant et qui amenait un peu plus d’offensive. L’an dernier, 0 but et 6 passes, ce n’est pas Vincent Richer. Je crois qu’il peut nous en donner plus et il est le premier à le reconnaître », note Bob Desjardins, ne cachant pas sa hâte que le camp d’entraînement débute, à la fin du mois de septembre.

Les dirigeants des Marquis se sont également entendus avec deux jeunes joueurs, le défenseur Jason Bell et l’attaquant Francis Brunelle, sur des contrats d’essai. S’ils se taillent un poste, ils devront être insérés sur la liste de protection.

Pour Bell, après quatre saisons dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, sa transition à la LNAH a été difficile. Le choix de 3e ronde en 2018 a disputé la dernière saison dans le senior AAA.

« C’est là que tu vois que ce n’est pas si facile que ça de jouer dans notre ligue, d’observer Bob Desjardins. Je suis convaincu qu’il va être plus préparé. On n’a jamais assez de défenseurs dans une équipe de hockey. On va lui laisser la chance de nous montrer où il est rendu dans sa progression au camp d’entraînement. »

Dans le cas de Francis Brunelle, reconnu pour son style robuste, il avait été repêché à l’époque par Bob Desjardins à Corwnall, mais avait opté pour le hockey universitaire à Concordia. Maintenant son stage terminé, il a lui-même communiqué avec le DG des Marquis pour offrir ses services. « J’ai tout le temps aimé Francis Brunelle. Sans vouloir lui mettre de la pression et lui donner une étiquette, il est un peu dans le moule de Jérémie Malouin, d’analyser Bob Desjardins. C’est un gars qui se présente. Il n’a pas peur de se mettre le nez dans la cuisine et n’a pas peur de ça. Des joueurs de même, c’est toujours bon dans notre ligue. »

+ NOUVEAU COMMISSAIRE

Le meneur de la tournée estivale de balle rapide Les 4 Chevaliers Easton, Renaud Lefort, est le nouveau commissaire de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH). Il succède à Jean-François Laplante qui avait quitté ses fonctions au début de l’été après une seule saison à la barre du circuit senior. Quelques rencontres ont eu lieu à Québec lundi. Le choix s’est finalement arrêté sur Renaud Lefort. « Ce dont on avait besoin, c’est un gars capable de nous amener des commanditaires majeurs et peut-être même nationaux pour aider les propriétaires. C’était le genre de gars ciblé. C’était unanime autour de la table. Il avait une super bonne préparation avec de bonnes idées », raconte Bob Desjardins. Spectacle sportif et humoristique, Les 4 Chevaliers Easton disputent une quarantaine de rencontres par été partout au Québec ainsi qu’en Ontario et au Nouveau-Brunswick, qui sont également télédiffusées sur les ondes de TVA Sports. Depuis leur retour en 2013, ils ont amassé près d’un million $ pour différentes œuvres de bienfaisance. « Il sait à quelles portes aller cogner et où il s’en va », de souligner Bob Desjardins. 

À Saguenay le 23

Le nouveau commissaire sera de passage à Saguenay le 23 août pour un match-bénéfice au profit de l’Organisation du baseball mineur de Jonquière. La rencontre sera présentée au stade Richard-Desmeules. Les billets sont disponibles via les joueurs du baseball mineur ou seront disponibles à la porte le soir de la rencontre amicale.