Les Marquis ont vaincu les 3L de Rivière-du-Loup, vendredi dernier, devant leurs partisans.

Les Marquis y vont pour quatre de suite

Les Marquis ont une séquence à poursuivre, vendredi soir, à Sorel-Tracy. Les Jonquiérois vont tenter d’ajouter une quatrième victoire de suite, mais le défi s’annonce imposant face aux détenteurs du premier rang dans la Ligue nord-américaine, les Éperviers de Sorel-Tracy.

Après trois défaites pour amorcer la saison, les troupiers de Benoît Gratton ont enchaîné avec des gains de 5-4, 6-3 et 6-2, acquis respectivement contre Saint-Georges, Rivière-du-Loup et Berlin, l’équipe d’expansion basée au New Hampshire.

Les choses se placent pour les Marquis, mais Gratton a surtout noté un meilleur niveau de compétitivité lors des dernières parties. « C’est sûr qu’il reste du travail à faire, mais je vois des améliorations à chaque match, a observé l’entraîneur-chef. On voit qu’il y a beaucoup de parité dans la ligue et je ne pense pas qu’on va pouvoir tomber dans la facilité cette saison. »

Pour ce qui est de la joute à Sorel-Tracy, Gratton est conscient que les Éperviers ont tout ce qu’il faut pour défendre leur titre de champions des séries éliminatoires acquis la saison dernière.

« Ils ont presque la même équipe que l’an dernier donc ça va être l’équipe à battre, a-t-il indiqué. C’est une équipe assez complète, avec trois bonnes lignes à l’attaque, une solide défensive et de bons gardiens de but. On ne va pas pouvoir prendre de demi-mesures. »

Le match de vendredi mettra en vedette les deux meilleures attaques de la LNAH. Les Marquis n’entendent toutefois pas offrir un festival de buts aux partisans sorelois.

« En étant sur la route, on n’a pas de spectacle à donner et on s’en va à Sorel pour aller chercher les deux points, a annoncé Gratton. Peu importe la manière qu’on va prendre, c’est l’objectif. On veut jouer offensif, mais on ne veut pas embarquer dans un match ouvert. »

Du renfort à l’attaque

Cédrick Desjardins sera devant les buts des Marquis, vendredi. James Desmarais sera en uniforme à Sorel-Tracy, mais il sera absent, samedi, à Jonquière, pour la visite du Cool FM de Saint-Georges. Un petit nouveau s’ajoutera à l’alignement vendredi, en la personne de Yann Joseph.

L’expérimenté joueur de centre de 37 ans a disputé 458 matchs dans la Ligue nord-américaine. Sa dernière saison remonte à 2016-2017. Ses disponibilités sont limitées, mais les Marquis aimeraient qu’il joue au moins cinq matchs, afin de le rendre éligible pour les séries éliminatoires.

« On ne veut pas se faire prendre comme l’an passé avec les blessures, a rappelé Gratton. En pouvant compter sur des joueurs de qualité sur notre liste, ça nous donne une chance. Idéalement, on aimerait que Joseph soit avec nous lorsque James Desmarais n’est pas disponible. »