Choix de première ronde des Marquis au repêchage de la LNAH de 2017, Alexandre Picard se dit très heureux de revenir à Jonquière.

Picard de retour avec les Marquis vendredi

L’attaquant Alex Picard sera de retour avec les Marquis de Jonquière dès vendredi, pour le match contre les Pétroliers de Laval au Palais des sports de Jonquière. Cette fois, il semble que le joueur de 34 ans passera le reste de la saison avec la formation jonquiéroise de la Ligue nord-américaine de hockey.

Cette fois-ci, l’ancien choix de première ronde des Blue Jackets de Columbus en 2008 n’a pas demandé de contrat ouvert comme il l’avait fait en décembre 2018, lorsqu’il s’était joint une première fois aux Marquis. Après huit matchs durant lesquels il avait amassé six buts et deux passes, l’attaquant de 6’2’’, 207 livres s’était prévalu de cette option pour accepter une meilleure offre d’une équipe d’Autriche.

Le choix de première ronde des Marquis au repêchage de la LNAH de 2017 se dit très heureux de revenir à Jonquière.

« J’ai été en réflexion une bonne partie de l’été à savoir si je repartais ou non. Avec mes deux enfants de 4 et 6 ans, ça devenait de plus en plus compliqué de quitter pour de longue période. Je pensais même accrocher mes patins pour de bon, mais l’ambiance d’un vestiaire de hockey me manque énormément. À moins d’un revirement de situation incroyable, je pense bien vivre mon premier hiver québécois en 15 ans », a indiqué celui qui a disputé 67 matchs dans la Ligue nationale de hockey (LNH) avant de poursuivre sa carrière dans la Ligue américaine, puis dans différents circuits européens.

L’entraîneur-chef et DG des Marquis, Bob Desjardins est ravi de la signature et du retour d’Alex Picard.

« C’est une grosse acquisition, majeure pour notre organisation, pour Jonquière et la ligue en général. C’est un gros morceau. On parle d’un premier choix, 8e au total. Cela veut tout dire sur la qualité du joueur. Alex va nous apporter expérience et punch à l’attaque. J’ai très hâte d’avoir tout le monde en santé et tous les joueurs disponibles en même temps. Cela va être très excitant pour nos partisans », a commenté le pilote des Marquis.

Ce dernier a confirmé que Picard n’avait pas demandé de contrat ouvert. « C’est définitif. Il reste toute l’année ici ! »

Paquin-Boudreau

Sur le site de la LNAH, on constate la réduction de la suspension de quatre matchs décernée à l’attaquant Gabryel Paquin-Boudreau à un seul match, lequel a été purgé samedi. Paquin-Boudreau avait été puni « pour avoir été le premier à quitter le banc de punition » lors du match de vendredi contre les Éperviers à Sorel-Tracy.

Par contre, Samuel Carrier, qui avait lui aussi écopé de quatre matchs pour le même motif, se retrouve avec encore deux matchs. Quant à l’homme fort David Lacroix, qui a contribué à tourner l’escarmouche en mêlée générale, il a écopé de six matchs de suspension. Même l’entraîneur-chef des Éperviers, Christian Deschênes, devra purger deux matchs de suspension.

Mauvaise nouvelle cependant pour les Marquis, le robuste Danick Paquette est le seul qui devra purger deux matchs de suspension, alors que le soir du match, il n’avait pas eu de suspension.

Bob Desjardins a déploré la situation. « Ce n’est pas nous qui avons parti la mêlée générale. On fait juste réagir et se défendre et je perds Danick Paquette. Comme si on avait besoin de ça à ce temps-ci de l’année. Déjà que Quesnel ne sera pas là vendredi, que Ouellet est blessé ! Disons que ce n’est pas le début de saison que j’espérais », avoue celui qui a l’impression « que tout nous tombe sur la tête ! »

Cela dit, au moins, l’organisation n’a pas reçu d’amende salée.

Spiro Goulakos

L’excellent défenseur Spiro Goulakos fait toujours partie des plans des Marquis. « Il est encore avec nous, mais nous n’aurons pas de nouvelles de lui avant les Fêtes en raison de son travail. Aux Fêtes, on va se rasseoir avec lui », a indiqué Bob Desjardins.