Les Pétroliers doublés 8-4

Un festival offensif de six buts en deuxième période a permis aux Marquis de Jonquière de doubler les Pétroliers du Nord de Saint-Jérôme 8-4, vendredi, devant une foule bruyante de 1172 spectateurs réunis au Palais des sports.

Le trio de Danick Paquette, Christian Ouellet et Gabryel Paquin-Boudreau a sonné la charge, Paquette inscrivant deux buts, Ouellet faisant de même en plus de récolter deux passes tandis que Paquin-Boudreau terminait sa soirée avec un but et deux passes.

« Ç’a été une belle deuxième période pour ce trio. Il nous a vraiment donné l’étincelle puisque par après, les autres trios ont suivi », a reconnu l’entraîneur-chef Benoit Gratton, heureux que la production ne soit pas l’oeuvre d’un seul trio.

Pour les nostalgiques du passé, la rencontre a été ponctuée de rudes mises en échec et combats. Un style de jeu qui ne plaît pas vraiment au pilote des Marquis. « C’est un peu la mentalité de cette équipe. On dirait qu’ils vivent dans les années 90. C’est ce qu’ils nous donnent présentement, mais je trouve ça un peu triste qu’un joueur comme Chris Cloutier ou Derek Parker, qui sont un peu des joueurs unidimensionnels et qui ont de la misère, s’en prennent à des joueurs de qualité », admet-il, comme lorsqu’ils s’en sont pris à Danick Malouin, alors que les Marquis n’ont que cinq défenseurs.

« Ça fait partie de leurs stratégies, mais ce n’est pas quelque chose que j’approuve. Ça fait deux matchs que ça arrive », déplore celui qui a louangé le travail des frères Malouin.

« Ce sont des joueurs qui vont à la guerre à chaque match, qui compétitionnent et qui acceptent leur rôle. Jérémie est notre meilleur joueur en désavantage numérique et il fait un travail incroyable lors des mises au jeu. On peut lui faire confiance pour toutes les facettes du jeu. Même chose pour Danick, qui a un rôle accru cette année et dont il s’acquitte bien. »

Pas facile

Les visiteurs ont prouvé qu’ils seront à prendre au sérieux d’ici la fin de la saison. Non seulement ils ont été les premiers à s’inscrire au pointage sur un tir de Davide Asselin avec à peine deux minutes d’écoulées à la rencontre. Profitant d’un jeu de puissance, les Marquis ont nivelé la marque quelques minutes plus tard sur un tir de Danick Paquette sur des passes de Mathieu Brisebois et Yannick Riendeau. Ce sont toutefois les Pétroliers qui ont retraité au vestiaire avec une avance de 2-1, Thomas Beauchemin, laissé seul à la droite de Cédrick Desjardins, a marqué sur le retour de Sacha Pokulock.

Explosion de six buts

Les Marquis ont amorcé la deuxième en force avec trois buts consécutifs en moins de six minutes. Danick Malouin, Christian Ouellet et Samuel Blanchet ont fait mouche au détriment du gardien Mathieu Dugas qui a cédé sa place à son collègue Maxime Clermont.

Les Pétroliers ont répliqué par l’entremise de Sacha Pokulok, mais les hommes de Benoit Gratton ont poursuivi leur festival offensif avec trois autres buts sans réplique, œuvre de Danick Paquette (son deuxième du match), de Gabryel Paquin-Boudreau (son 2e de la saison) et de Peter Sakaris (son premier à son premier match dans la ligue). Dans le cas de Sakaris, Benoit Gratton a aimé ce qu’il a vu de ce « joueur d’énergie, même s’il n’est pas gros. Je pense qu’il a fait de bonnes choses en gardant son jeu simple. C’est une belle surprise, surtout qu’il n’avait patiné que deux fois au cours des derniers mois. » Reste à voir la disponibilité du #7.

Frustration

Durant la rencontre, la frustration s’est manifestée dans le camp des visiteurs par des tentatives de diversions des durs à cuire Chris Cloutier et de Derek Parker. En fin de deuxième, Parker s’est rué sur le défenseur Vincent Richer à qui il a servi une sournoise mise en échec. Le robuste Danick Paquette s’est porté à la défense de son coéquipier, ce qui a donné lieu à un furieux combat. Même s’il a fait le fanfaron, Parker a encaissé quelques solides droites, gracieuseté du #47.

Toutefois, ce règlement de compte a fait en sorte que les Marquis ont amorcé la troisième avec un double désavantage numérique, les officiels ayant décerné à Paquette cinq minutes pour s’être battu, plus deux minutes pour rudesse, tandis Danick Malouin écopait d’un deux minutes pour avoir donné de la bande. Étrangement, Parker n’a mérité qu’un cinq minutes pour bagarre, sans plus !

Ce qui devait arriver arriva, les Pétroliers, par l’entremise de Jonathan Bellemare, ont marqué dès la 38e seconde de la troisième pour réduire l’écart à trois buts. Pendant ce temps, c’était le retour de Mathieu Dugas devant le filet des visiteurs.

Les Marquis n’ont pas raté leur chance de creuser l’écart à 8-4 lors d’un jeu de puissance. Christian Ouellet a enfilé son deuxième du match sur des passes de Riendeau et Brisebois. Encore une fois, les Marquis ont été punis parce que Jérémie s’est porté à la défense de son coéquipier, victime d’une mise en échec de Ryan Sullivan. Un court, mais âpre combat avant la conclusion de la rencontre.

+

EN BREF

En deuxième, alors que les Marquis ont doublé leur avance à 4-2, le dur à cuire Chris Cloutier a encore voulu jouer les matamores en tentant de s’en prendre au défenseur Danick Malouin. Ce dernier n’est pas embarqué dans son jeu...

En troisième, avec huit minutes à faire, une mise en échec de Peter Sakaris à l’endroit d’Olivier Daunais a donné lieu à une échauffourée des joueurs sur la glace. Encore une fois, Chris Cloutier a joué les provocateurs et il s’est fait montrer la sortie au grand plaisir des partisans jonquiérois... 

Depuis qu’ils ont fait leur nid à Saint-Jérôme, les Pétroliers du Nord ont pu ajouter du renfort à leur alignement. Certains joueurs qui se laissaient tirer l’oreille lorsque l’équipe évoluait aux États-Unis ont changé d’avis. Ainsi, vendredi, ils pouvaient compter sur l’ancien défenseur des Saguenéens de Chicoutimi, Julien Brouillette pour le match à Jonquière...

L’ancien attaquant des Marquis, Dominic Léveillé se joindra aussi à la formation à compter de samedi pour le premier match à domicile des Pétroliers tout comme Pierre-Luc Sleigher...

Premier match de l’attaquant Peter Sakaris, qui porte le #7. L’ailier de 26 ans a été jumelé au duo de Jérémie Malouin et Jean-Sébastien Bérubé...

À compter de vendredi prochain, les Marquis affronteront les 3L de Rivière-du-Loup pour quatre matchs de suite. Cette série devrait donner des matchs émotifs qui plairont aux partisans, estime l’entraîneur-chef Benoit Gratton, à propos de leurs rivaux des demi-finales de la saison dernière... 

Vendredi, deux anciens Marquis, Luis Tremblay et Jean-Michel Bolduc, ont assisté à la rencontre et sont allés voir leurs anciens coéquipiers. Dans le cas de Bolduc, la rumeur voulant qu’il reprenne du service persiste. Il paraît aussi que Francis Verreault-Paul s’approcherait de Jonquière...