Le robuste attaquant des Marquis de Jonquière, Danick Paquette, a écopé d’une pénalité majeure avec six minutes à faire dans la rencontre contre les 3L à Rivière-du-Loup. Les Louperivois qui tiraient de l’arrière 4-2, ont enfilé trois buts en avantage numérique pour l’emporter 5-4.
Le robuste attaquant des Marquis de Jonquière, Danick Paquette, a écopé d’une pénalité majeure avec six minutes à faire dans la rencontre contre les 3L à Rivière-du-Loup. Les Louperivois qui tiraient de l’arrière 4-2, ont enfilé trois buts en avantage numérique pour l’emporter 5-4.

Revers de 5-4: l’indiscipline coule les Marquis à Rivière-du-Loup

L’indiscipline des Marquis de Jonquière a coûté très cher, vendredi soir, alors que les 3L de Rivière-du-Loup ont arraché une victoire de 5-4 avec cinq buts en avantage numérique, dont trois derniers dans les quatre dernières minutes de la rencontre, au grand plaisir de la majorité des 1107 spectateurs en liesse au Centre Premier Tech.

Il faut dire que les Jonquiérois menaient la rencontre 4-2 avant que Danick Paquette écope d’une pénalité majeure en s’invitant dans une escarmouche entre Maxime Villemaire et Mathieu Brisebois avec six minutes à faire dans la rencontre. Malheureusement, les esprits se sont échauffés et ce sont les Louperivois qui ont profité d’un avantage numérique suffisant pour inscrire coup sur coup trois buts aux dépens des Jonquiérois.

En plus d’avoir échappé une victoire importante qui leur aurait permis de se rapprocher du 4e rang, les Marquis devront se passer de Danick Paquette pour deux matchs, puisqu’il est suspendu pour avoir été jugé agresseur.

Et comme un malheur n’arrive jamais seul, le Cool FM, qui s’amène au Palais des sports samedi soir, n’est plus qu’à un point des Marquis. Une victoire des Beaucerons reléguerait les Marquis au dernier rang.

Malheureusement, il n’a pas été possible de joindre l’entraîneur-chef des Marquis, Bob Desjardins, durant la vingtaine de minutes qui a suivi la fin de la rencontre.

Bon début

Pourtant, les Marquis avaient bien amorcé la rencontre en s’inscrivant rapidement au pointage, Jérémy Vigneault-Bélanger trompant la vigilance du gardien Loïc Lacasse avec la complicité de Louis-Philippe Simard et de Christian Ouellet avec à peine 3mn38 d’écoulée dans la rencontre. Mais deux minutes plus tard, Raphaël Buissière a nivelé la marque à la faveur d’un avantage numérique.

Les protégés de Bob Desjardins ont remis ça en deuxième période qu’ils ont dominée 16-8 dans les tirs. Avec 1mn48 d’écoulée, Louis-Philippe Simard a saisi un retour de lancer de Jonathan Narbonne pour inscrire son premier but dans la LNAH et redonner une avance aux siens. Paradis a récolté une passe sur la séquence.

Puis, à mi-chemin de la rencontre, Danick Paquette a offert une avance de deux buts aux Jonquiérois, sur des passes de Simard et Paradis. Mais les 3L n’avaient pas dit leur dernier mot. Les locaux ont encore mis à profit une supériorité numérique pour réduire l’écart à un seul but sur un tir de Michaël Ward.

En troisième, avec 8mn56 à faire, Christian Ouellet se moque de Lacasse pour redonner une avance de deux buts aux Jonquiérois. Mais voilà que le match a déraillé pour les hommes de Bob Desjardins, dont les unités spéciales ont été incapables de capitaliser en huit supériorités numériques, tandis que celle des 3L a fonctionné à plein régime. En moins de deux minutes, Rivière-du-Loup a enfilé trois buts sans réplique en avantage numérique dans les quatre dernières minutes de la rencontre pour se sauver avec la victoire devant des partisans ravis de cette remontée in extremis. Maxime Guyon, Marc-André Tourigny et Raphaël Bussières ont cloué les derniers clous du cercueil des Marquis.

+

EN BREF

Dans la défaite, Louis-Philippe Simard a mérité la troisième étoile de la rencontre, avec une production de trois points (un but, deux passes). Le #34 en était à son 9e match avec les Marquis...

Samedi, les Marquis sont de retour au Palais des sports, à 19h30, pour un dernier match contre le Cool FM de Saint-Georges et le gardien Raphaël Girard, première étoile de la semaine dans la LNAH. De plus, le Cool a vaincu les meneurs au classement, l’Assurancia de Thetford, 7-5 vendredi soir...

Il ne restera qu’une dernière fin de semaine d’activités au calendrier des Marquis, soit une série aller-retour contre Thetford qui s’amorcera le vendredi 6 mars au Palais des sports pour finir la saison le samedi, à Thetford...

Vendredi, les Éperviers de Sorel-Tracy ont été blanchis 6-0 par les Pétroliers de Laval et ont glissé au 4e rang. Samedi, au Colisée Cardin, Sorel (33 points) accueille justement Rivière-du-Loup qui vient de remonter au 3e rang avec 35 points...

Dimanche, ce sera le duel au sommet alors que les Pétroliers, qui ne sont plus qu’à un point de l’Assurancia, leur rendront visite à Thetford...

Chez les absents temporaires des Marquis, on retrouve les attaquants James Desmarais, Jean-Sébastien Bérubé et Francis Verreault-Paul ainsi que le défenseur Spiro Goulakos. D’où la présence de Louis-Philippe Paradis, Francis Brunelle et Yann Poirier...

Karel Saint-Laurent en était à son 10e départ avec les Marquis. Il a signé trois victoires et subi cinq revers. Le longiligne gardien a fait l’objet d’un reportage de TVA Sport en tant que «gardien d’urgence à l’interne» parce qu’il est régulièrement appelé à participer aux entraînements du Canadien de Montréal...