L'entraîneur-chef des Marquis, Richard Martel.

Les Marquis sont déterminés

«Nous ne sommes pas intimidables.» Les Marquis de Jonquière ont bien l'intention de mettre une autre victoire en banque, aujourd'hui, alors qu'ils joueront le quatrième match de leur série contre Laval.
«Le momentum est de notre côté. Il faut en profiter. On fait habituellement bien à Laval», a affirmé l'entraîneur-chef, Richard Martel, en entrevue téléphonique samedi. Les Marquis se présenteront au domicile des Prédateurs avec une confiance renouvelée. Ils ont remporté les deux derniers matchs de la série et la mènent maintenant 2 à 1.
Avec un certain sentiment de déjà-vu, Martel a affirmé que ses joueurs doivent «payer le prix» pour gagner. Vendredi, les Prédateurs ont tenté, en vain, de déconcentrer les Marquis, surtout en première période. Les coups de bâton et les mises en échec ont été légion. «Tu me parles d'intimidation, mais ça me coule comme sur le dos d'un canard, a-t-il affirmé à une question de la journaliste. On va là pour jouer au hockey. Toute l'année, les clubs ont essayé différentes choses pour gagner contre nous. On a eu 30 victoires quand même. Laval va tout donner, on le sait. Laval est coriace. On les respecte. Adam Russo va très bien. On sait tout ça, mais on reste ''focus'' sur nous.»
Vendredi, les Marquis l'ont emporté 5 à 2, avec un dernier but dans un filet désert. Les deux buts des Prédateurs ont été marqués en avantage numérique. «Nous sommes disciplinés, mais bien entendu qu'on va parfois sur le banc des pénalités. C'est normal. Il faut simplement s'ajuster encore mieux en désavantage numérique», soutient Martel.
Luis Tremblay suspendu
Luis Tremblay a été suspendu pour avoir été l'instigateur de son combat, vendredi, en fin de rencontre. Il s'est battu contre Ryan Sullivan. Il devrait être suspendu seulement une partie, mais son dossier devra être vu par le préfet de discipline. Christopher Guay effectuera donc un retour au jeu. Benoit Gratton, Jean-Sébastien Bérubé et Tremblay ne seront donc pas de la partie. La rencontre débute à 15h30.