Le Jeannois Christian Ouellet a retrouvé sa touche sur la glace du Centre Premier Tech, lui qui a enfilé deux buts, dimanche, dans une victoire de 6-3 des Marquis de Jonquière aux dépens des 3L de Rivière-du-Loup. Menant 1-0 dans cette série 2 de 3, les Marquis tenteront d’en finir vendredi devant leurs partisans au Palais des sports.

Les Marquis prennent les devants 1-0

Vaincus en cinq matchs par les Éperviers de Sorel en quart de finale, les Marquis de Jonquière se devaient d’amorcer en force le premier match de la ronde de repêchage 2 de 3 contre les 3L de Rivière-du-Loup. Et c’est ce que la troupe de Benoit Gratton a fait, dimanche, en doublant Rivière-du-Loup 6-3 devant plus de 1300 spectateurs présents au Centre Premier Tech. Les Marquis auront donc l’occasion d’en finir dès vendredi, devant leurs partisans au Palais des sports de Jonquière.

Joint après la victoire, l’entraîneur-chef des Jonquiréois ne pouvait que saluer cette victoire d’équipe. « Ç’a vraiment été le résultat d’un effort collectif. Je ne savais pas trop comment l’équipe allait se présenter après la défaite (de 4-0) de jeudi à Sorel. On voulait digérer rapidement cette défaite et passer à autre chose et j’ai bien aimé la façon dont les gars ont rebondi. Les joueurs ont réalisé qu’on avait une deuxième chance et qu’il ne fallait pas la manquer », a commenté Benoit Gratton.

Quant à l’allure du match, il estime que les deux clubs ont disputé une bonne première période, mais que les Marquis ont été plus opportunistes au bon moment. « J’ai senti, surtout en troisième période quand on a marqué notre 5e but, qu’on leur avait coupé les jambes », mentionne le pilote des Marquis, qui souhaite évidemment que ses protégés mettent fin à cette série dès vendredi.

Auteur de deux buts, Christian Ouellet, qui était jumelé cette fois-ci avec Francis Verreault-Paul et Alexandre Quesnel, avoue que cette victoire convaincante lui a fait du bien, comme à l’ensemble de l’équipe d’ailleurs. « Ç’a bien été pour tout le monde. C’était une question de fierté. Nous avions mal fini contre Sorel et nous voulions rejouer un match à la maison. Pour ma part, c’est sûr que ces deux buts ont fait du bien. Offensivement, ç’a fait du bien à tout le monde. Ce sont tous de bons joueurs de hockey dans l’équipe et nous sommes tous capables de jouer ensemble. Il s’agissait de pousser ensemble et c’est ce qu’on a fait ! »

L’offensive s’éclate

En première, les 3L ont profité d’une erreur défensive du camp jonquiérois pour s’inscrire rapidement au pointage. À peine 2mn12 s’étaient écoulées que Raphaël Bussières faisait vibrer les cordages. Profitant à leur tour d’un avantage numérique, les Marquis ont nivelé la marque presque aussitôt sur un tir de Christian Ouellet qui a déjoué Loïc Lacasse avec l’aide de Yannick Riendeau et Alexandre Quesnel.

La deuxième a été à l’avantage des Marquis qui ont enfilé trois buts sans réplique pour prendre les devants 4-2. Les 3L ont toutefois encore une fois été les premiers à marquer, cette fois sur un tir de Kéven Veilleux à la faveur d’un jeu de puissance. Mais comme en première, la réplique des Marquis est presque aussitôt survenue sur un tir de Jean-Sébastien Bérubé, sur des passes de Jérémie Malouin et de Riendeau.

À mi-chemin de la rencontre, Christian Ouellet a enfilé son deuxième du match, sur des passes de Quesnel et Mathieu Brisebois. Ce dernier a permis aux Marquis de doubler leur avance à 4-2 sur un jeu de puissance, avec moins de cinq minutes à faire. Jonathan Diaby et Yann Joseph ont récolté une mention d’aide.

La troisième a été semblable à la deuxième. Marc-André Tourigny a réduit l’écart à 4-3, tandis que les Marquis ont enfilé deux buts en 14 secondes pour prendre les devants 6-3. Alexandre Quesnel (Brisebois/Jean-Michel Bolduc) a mystifié la défensive louperivoise tandis que Jean-Simon Allard logeait la rondelle derrière le cerbère Lacasse en s’emparant d’un retour. Diaby et Joseph ont une mention d’aide sur ce jeu.

Les joueurs des Marquis ont mérité les trois étoiles de la rencontre. Le capitaine Quesnel (un but, deux passes) a obtenu la première, le défenseur Mathieu Brisebois (un but, deux passes) la deuxième, tandis que l’attaquant Christian Ouellet (deux buts) raflait la troisième.

Enfin, autre bonne nouvelle, le robuste Danick Paquette, ayant purgé sa sanction d’un match, pourra être de retour pour le match de vendredi au Palais des sports.