C’est avec un effectif réduit que les Marquis se sont présentés à Rivière-du-Loup.
C’est avec un effectif réduit que les Marquis se sont présentés à Rivière-du-Loup.

Les Marquis viennent à court contre les 3L

Les Marquis de Jonquière sont arrivés à Rivière-du-Loup avec une formation très réduite, mais malgré un effort soutenu, ils se sont inclinés 5 à 4 contre les 3L au Centre Premier Tech samedi soir.

Bob Desjardins devait composer avec plusieurs éléments sur la touche. Alexandre Quesnel, Mathieu Brisebois, James Desmarais et Jean-Simon Allard sont tous incommodés par des blessures alors que les Marquis (10-13-5) affrontaient les 3L (14-11-3) pour une troisième fois en deux weekends. Les 3L occupent la quatrième position du classement alors que Jonquière est cinquième.

L’entraîneur-chef des Marquis est content de l’effort de ses hommes compte tenu de la situation. « Mes joueurs ont vraiment fourni un effort incroyable. Il nous manquait cinq réguliers et de l’autre côté, seulement un. Si on se fit à la façon qu’on a joué, on aurait mérité un meilleur sort que ça », a avoué Bob Desjardins.

Il croit que l’absence de plusieurs joueurs commence à faire mal à sa troupe. « Quand on a eu notre bonne séquence, on n’avait pas de blessures. Tout le monde était là. C’est ça une équipe de hockey, des fois ils nous manquent des éléments. À court terme, on est capable, mais quand il t’en manque sur une longue période, c’est très difficile de garder le rythme », a expliqué le pilot des Jonquiérois.

Il estime cependant que son équipe sera prête pour les éliminatoires, peu importe les embuches qui se dresseront devant les siens. « On va rentrer dans les séries avec une attitude positive et on est conscient qu’on peut battre toutes les équipes de cette ligue-là. »

Les Marquis ont été les premiers à s’emparer des devants par l’entremise de Yann Poirier, appelé en renfort en raison des nombreux absents. Après une réplique de Michaël Rhéaume, Francis Verreault-Paul a redonné l’avance à Jonquière seulement 48 secondes après l’avoir perdue.

Francis Meilleur a fait deux partout en milieu de deuxième. Raphaël Bussière a enchaîné pour placer les 3L aux commandes. Philippe Paradis a marqué dans la dernière minute pour faire 3 à 3 après 40 minutes.

Bussière a frappé une seconde fois en début de troisième, mais Paradis lui a de nouveau répondu en marquant lui aussi son deuxième du match 29 secondes plus tard. En fin de période, Rhéaume a lui s’est joint au groupe des doublés pour procurer la victoire à Rivière-du-Loup.

Avec l’absence de plusieurs éléments, Bob Desjardins avait demandé à son groupe de meneur d’en donner un peu plus. Verreault-Paul et Paradis ont bien compris le message avec trois points chacun. Karel Saint-Laurent a été fort occupé. Malgré ses cinq buts accordés, il a effectué 33 arrêts.

Les Marquis ne joueront qu’un seul match lors du prochain weekend d’activité dans la LNAH. Les Éperviers (14-10-3) de Sorel seront les visiteurs samedi soir au Palais des Sports de Jonquière. Les deux équipes ont offert un spectacle enlevant à plusieurs reprises cette saison. Sorel a eu le dessus quatre fois en six rencontres, dont une fois en tir de barrage. Au cumulatif des buts, Sorel a eu le dessus 25 à 23.

L’infirmerie déborde

Le capitaine des Marquis, Alexandre Quesnel, a subi une sérieuse blessure lors du match de vendredi soir à Thetford Mines. La nature de sa blessure n’a pas été dévoilée, mais il serait fort possible que sa saison soit terminée. Quesnel est le meilleur marqueur des Marquis et quatrième de la LNAH. Avec les matchs qu’il a ratés, il occupe le deuxième rang pour la moyenne de point par match derrière Sasha Pokulok des Pétroliers du Nord de Laval.

Jean-Simon Allard était aussi absent des matchs du weekend. Le joueur de centre devrait être absent pour encore une à deux semaines. De son côté, James Desmarais passera une imagerie par résonance magnétique dimanche, afin de savoir pour combien de temps il sera absent. Le défenseur Mathieu Brisebois sera réévalué cette semaine. Sa présence pour le prochain weekend demeure incertaine.

« On va prendre notre temps pour être sur que les joueurs soient à 100 % avant de revenir au jeu », a fait savoir Bob Desjardins. Toutes ces blessures arrivent à un bien mauvais moment. Les Marquis étaient sur une très belle séquence et elles surviennent peu de temps après les départs de Jonathan Diaby et Mathieu Brodeur. De son côté, Danick Paquette purgeait une suspension de deux rencontres ce weekend.