Hugo Carpentier estime que Richard Martel amènera beaucoup de visibilité comme commissaire de la Ligue nord-américaine de hockey.

LNAH: Carpentier appuie Martel

Capitaine des Marquis de Jonquière, Hugo Carpentier estime que l'arrivée de Richard Martel à la barre de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH) sera bénéfique pour l'avenir de la ligue.
« C'est plate de le perdre parce qu'il a fait une bonne job avec nous l'an passé, mais d'un autre côté, je pense que c'est la meilleure décision que pouvaient prendre les propriétaires et les gouverneurs pour l'avenir de la ligue, a indiqué le #28 en entrevue téléphonique. Je suis convaincu que Richard va amener beaucoup de visibilité à la ligue en raison de son passé. C'était le candidat idéal et tout le monde le savait dans le fond. »
La vision que propose Richard Martel pour faire évoluer le circuit est-elle bien perçue par les joueurs ? « Je ne suis pas vraiment au courant de la façon dont la nouvelle a été perçue par les joueurs du circuit parce qu'il n'a été nommé qu'hier (mercredi), mais une chose est sûre, ce n'est pas mal vu, croit Carpentier. On ne sait pas si ça va faire une grosse différence et on va davantage en voir les impacts plus tard dans la saison et dans les années futures. »
Toutefois, le capitaine des Marquis abonde dans le même sens que Martel en ce qui concerne la disparition éventuelle des durs à cuire qui ne sont pas de calibre à jouer. « Je pense que les Marquis l'ont démontré la saison dernière. On avait seulement (un homme fort) Hubert Poulin habillé à tous les matchs et il était capable de jouer son ''shift'' régulier si on avait des blessés. Je crois qu'on va voir de moins en moins de ''goons'' unidimensionnels qui sont juste là pour se battre. Peut-être qu'il n'en restera qu'un seul par équipe, mais il n'y en aura plus autant que par les années passées. »
Le Gatinois s'attend plus à voir des joueurs robustes comme Olivier Croteau, Maxime Villemaire ou Maxime Charron qui sont capables de se battre et de jouer au hockey. « Hubert l'a compris la saison dernière. Il a arrêté de prendre de mauvaises punitions pour jouer son hockey et c'est pourquoi il a fait une aussi bonne job avec nous », cite-t-il en exemple.
Le capitaine s'attend également à avoir bientôt des nouvelles des propriétaires de Marquis concernant le successeur de Martel derrière le banc des Jonquiérois. « Il va y avoir quelques candidats parce que Marc avait déjà commencé à sonder le terrain », avance Carpentier. Le capitaine ainsi que les leaders de l'équipe comme Benoit Gratton, Jonathan Paiement et Jean-Michel Bolduc seront certainement invités à donner leur avis sur le prochain entraîneur-chef.
Enfin, sur le plan individuel, le capitaine Carpentier devrait être de retour avec les Marquis pour la prochaine saison. « Il n'y a rien de signé et on n'a pas encore commencé à se parler, mais je ne suis pas trop inquiet de ce côté-là. À moins d'un imprévu, c'est sûr que je vais revenir », a-t-il conclu. 
Repêchage
D'autre part, Marc Boivin ne chômera pas au cours des deux prochaines semaines. En plus de se dénicher un nouvel entraîneur pour diriger les Marquis, le copropriétaire de l'équipe et son entourage vont se concentrer sur le repêchage du 5 août au cours des deux prochaines semaines. « Je n'ai aucun joueur qui ne veut pas revenir avec les Marquis. Quant au repêchage, nous sommes prêts depuis longtemps. On a perdu (Christian) Ouellet, mais on a le premier choix », rappelle le copropriétaire des Marquis, persuadé d'offrir des nouveaux venus qui feront plaisir aux partisans.
De plus, la veille du 5 août, les équipes procéderont au repêchage des joueurs de la défunte formation des Prédateurs de Laval. Quant au dossier de l'équipe américaine de Berlin, Marc Boivin a confiance que Richard Martel sera en mesure de finaliser le dossier. Actuellement, ce sont surtout des questions d'assurances qui posent un problème important.