Bob Desjardins se tourne vers 2020 avec la certitude que son équipe retrouvera le droit chemin.

Les Marquis remettent les compteurs à zéro

Un week-end important attend les Marquis de Jonquière avec deux rencontres au programme. Avec une fiche de ,500 au cours des cinq derniers matchs, ils ont connu leurs meilleurs moments de la saison lors des dernières parties de 2019. Ils souhaitent maintenant commencer 2020 du bon pied.

Dans un premier temps, les Marquis seront de passage à Rivière-du-Loup vendredi pour y affronter les 3 L. Les deux équipes ont croisé le fer lors de la dernière partie de 2019. Après avoir pris les devants 4 à 0, les Marquis ont vu les 3 L revenir de l’arrière, mais les Jonquiérois sont sortis gagnants de la séance de tirs de barrage pour se sauver avec la victoire. Samedi, les Éperviers de Sorel-Tracy seront les visiteurs au Palais des sports de Jonquière.

Avec une nouvelle année, les hommes de Bob Desjardins souhaitent renouer avec le succès et mettre le début de saison derrière eux. « On commence une nouvelle année ; 2019 est passée. Ça fait quand même partie de la saison. On l’a finie sur une bonne note avec les deux points au dernier match, mais là, on commence une deuxième moitié de saison. Il n’y a pas de championnat qui se gagne novembre ou en décembre. C’est plate d’échapper des matchs, mais l’important, c’est de ne pas perdre le dernier », a mentionné l’entraîneur-chef des Marquis, Bob Desjardins.

Malgré que Jonquière occupe le dernier rang du classement de la LNAH, le pilote sait qu’il reste encore beaucoup de matchs pour renverser la vapeur. « Il reste encore du gros hockey à jouer. Il faut bien jouer et garder nos bonnes habitudes de travail. Il faut être disciplinés et jouer 60 minutes chaque soir. On joue du bon hockey dernièrement, mais il faut mieux gérer nos matchs. »

Du renfort bienvenu

Pour le week-end, les Marquis n’auront pas encore un alignement complet alors que Sean McMorrow, Steven Oligny et Gabryel Paquin-Boudreau sont toujours sur la touche. De leur côté, le capitaine Alexandre Quesnel et l’homme fort Sébastien Laferrière sont toujours en vacances et ne seront pas disponibles pour les deux joutes.

Bob Desjardins pourra cependant compter sur les retours de Jean-Sébastien Bérubé et des frères Danick et Jérémie Malouin. Tous les trois étaient aussi en voyage, mais seront la formation vendredi. Devant le filet, Cédrick Desjardins sera d’office vendredi soir et une décision sera prise après le match pour samedi.

L’entraîneur-chef ne s’en cache pas ; il a hâte de voir tous ses joueurs dans l’alignement. « C’est sûr que d’avoir un alignement complet, ça va nous faire du bien. On a besoin de cette stabilité-là. Il nous manque encore quelques gars, mais ça s’en vient. »

Il croit d’ailleurs que son groupe a tout ce qu’il faut pour connaître du succès. « Je suis confiant avec le groupe que j’ai. On sait ce que ça prend, il ne reste qu’à le faire. »

Mission accomplie pour louis-philippe Simard

Un joueur a bien fait la semaine dernière. Appelé en renfort avec le nombre d’absences, le natif de Mashteuiatsh Louis-Philippe Simard a répondu à l’appel de brillante façon, ce qui lui a valu un contrat avec l’équipe. « J’ai bien aimé ce que j’ai vu la semaine dernière. Il amène une rapidité, ce qui nous manquait un peu. S’il continue comme ça, il va rester dans l’alignement et ça va être une bonne chose pour lui et pour nous », a expliqué Bob Desjardins, avant de confirmer la présence de Simard dans sa formation pour le week-end.

L’attaquant de 22 ans a récolté une passe sur sa première présence en carrière dans la LNAH. Il était aussi le joueur de centre de confiance de Bob Desjardins en fin de match, alors que les Marquis défendaient une avance d’un but et que la mise au jeu était dans leur territoire.