Appelé à s’amener devant le filet des Marquis de Jonquière au pied levé, le gardien Karel Saint-Laurent s’est acquitté de sa mission avec brio pour permettre aux locaux de l’emporter 3-2 contre l’Assurancia de Thetford vendredi, au Palais des sports. Du même coup, la troupe de Bob Desjardins a confirmé sa place au 5e rang.

Marquis: une victoire qui vaut son pesant d'or

Les Marquis de Jonquière ont fait preuve de caractère en arrachant une victoire de 3-2 en prolongation contre la rapide formation de l’Assurancia de Thetford devant 1569 spectateurs ravis au Palais des sports. Grâce à cette première victoire in extremis contre Thetford, la troupe de Bob Desjardins est maintenant assurée de terminer au 5e rang, d’autant plus que Saint-Georges s’est incliné 3-2 contre Rivière-du-Loup.

Réjoui de la belle performance de ses protégés, l’entraîneur-chef Bob Desjardins a tout de même donné crédit d’entrée de jeu à leurs adversaires qui «ont joué toute une première période. Ils étaient sur la job, ils patinaient, ils nous battaient de vitesse. Cédrick nous a tenus dans le match jusqu’à ce qu’il soit blessé. Puis Karel est rentré dans le match et il nous a tenus dans le match lui aussi. Nos gardiens de but ont tout simplement été spectaculaires», a-t-il souligné.

Le pilote des Marquis a aussi fait valoir la bonne réaction de ses hommes qui n’ont pas paniqué et n’ont pas baissé les bras. «Avant les Fêtes, on aurait paniqué et on aurait commencé à se crier un peu des choses, mais l’expérience nous a servi parce que nous avons souvent vécu ça. On a capitalisé sur nos chances et mis le maximum de rondelles au filet», a-t-il rappelé.

Le pilote des Jonquiérois était fier du caractère de ses troupes et a rendu hommage aux joueurs de soutien qui prennent le relais avec brio en dépit de la liste des blessés qui ne dérougit pas. «Même si je le dis souvent, je dois avoir joué deux ou trois matchs avec mon alignement complet. En 25 ans de hockey, j’ai jamais vu ça. Ce soir, il nous manquait un top-6 Verreault-Paul, Lalonde, Paquette, Picard, Desmarais et Quesnel. C’est un bon top-6 dans n’importe quelle équipe de cette ligue. L’an passé, la profondeur nous a fait défaut. Cette année, j’ai libéré quelques joueurs pour aller chercher cette profondeur. Nos gars de soutien font vraiment le travail! Aujourd’hui, je lève mon chapeau à Karel qui a fait toute une job et à Philippe Paradis qui était un cas très incertain avant le match. Il a joué avec la douleur et je lui ai demandé de se présenter parce qu’il manquait des gars et il a marqué le but gagnant! C’est le fun!»

Ténacité

Les Marquis ne l’ont pas eu facile vendredi soir, mais même si les Thetfordois étaient largement premiers sur la rondelle et qu’ils ont dirigé deux fois plus de tirs que les locaux, c’était toujours 0-0 après 20 minutes de jeu. Les Marquis ont toutefois eu de bonnes chances de marquer au cours de leurs huit occasions. Malheureusement, comme s’ils n’étaient pas assez malchanceux cette saison, les Marquis ont perdu les services du gardien Cédrick Desjardins après 10mn18 de jeu. Ce dernier a eu besoin de l’aide de deux coéquipiers pour sortir de la patinoire en raison d’une blessure au genou ou à la jambe droite. Il est reparti en béquille tandis que Karel Saint-Laurent a pris le relais au pied levé et il a fort bien fait puisqu’il a permis aux siens de rester dans le match en effectuant des arrêts clés.

Thetford a frappé tôt en deuxième. Une mauvaise sortie des Marquis a ouvert la porte à Joey Ratelle qui était posté près du filet et qui a glissé la rondelle à la droite de Saint-Laurent avec à peine 28 secondes d’écoulées à la médiane. Six minutes plus tard, une belle montée des Marquis a permis au rapide Yann Poirier de déjouer Philippe Cadorette sur une passe de Jonathan Diaby pour niveler la marque. Toutefois, les ‘‘roadrunners’’ de l’Assurancia ont donné du fil à retordre aux Jonquiérois qui peinaient à sortir la rondelle de leur zone. Finalement, un tir dévié sur l’ancien capitaine des Marquis, Hugo Carpentier, a permis aux visiteurs de reprendre les devants à mi-chemin de la rencontre.

Malgré tout, les Jonquiérois sont revenus en force en troisième et leur persévérance a payé lorsque Jérémie Malouin a enfilé son 3e de la saison pour créer l’égalité avec moins de cinq minutes à faire en troisième et ainsi forcer la prolongation. Yann Joseph et Mathieu Brisebois ont obtenu des passes sur la séquence.

À trois contre trois, les Marquis ont eu le dernier mot avec 43 secondes à faire lorsque Philippe Paradis a joué les héros en fonçant vers Philippe Cadorette sur une passe de Jean-Simon Allard et Jonathan Narbonne. Le cerbère de l’Assurancia n’a pu stopper suffisamment le tir du #55 et la rondelle a poursuivi son chemin derrière la ligne rouge pour confirmer la victoire des Marquis devant une foule en liesse. Après avoir repoussé 27 des 29 tirs dirigés contre lui, le gardien Karel Saint-Laurent a sans surprise mérité la première étoile de la rencontre et Philippe Paradis, la troisième. Hugo Carpentier, un but une passe, a mérité la deuxième.

En bref

Il n’y avait que les gardiens des Marquis qui avaient été épargnés par les blessures jusqu’à maintenant. Vendredi, Cédrick Desjardins était en béquille et les Marquis feront appel à Raphaël Chayer, un gardien de la région. Le cerbère de relève sera du voyage samedi, à Thetford...

Comme la 5e place est assurée, les joueurs qui ne sont pas à 100 % ne devraient pas jouer, affirme Bob Desjardins qui a donné congé à Philippe Paradis. «On ne forcera pas les gars parce que la bonne saison commence la semaine prochaine»...

Desjardins ne pouvait s’empêcher de penser aux deux points échappés le week-end dernier à Rivière-du-Loup. S’ils l’emportaient demain, ils auraient peut-être pu passer au troisième rang et avoir l’avantage de la glace...

Christophe Lalonde sera en uniforme la semaine prochaine. Tous les joueurs des Marquis ont disputé les cinq matchs requis pour pouvoir jouer durant les séries...

Thetford avait besoin d’un point pour confirmer sa place au premier rang ainsi que son titre de champion de la saison et c’est ce qu’ils ont fait. Laval a perdu contre Sorel-Tracy 2-1 en prolongation, mais il n’a pu combler l’écart avec Thetford qui a conservé trois points d’avance...

Avec 40 secondes à faire au premier vingt, l’imposant Ryan Sullivan a livré un furieux combat à Christophe Losier. Difficile de déterminer un gagnant même si Losier faisait le fanfaron en prenant la direction du vestiaire...
TEXTE-courant: En début de troisième, Joey Ratelle et Jonathan Diaby y sont eux aussi allés généreusement dans les échanges de coups de poing, mais c’est Diaby qui a renversé Ratelle...