Les Marquis ont tenté de revenir de l'arrière, mais Guillaume Decelles a fermé la porte à de nombreuses reprises.

Les Marquis vaincus 3-2 par le 3L

Marquis de Jonquière (3-5-3) se sont inclinés 3 à 2 contre le 3L de Rivière-du-Loup (6-5-1) vendredi soir, au Palais des sports de Jonquière. Les cinq buts ont tous été inscrits en deuxième période alors que le reste de la rencontre a été un duel de gardien entre Cédrick Desjardins et Guillaume Decelles.

Cédrick Desjardins a réalisé 33 arrêts dans la défaite. Le partant a permis à Jonquière d’y croire jusqu’à la fin. Le capitaine jonquiérois, Alexandre Quesnel, a continué son excellent travail en récoltant deux autres points. Il en compte maintenant 17 en neuf joutes et trône au sommet de la colonne des pointeurs des Marquis et au quatrième rang de la ligue malgré qu’il a raté deux rencontres en début de saison.

Le début de match a été difficile pour les hommes de Bob Desjardins, mais Desjardins s’est dressé devant les attaques à répétitions des visiteurs. Le gardien de 34 ans était en pleine possession de ses moyens alors qu’il a complété la première période avec 17 arrêts sur autant de tirs. De leur côté, les Marquis ont testé huit fois le gardien Guillaume Decelles qui lui aussi, était parfait après les 20 premières minutes.

Les choses se sont gâtées en deuxième période pour les locaux. Le 3L a continué sa domination et a finalement concrétisé une chance de marquer quand Michaël Rhéaume a glissé le disque derrière Desjardins. Cinq minutes plus tard, Rivière-du-Loup est revenue à la charge. C’est Jean-Philip Chabot qui a fait vibrer les cordages pour doubler l’avance des siens. À peine l’annonceur maison venait de terminer son travail du précédent but, les visiteurs étaient déjà de retour au travail avec un troisième filet. Cette fois, Philippe Charbonneau a inscrit son deuxième de la campagne pour porter la marque à 3 à 0.

L’entraîneur-chef Bob Desjardins a ensuite décidé d’apporter des modifications à ses trios qui se sont avérées payantes. En fin de période, le défenseur Mathieu Brisebois a déjoué Decelles pour réduire l’écart à un but. Rhéaume, premier buteur de la rencontre, a ensuite ouvert la porte aux Marquis avec une pénalité pour avoir cinglé un adversaire. Les favoris de la foule n’en demandaient pas tant. L’énergique Danick Paquette a enfilé l’aiguille, son quatrième but de l’année, après seulement 11 secondes d’avantage numérique pour ramener les Marquis à une longueur avec encore plus de vingt minutes à jouer. Le capitaine Alexandre Quesnel obtenait sa deuxième passe de la rencontre sur le jeu.

Les partisans ont eu droit à un troisième vingt très intéressant. Les deux équipes se sont échangées des chances de marquer, mais le duel de gardien de la première période a repris de plus belle. Decelles a aussi joué de chance quand Paquette a fait dévier un tir de la pointe qui s’est frayé un chemin jusque sur le poteau. Les Marquis ont aussi joué de chance en fin de match. Desjardins avait regagné le banc des siens à la faveur d’une sixième attaquant quand le 3L s’est amené à deux contre un, mais le juge de ligne a appelé un hors-jeu. Malheureusement, les Marquis n’ont pu profiter des dernières secondes à 6 contre 5 pour créer l’égalité.

L’entraîneur-chef des Marquis, Bob Desjardins, été très heureux du match disputé par ses hommes. « Ce sont les petits détails qui font la différence. On a eu un petit moment où la chaîne a débarqué. Ils ont marqué trois buts, mais pour le reste du match on a fait preuve de caractère. »

Bob Desjardins a aussi grandement apprécié la combativité de son gardien du but. « Cédrick était à son niveau ce soir. Ça fait du bien de voir ça. Il nous a donné une chance de l’emporter. Il nous a tenus surtout en première période. Personne ne peut dire qu’il n’a pas élevé son jeu d’un cran. »

Cédrick Desjardins a été grandiose devant le filet des locaux.

Deux joueurs effectuaient leur entrée avec les Marquis, Philippe Paradis et Garrett Clarke L’entraîneur-chef était content de la rencontre disputée par ses deux nouveaux venus. « J’ai bien aimé ce que j’ai vu. Philippe avait peut-être un peu plus de jus. C’est un gros bonhomme qui est capable de faire beaucoup de choses. Il n’était pas au sommet de sa forme, mais donnez-lui deux ou trois semaines et il va nous donner du bon hockey. Garrett n’avait pas joué depuis un bout. Il était mobile, avec un bon jeu de transition et un bon lancer. Il revient d’une blessure aussi alors il ne voulait peut-être pas trop en faire. »

Les Marquis reprendront l’action dès samedi alors qu’ils seront de passage à Thetford Mines pour y affronter l’Assurancia (8-3). Les deux équipes s’affronteront pour une deuxième fois cette saison. Dans le premier match, Thetford Mines avait eu le dessus sur la glace du Palais des sports de Jonquière. L’Assurancia était aussi en action vendredi soir, alors qu’ils ont gagné 5 à 4 en fusillades contre le Cool FM à Saint-Georges de Beauce. Bob Desjardins a déjà confirmé que Karel St-Laurent serait d’office devant la cage des Marquis.