Les Marquis de Jonquière ont vu leur série de victoires consécutives à la maison s’arrêter à six. Leur ancien gardien, Raphaël Girard, a aidé le Cool-FM de Saint-Georges à l’emporter 3-2 au Palais des sports.

Revers de 3-2: les Marquis artisans de leur malheur face au Cool-FM

L’ancien gardien des Marquis de Jonquière, Raphaël Girard, est venu hanter son ancienne équipe, vendredi, en multipliant les arrêts pour aider le Cool-FM de Saint-Georges à l’emporter 3-2 contre les Marquis de Jonquière devant 1192 spectateurs qui ont bravé le froid pour assister à la rencontre tenue au Palais des sports.

Les Marquis ont donc vu leur séquence victorieuse à la maison s’arrêter à six. Après la rencontre, l’entraîneur-chef Bob Desjardins a admis que ses protégés avaient été les artisans de leur propre malheur, en plus de se buter à un Raphaël Girard en feu, même s’il en était à son deuxième match en deux soirs.

«Avec Saint-Georges, Raphaël a gagné de gros matchs dernièrement. Ce soir, il est venu nous hanter. Jeudi, il avait et je ne m’attendais peut-être pas à le voir ce soir. Il a eu deux bonnes performances en deux soirs. Il a fait le travail qu’un gardien de but doit faire», a commenté le pilote des Marquis, Bob Desjardins, au sujet du cerbère qui a mérité la première étoile du match.

Si la deuxième période a été marquée par «un festival du revirement», les Marquis ont principalement péché en troisième période alors qu’ils ont été incapables de capitaliser sur un double avantage numérique pendant deux minutes complètes.

«J’ai dit aux gars qu’il faut arrêter de critiquer le travail des arbitres ou de se concentrer là-dessus. Je trouve qu’on n’a pas joué un bon match. Je pense que c’est l’un de nos moins bons matchs depuis la période des Fêtes au niveau de l’exécution. On a eu un 5 contre 3 pendant deux minutes et en temps normal, c’est un but à 90 % du temps. On n’a même pas eu de bons lancers ni de bonnes prises de décisions. C’est sûr que quand on ne le pratique pas, c’est difficile (...), mais on a été responsable de notre défaite. On n’a pas joué un bon match. Nos meilleurs n’ont pas été nos meilleurs», a analysé l’entraîneur-chef.

Trop peu, trop tard

De fait, après une première période qui n’a pas fait de maîtres, les deux clubs ont rivalisé d’ardeur en deuxième, mais ce sont les Beaucerons qui ont eu le meilleur sur les locaux en retournant au vestiaire avec une avance de 2-1. Les Marquis ont été les premiers à s’inscrire au pointage sur un tir d’Alex Picard (2e étoile) qui a soulevé une belle passe du défenseur Garrett Clarke aux dépens de Girard. Mais ce dernier n’avait pas dit son dernier mot, en stoppant les attaques vigoureuses des Jonquiérois du deuxième vingt. De son côté, l’attaque du Cool FM n’a pas tardé à répliquer deux fois plutôt qu’une. Deux minutes s’étaient à peine écoulées que Kéven Veilleux a fait mouche pour créer l’égalité. Une minute plus tard, Yannick Tifu remettait ça avec un tir bas à la gauche de Desjardins pour permettre aux siens de retraiter au vestiaire avec une avance de 2-1.

Les Marquis ont raté leur chance de renverser la vapeur en début de troisième, alors qu’ils ont été incapables de capitaliser sur un deux minutes complet à 5 contre 3. Puis, avec moins de sept minutes à faire dans la rencontre, Mathieu Nadeau a dévié le tir de Wayne Letourneau pour creuser l’écart à 3-1. Malgré tout, les Marquis n’ont pas baissé les bras. Retirant leur gardien au profit d’un sixième attaquant, leurs efforts ont fini par porter fruits avec 1mn26 à faire, Philippe Paradis déjouant Girard sur des passes de Yannick Riendeau et Francis Verreault-Paul. Ils ont ensuite tout tenté pour créer l’égalité, mais ils ont écopé d’une pénalité et ce fut trop peu trop tard.

«Saint-Georges a remporté la deuxième période, mais on n’a donné seulement six lancers. On est revenu dans nos vieilles habitudes qu’on avait prises en début de saison. Il y a eu trop de revirements à mon goût», a admis Bob Desjardins «Ce soir, dans mon top-6, il n’y en a pas qui ont livré la performance que je m’attendais d’eux. Mais souvent, dans une saison de hockey, ça va arriver que les gars n’aient pas le timing. (...) On était quand même à un lancer de revenir dans le match malgré tout, mais on n’a pas réussi à capitaliser à la fin. On l’oublie et on se concentre sur les deux matchs du week-end prochain. On joue à Saint-Georges vendredi et ce sera de rebondir fort pour aller chercher ces deux points.»

+

EN BREF

Jean-Simon Allard a effectué un retour au jeu après plusieurs semaines d’absence. «Il a joué un bon match dans l’ensemble. C’était honnête de sa part», a indiqué Bob Desjardins...

Le gros lot de 5000 $ de la Loto-Marquis a été remporté par Carol Riverin. Il n’a pas été précisé si c’était un homme ou une femme..,