Le Shérif Sean McMorrow (23) a eu de belles chances de marquer pour son premier match de retour dans la LNAH. Malheureusement, il n’a pu faire mouche. Les Marquis se sont inclinés 5-2 face aux 3L de Rivière-du-Loup.

Marquis: Brunelle se distingue malgré un revers de 5-2

Privés de plusieurs réguliers à la défensive, les Marquis de Jonquière se sont à nouveau inclinés 5-2 face aux 3L de Rivière-du-Loup devant les 667 spectateurs réunis au Palais des sports. Malgré la défaite, l’entraîneur-chef Bob Desjardins s’est quand même dit satisfait de ce qu’il a vu.

La soirée a pourtant mal commencé pour les locaux, alors qu’il s’était écoulé à peine 55 secondes qu’Alexis Vanier déjouait Cédrick Desjardins. Dix minutes plus tard, Raphaël Bussières l’imitait pour donner une avance de 2-0 aux Louperivois. Avec 2mn30 à faire, Gabryel Paquin-Boudreau a réduit l’écart à 2-1 sur une belle passe de Jean-Simon Allard pour déjouer Mathieu Corbeil.

En deuxième, les Marquis ont dominé 16-4 pour les tirs au but, sans toutefois parvenir à niveler les chances. En début de troisième, Marc-Anthony Therrien a fait mouche, tandis que son coéquipier doublait l’avance des siens sur un jeu de puissance. Avec un peu moins de dix minutes à jouer, Francis Brunelle a marqué d’un tir vif du poignet sur une passe de Paquin-Boudreau pour déjouer Guillaume Decelles. Les visiteurs ont ensuite marqué dans un filet désert à 26 secondes de la fin pour célébrer un deuxième gain en autant de duels contre les Marquis.

Brunelle se démarque

Répétant que les pointages lui importaient peu en matchs préparatoires, Bob Desjardins a notamment apprécié le travail de certains éléments, dont Francis Brunelle. «Il est ressorti du lot. Il a montré qu’il avait de l’agressivité. Il avait joué vendredi passé à Rivière-du-Loup. C’était son premier match dans la Ligue nord-américaine et il était un peu gêné. Mais ce soir, il nous a montré quelle sorte de joueur il pouvait être. Des joueurs comme lui, on en a toujours besoin. Ça m’a plus énormément. J’ai aimé son agressivité. C’est un gars de rôle et je pense qu’il a démontré qu’il était capable de faire ce travail.»

Pour le reste, il a apprécié le travail de ses troupes contre une équipe qui avait déjà quatre matchs hors concours derrière la cravate. «Vous ne m’entendrez pas souvent dire, en saison régulière, que je suis satisfait malgré une défaite parce que je n’aime pas perdre. Mais, je suis satisfait ce soir», a-t-il commenté après la rencontre. Certains joueurs comme les Riendeau, Paquette et Ouellet en étaient à leur premier match de la saison, en étaient à leur premier match de la saison.

«Défensivement, il ne faut pas oublier que j’avais quatre junior AA. Je pense qu’on s’est bien débrouillé malgré tout. On a dominé dans les tirs au but 37-24. On n’a pas donné vraiment de chance de lancer. D’ailleurs, on en a donné seulement quatre en deuxième. Sauf que les rebonds n’ont pas été en notre faveur. En désavantage numérique, on a fait du gros travail. J’ai aimé ce que j’ai vu. J’apprends à connaître mes gars en jouant des matchs. Je veux voir les joueurs progresser.»

C’était aussi soir de première pour le Shérif Sean McMorrow qui a eu de belles chances de marquer. «Sean a eu plus de chances de marquer ce soir que dans toute sa carrière», a lancé Bob Desjardins en riant, avant d’ajouter plus sérieusement que «Sean est bien aimé. Il est super positif dans le vestiaire et sur le banc. Je pense qu’il a aimé son match ce soir.»

Bon test en Beauce

Samedi, les Marquis croiseront à nouveau le fer contre le Cool Fm à Saint-Georges de Beauce, une version qui sera sans doute plus offensive que lors de leur visite à Jonquière. Le jeune gardien Étienne Roy aura son premier départ, lui qui avait seulement gardé le fort lors de la dernière période du premier match à Rivière-du-Loup. Ce sera aussi le premier de Mathieu Brodeur, dont la conjointe vient de donner naissance à une petite fille.

D’ailleurs, vendredi, les deux frères Malouin étaient absents. Dans le cas de Jérémie Malouin, c’était à son tour d’être près de sa conjointe alors qu’elle s’apprêtait à accoucher. «Les femmes des joueurs ont bien fait cela. Elles accouchent avant le début de la saison», de blaguer Bob Desjardins.

Les Marquis pourront aussi compter sur une défensive plus expérimentée avec la présence de Danick Malouin et de Ryan Sullivan. Par contre, Jonathan Diaby, Mathieu Brisebois et Jonathan Narbonne qui n’étaient pas disponibles en fin de semaine.

«On va certainement affronter une équipe plus offensive que lorsqu’ils sont venus ici. L’important, c’est qu’on prenne de bons repères et qu’on travaille bien», fait valoir le pilote des Marquis. «On va grandir ensemble en tant qu’équipe et je suis sûr qu’on va aspirer aux grands honneurs.»