Les Marquis ont connu leur meilleure fin de semaine du point de vue défensif la semaine dernière avec cinq buts accordés en deux rencontres.

Pas de cadeau pour les Marquis

En plein temps des Fêtes, les joueurs des Marquis de Jonquière n’auront pas de cadeaux à faire à leurs adversaires des Pétroliers de Laval et des 3L de Rivière-du-Loup qui s’amèneront au Palais des Sports samedi soir. Ils devront toutefois composer les deux fois avec un alignement très réduit.

Les attaquants Jean-Sébastien Bérubé et Alexandre Quesnel ainsi que les frères Danick et Jérémie Malouin manqueront tous à l’appel pour des raisons personnelles. Pour couronner le tout, Philippe Paradis purgera son dernier match de suspension vendredi, à Laval, tandis qu’une vieille blessure a refait surface pour Gabryel Boudreau, qui a effectué un retour au jeu la semaine dernière, et il sera absent pour une période indéterminée.

Pour pallier aux nombreuses absences, les Marquis feront appel aux attaquants Yann Joseph et Steven Oligny ainsi qu’au nouveau venu à la défensive Guillaume Veilleux. « On attend des confirmations à gauche et à droite. Les lignes sont lancées », fait savoir l’entraîneur-chef Bob Desjardins, sur d’autres possibles ajouts à son alignement.

« C’est aux joueurs qui sont là de répondre et de hausser leur jeu d’un cran. Ceux qui vont prendre la place de ceux qui ne sont pas là ont l’occasion de pouvoir rester et de montrer qu’ils peuvent jouer au hockey dans notre ligue. La balle est dans leur camp », annonce-t-il.

Derniers au classement général de la Ligue nord-américaine de hockey, à égalité avec le Cool FM de Saint-Georges, les Marquis pourraient réaliser une opération payante en fin de semaine, surtout avec une victoire contre les 3L, qui les devancent par cinq points avec un match de plus de disputé. La semaine dernière, les Jonquiérois ont remporté une première victoire contre une autre équipe que le Cool FM, doublant les Éperviers de Sorel au compte de 4-2. « Cette victoire-là devant nos partisans nous a fait du bien, c’est certain. On n’a pas le droit de ne pas se présenter à la maison. C’est ce qui est important pour nous. On doit gagner nos matchs à domicile. D’ici la fin de l’année, si on va en chercher une sur deux sur la route et qu’on joue bien à la maison, on va progresser au classement », de raconter Bob Desjardins, rappelant que toutes les fins de semaine sont importantes.

Malgré un revers le lendemain 3-0 à Thetford, les Marquis ont connu leur meilleure fin de semaine du point de vue défensif, une séquence que le grand manitou des Marquis espère voir se prolonger. « On a appliqué un nouveau système défensif et cinq buts en deux matchs, c’est bon. Comme je dis souvent, si on donne tout le temps trois buts ou moins, on va se donner une chance de gagner », d’estimer Bob Desjardins.