Dominic Léveillé a déjoué Loïc Lacasse pour une cinquième fois dans cette série, ouvrant ainsi la marque en première.

Nouvelle série pour départager

Les Marquis de Jonquière se sont compliqué la vie, hier, en perdant un deuxième match d'affilée aux mains des River Kings de Cornwall qui ont ainsi réussi à créer l'égalité 2-2 dans cette série quarts de finale. Stimulés par leur première victoire en sol jonquiérois vendredi, les River Kings ont doublé les Marquis 4-2 pour lancer une nouvelle série.
Les Marquis ont pourtant bien amorcé la rencontre disputée devant 1964 spectateurs au Civic Center Ed Lumley, en étant les premiers à s'inscrire au pointage. Dominic Léveillé a profité d'un avantage numérique pour déjouer Loïc Lacasse à 7: 55, avec la complicité de Francis Charette et Hugo Carpentier.
Mais avant la fin du premier vingt, Cornwall leur a rendu la politesse, sur un tir de Doug Andress. Les River King ont ensuite profité du deuxième vingt pour doubler leur avance sur un tir de Jean-Philippe Caron. Les Marquis ont redoublé d'ardeur, si bien que Patrick Bernier a créé l'égalité avec son premier but des séries à 7: 46.
Malheureusement, les réjouissances ont été de courtes durées puisque 19 secondes plus tard, Pierre-Luc Faubert a profité d'une mauvaise chute d'un Marquis à l'arrière du filet des Jonquiérois pour récupérer la rondelle et marquer dans une cage béante. Ce fut le jeu décisif du match.
Puis, Faubert a enfoncé un dernier clou dans le cercueil en marquant dans un filet désert avec 28 secondes à faire dans la rencontre. La situation s'est enduite détériorée, tant sur la glace que dans les estrades pour tourner à la foire, ce qui a gonflé le nombre de pénalités décernées durant la vingtaine de secondes restantes.
Prudent, l'entraîneur-chef des Marquis s'est abstenu de commenter la fin de la rencontre, préférant plutôt s'attarder sur les points positifs à l'issue de cette rencontre. «Nous avons manqué d'opportunisme, mais je considère qu'on a joué notre meilleur match de la série. Toutefois, les résultats ne sont pas ceux qu'on souhaitait, et ils n'ont pas été à la hauteur des efforts investis», a-t-il indiqué dans un premier temps.
Pour le reste, Dean Lygitsakos se tourne déjà vers le prochain match, vendredi au Palais des sports. «J'ai aimé le caractère de mes troupes durant ce match. C'est juste le résultat que je n'ai pas aimé et ce qui s'est passé en marge de la partie. Maintenant, on a un deux de trois qui commence, avec deux matchs à la maison», a-t-il conclu.
1- Loïc Lacasse
2- Sasha Pokulok
3- Pierre-Luc Faubert