Mathieu Brisebois s’est mérité la troisième étoile du match.

Remontée vaine des Marquis

Les Marquis de Jonquière ont donné chaud aux 3 L de Rivière-du-Loup, vendredi, au Centre Premier Tech, en effectuant une remontée de quatre buts en troisième. Malheureusement, les protégés de Benoit Gratton n’ont pas été en mesure de renverser la vapeur et se sont inclinés 6-4 devant près de 1100 spectateurs. Les hostilités entre les deux clubs reprennent samedi soir au Palais des sports.

Malgré une supériorité des Marquis 16-12 au chapitre des tirs au but, les Louperivois ont pris les devants 2-0 durant le premier vingt. Le premier sur un tir dévié de Michaël Rhéaume à 11mn01 et le second sur un retour redirigé par Janick Asselin une minute trente plus tard. Le revirement espéré ne s’est pas concrétisé en deuxième, alors que les 3 L en ont profité pour porter leur avance à 4-0 grâce aux filets de Maxime Villemaire et de Marc-André Tourigny.

Les Marquis ont donné la frousse à leur hôte avec une poussée de quatre buts en troisième. Danick Paquette a donné le ton moins de deux minutes après le début du dernier vingt sur des passes de Yannick Riendeau et Mathieu Brisebois. Riendeau a ensuite réduit l’écart à 4-2 avec la complicité de James Desmarais et de Gabriel Lévesque qui était utilisé comme défenseur pour cette rencontre.

Tourigny a ensuite profité d’un jeu de puissance pour redonner une avance de trois buts aux siens, ce qui met fin à la prestation de Raphaël Girard qui a tout de même fait face à 39 tirs. Avec sept minutes à faire, il est remplacé par le jeune Chicoutimien Olivier Tremblay qui a bien fait dans les circonstances. Seize secondes plus tard, Christian Ouellet a déjoué le cerbère louperivois pour remettre les siens dans la course. Avec moins de trois minutes à faire, le défenseur Mathieu Brisebois (3e étoile) a fait bouger les cordages pour réduire l’écart à 5-4. Les Marquis ont retiré leur gardien pour un sixième attaquant, mais les 3 L ont marqué dans un filet désert.

Opportunisme

Entraîneur-chef des Marquis, Benoit Gratton a quand même apprécié la prestation de ses troupes. « Honnêtement, on a eu un bon début de match. Le premier 10 minutes, on contrôlait la rondelle et on patinait bien. On a manqué quelques chances et eux, ils ont été opportunistes en marquant sur les deux chances qu’ils ont eues », commente-t-il dans un premier temps.

« Défensivement, on a perdu notre couverture à quelques reprises. Je n’ai pas trouvé que nous étions physiques, surtout dans notre zone, et je pense que ç’a fait la différence. Quand tu joues à cinq défenseurs, tu demandes plus à tes joueurs. Ça n’a pas été évident, mais je suis content parce que les gars n’ont jamais abandonné. Même à 4-0, les gars sentaient qu’ils pouvaient revenir. J’aime qu’on joue avec cette confiance », a conclu le pilote des Jonquiérois.

Ce dernier pourra compter sur le retour du défenseur Jonathan Diaby qui a purgé ses cinq matchs de suspension. Il s’est dit également satisfait de la première prestation d’Alexandre Picard qui a été jumelé avec Alexandre Quesnel et Riendeau pour les deux premières périodes, puis avec Riendeau et Paquette pour la troisième.

Ce soir, Cédrick Desjardins sera de retour devant le filet.