En plus de subir une défaite crève-coeur face de 4-3 à Thetford face à l’Assurancia, les Marquis de Jonquière ont vu la liste des blessés s’allonger vendredi avec la perte de leur capitaine Alexandre Quesnel.
En plus de subir une défaite crève-coeur face de 4-3 à Thetford face à l’Assurancia, les Marquis de Jonquière ont vu la liste des blessés s’allonger vendredi avec la perte de leur capitaine Alexandre Quesnel.

Marquis: revers crève-coeur et blessures à Thetford

Après un départ canon contre l’Assurancia de Thetford, les Marquis de Jonquière ont vu leur avance s’amenuiser au fil des deux derniers vingt avant de concéder la victoire 4-3 à leurs hôtes devant les 906 spectateurs du Centre Mario-Gosselin.

Au-delà de la défaite crève-coeur, c’est davantage l’allongement de la liste des blessés qui a fait mal à l’entraîneur-chef Bob Desjardins. Lorsqu’ils se sont présentés à Thetford, les Marquis étaient déjà privés de bons éléments. Vendredi soir, ils ont perdu les services de leur capitaine et meilleur marqueur, Alexandre Quesnel à mi-chemin de la deuxième. Le #42 s’est retrouvé à l’hôpital et il est déjà confirmé qu’il ne sera pas en uniforme samedi soir.

Le pilote des Marquis n’avait pas le goût de rire, lorsque joint après la rencontre. «On aurait mérité un meilleur sort. J’ai rarement vu ça des blessures de même», soupire-t-il. «On a perdu trois autres joueurs (durant cette rencontre). On a perdu Quesnel, (Garret) Clarke et (Steven) Oligny. À un moment donné, on avait aussi perdu (Philipe) Paradis. C’est décourageant. Ça allait bien et on dirait que là, tout nous tombe sur la tête. En deuxième, on était déjà à seulement cinq défenseurs et on est tombé à quatre», relate Bob Desjardins.

De retour d’une blessure, Jérémy Vigneault-Bélanger venait à peine d’être de retour dans l’alignement qu’il s’est à nouveau blessé. «On a fini le match avec quatre défenseurs et 9 attaquants en troisième parce que Paradis est revenu.» 

En raison des blessés et de la suspension de deux matchs de Danick Paquette, Simon-Claude Blackburn et Louis-Philippe Simard avaient été appelés en renfort. La brigade défensive des Marquis était encore une fois limitée à cinq défenseurs en raison de la blessure de Mathieu Brisebois. Danick Malouin, Jonathan Narbonne, Garrett Clarke, Ryan Sullivan et Spiro Goulakos assuraient la défensive. Pour pallier les absences, Desjardins fera appel aux attaquants Yann Joseph et Yann Poirier et au défenseur Guillaume Veilleux. Et il était déjà prévu qu’Alexandre Picard ne serait pas de l’alignement à Rivière-du-Loup. 

Bon départ

Est-ce le fait d’avoir dû batailler jusqu’en tir de barrage pour arracher une victoire aux Éperviers à Sorel-Tracy moins de 24 heures plus tôt que les joueurs de l’Assurancia ont semblé amorphes en début de rencontre. Les Marquis en ont profité pour enfiler trois buts sans répliques en moins de 11 minutes aux dépens du gardien Étienne Marcoux qui avait une fiche de 10 victoires, un revers en prolongation et un revers en fusillade jusque-là.

Jean-Sébastien Bérubé a ouvert le bal sur des passes des frères Jérémie et Danick Malouin avec 6mn11 écoulées dans la rencontre. À peine 1mn33 plus tard, Alexandre Picard, laissé seul devant le filet, a déjoué le cerbère de Thetford à la faveur d’un jeu de puissance. Garrett Clarke et Alexandre Quesnel ont récolté une passe sur la séquence. Les Marquis avaient déjà 9 lancers tandis que Thetford avait été limité à un seul tir. Puis, à 10mn41, le défenseur Spiro Goulakos a enfilé son premier but de la saison sur le retour d’un tir de Yannick Riendeau. Les Marquis ont conclu le premier tiers avec une domination de 18-7 dans les tirs au but.

Le vent tourne

Mais les meneurs au classement ont retrouvé leur aplomb en deuxième. Le vent a tourné et les locaux ont réduit l’écart à un but après avoir dominé à leur tour les tirs 15-12. À mi-chemin de la rencontre, malgré un désavantage numérique,Vincent Dunn a profité du bris de bâton du défenseur Garrett Clarke à la ligne bleue pour s’échapper et déjouer Cédrick Desjardins. Une minute plus tard, Hugo Carpentier a fait mouche pour resserrer le pointage à 3-2. Par la suite, Desjardins a multiplié les arrêts pour préserver l’avance des Jonquiérois.

En troisième, l’Assurancia a poursuivi sur sa lancée offensive, s’imposant 16-5 pour les tirs au but. Profitant d’une supériorité numérique, Alexandre Tremblay a joué les trouble-fête en créant l’égalité sur un but chanceux avec 7mn37 à faire, pour ensuite inscrire le but vainqueur trois minutes plus tard. Malgré leurs efforts jusqu’en toute fin de rencontre, les Marquis se sont inclinés 4-3 face aux Thetfordois qui gardent leur fiche parfaite contre les Marquis en cinq affrontements. 

En bref

Avant la rencontre, le capitaine des Marquis, Alexandre Quesnel, pointait au 3e rang des pointeurs avec 34 points (16 buts, 18 passes) en 21 matchs. Yannick Riendeau occupait le 7e rang avec 31 pts (12b-19p) en 26 matchs, tandis que Francis Verreault-Paul est installé au 11e rang, avec 29 pts (9b-20p) en 21 matchs... 

Quesnel n’est précédé que par le défenseur Sasha Pokulok des Pétroliers du Nord de Laval (45 pts/15b-30p en 25 matchs) au premier rang et Marc-André Tourigny des 3L de Rivière-du-Loup (40 pts/9b-31p en 25 matchs)...

Parlant de Rivière-du-Loup, après la série aller-retour remportée par les Jonquiérois le week-end dernier, les Marquis croiseront le fer à nouveau samedi soir avec les Louperivois au Centre Premier Tech qui ont perdu 4-1 contre Saint-Georges vendredi soir...

D’ailleurs, la signature de Simon Danis-Pépin après la limite du 29 janvier 2020 à 23h59 fixée par la LNAH fait en sorte que le joueur est inéligible, même si ce dernier était sur la liste de protection de Rivière-du-Loup. Dans un communiqué émis vendredi, à 15h49, la LNAH a rappelé les dates limites en précisant que «beaucoup de gros noms sont toujours sans contrat au sein des équipes de la LNAH», dont «Simon Danis-Pépin avec les 3L.» Les dirigeants des 3L ont fait une mise au point sur sa page Facebook pour dire qu’ils avaient un différend avec la ligue concernant l’interprétation du règlement et assurent qu’ils vont faire valoir leurs droits afin que Danis-Pépin termine la saison avec eux...