Cédrick Desjardins a était incroyable à plusieurs reprises, notamment sur cet arrêt contre Marc-André Huot, le mal-aimé des partisans des Marquis.

Les Marquis sont sur la bonne voie avec une autre victoire

Les Marquis de Jonquière ont joué avec le feu, mais ils ont été en mesure de remporter un troisième match de suite à domicile en prenant la mesure des Éperviers de Sorel-Tracy au compte de 3 à 2.

Les Éperviers (11-8-1) sont revenus de l’arrière à deux reprises, mais les Marquis (6-10-5) ont tenu bon avec une excellente troisième période. En plus de poursuivre leur série, les Marquis ont également amassé un point dans un troisième match de suite après avoir perdu en prolongation vendredi.

Il s’agit donc d’une fin de semaine de trois points sur quatre pour Jonquière. Les récentes performances ont permis aux Marquis de quitter le fond du classement alors qu’ils devancent maintenant le Cool FM de Saint-Georges (6-13-3) par deux points avec un match en main.

L’entraîneur-chef des Marquis, Bob Desjardins, était très content du match disputé par ses joueurs. « C’est un cliché, mais on a joué 60 excellentes minutes. Il n’y a pas personne qui n’a pas fait le travail ce soir. Tout le monde a mis l’épaule à la roue et a travaillé. On a gardé les choses simples et on a compétitionné dans nos bagarres à un contre un. On se l’est mis difficile à la fin, mais les gars ont bien joué ça. »

Il est également bien heureux de voir les siens connaître du succès dernièrement. « Au début de l’année, on jouait un système avec lequel on n’était peut-être pas à l’aise. On l’a changé depuis cinq ou six matchs et on voit qu’on donne beaucoup moins de chances de marquer et on travaille bien dans notre zone », a confié Bob Desjardins.

Les Marquis ont été les premiers à s’inscrire à la marque. Des efforts persistants ont permis à Christian Ouellet de rediriger la passe de Francis Verreault-Paul derrière Marco Cousineau dès la sixième minute de jeu. Quatre minutes plus tard, Samuel Laberge a déjoué Cédrick Desjardins en acceptant la passe de Mathieu Dumas à l’embouchure du filet.

Christian Ouellet a ouvert la marque en redirigeant le disque après une belle passe de Francis Verreault-Paul.

Les Marquis voulaient jouer avec l’avance et ils l’ont repris quelques instants plus tard. Après une percutante mise en échec de Danick Paquette, le jeu s’est transporté dans le territoire des Éperviers. Garrett Clarke a décoché un bon tir et Jean-Sébastien Bérubé a sauté sur le retour pour faire 2 à 1.

La réplique est venue en période médiane par l’entremise de Thomas Beauregard, mais une fois de plus les Jonquiérois ont immédiatement repris leur avance. Danick Paquette a fait tout le travail pour Francis Verreault-Paul qui a enfilé l’aiguille.

Cette troisième avance a tenu bon, entre autres grâce au brio de Cédrick Desjardins qui a réalisé quelques bijoux devant son filet. Garrett Clarke a ouvert la porte avec une mauvaise pénalité en fin de match, mais les joueurs des Marquis se sont retroussé les manches pour confirmer la victoire.

Desjardins a connu une bonne soirée au boulot avec 28 arrêts, au grand plaisir de Bob Desjardins. « Nos meilleurs ont été nos meilleurs. Cédrick a joué un super bon match, Verreault-Paul était encore en feu et Danick Paquette a peut-être pas eu un seul point, mais il a joué son meilleur match de l’année. C’est le fun de voir ça et passer une semaine avec trois points sur quatre, c’est bien plus plaisant. »

Cédrick Desjardins a joué de chance quand la rondelle s'est retrouvée dans son demi-cercle et qu'il a été en mesure de la repousser avant qu'un adversaire la pousse de l'autre côté de la ligne rouge.

Les Marquis auront l’occasion de poursuivre leur belle séquence à domicile alors qu’ils accueilleront les Pétroliers du Nord de Laval (14-5-2) vendredi prochain au Palais des Sports. Laval occupe le deuxième rang du classement de la LNAH.