Philippe Paradis et James Desmarais célèbrent pendant que le gardien Marc-Antoine Gélinas et le défenseur Michael Novosad constatent que les Marquis viennent de s’inscrire au pointage.

Les Marquis parfaits face aux Draveurs

Les Marquis de Jonquière ont conservé une fiche parfaite contre les Draveurs de Trois-Rivières en l’emportant 5-3 devant un peu plus de 1400 spectateurs réunis au Palais des sports, vendredi. Et le trio composé de Paradis-Desmarais-Kolnik a eu son gros mot à dire dans cette troisième victoire en autant de duels, lui qui a inscrit trois des cinq buts des locaux.

James Desmarais en a même ajouté une couche en contribuant au 5e but des siens pour une soirée de trois points, ce qui lui a valu la 3e étoile. Première étoile du match, le défenseur Francis Trudel a lui aussi connu un fort match, en récoltant trois points, dont un but résultant d’une belle montée au filet qui a déjoué le cerbère Marc-Antoine Gélinas.

« On vient peut-être de trouver une bonne combinaison, a convenu l’entraîneur-chef Benoit Gratton après la rencontre. Depuis 3-4 matchs, Desmarais était probablement notre meilleur attaquant et en le jumelant avec Paradis et Kolnik, on tient peut-être quelque chose. Les trois ont vraiment joué un beau match. Ils ont vraiment été sur la rondelle, ils ont travaillé en bas de zone et ils ont eu plusieurs chances de marquer. Paradis (2e étoile) a amené son côté physique et on a pu voir la qualité première de James, soit son intelligence au jeu. Il distribue bien la rondelle et Kolnik sera là pour finir. Ils ont marqué de gros buts ce soir. »

Encore l’indiscipline

De fait, les Marquis ont amorcé la rencontre en force pour prendre les devants 2-0 avec à peine 10 minutes d’écoulées grâce au trio de Paradis-Desmarais-Kolnik. Philippe Paradis a ouvert la marque en enfilant son deuxième de la saison, tandis que James Desmarais faisait mouche à son tour un peu plus de deux minutes plus tard. Toutefois, l’indiscipline des locaux a été coûteuse. Profitant d’un 5 contre 3 de 90 secondes, les Draveurs sont parvenus à tromper la vigilance de Cédrick Desjardins pour réduire l’écart à 2-1 .

Si les locaux se sont imposés en première au chapitre des tirs au but (20-10), la deuxième a été plus mitigée (8-11). Les Marquis ont raté une belle chance de conforter leur avance en étant incapables de profiter d’un avantage numérique de quasi quatre minutes. Les visiteurs ont ensuite été plus opportunistes en créant l’égalité à mi-chemin de la rencontre, Michael Novosad sur un retour de Desjardins. Avec 44 secondes à faire en deuxième, Juraj Kolnik redonnera toutefois l’avance aux siens sur un jeu de puissance.

« On est encore un peu tombé dans l’indiscipline en deuxième période et on dirait que c’est toujours en deuxième que ça se produit. Ils ont embarqué Martin Larivière pour nous déranger et ç’a fonctionné. Il faut leur donner crédit, mais il faut éviter de tomber dans ce piège. Heureusement, on s’est ressaisi en troisième et on a joué une belle période », admet le pilote des Jonquiérois qui croit que ses troupes s’attendaient à un match facile après avoir pris les devants 2-0 en première.

Les Marquis ont retrouvé leur erre d’aller en troisième. Francis Trudel a permis aux locaux de doubler leur avance avec moins de dix minutes à faire dans la rencontre. Alexandre Quesnel a enfilé l’aiguille sur un beau jeu préparé par Desmarais. Puis, avec 39 secondes à faire, le Jonquiérois Jérémy Vigneault-Bélanger a fait mouche aux dépens de Desjardins qui a fait face à un total de 27 lancers. Les Jonquiérois ont tenu son vis-à-vis en alerte avec un total de 39 tirs.

Enfin, les Marquis ont encore du travail à faire en avantage numérique (1/6). « Je pense qu’on a bien bougé la rondelle. À part le 4 minutes d’avantage numérique où l’on n’a pas créé grand-chose, je pense qu’on a quand même bien fait dans l’ensemble. Mais je crois que les joueurs se mettent un peu de pression à marquer en avantage numérique. On joue peut-être un peu trop individuel », de conclure Gratton.

Les Marquis en bref

• Simon Tremblay, Christopher Guay et Hugo Carpentier n’étaient pas en uniforme...

• Benoit Gratton s’est dit satisfait du travail d’Alex Bourret à chacune de ses présences. D’ailleurs,le numéro 22 a bien failli marquer...

• Samedi soir, contre Saint-Georges, le pilote des Marquis s’attend à une forte opposition. « Ce ne sont jamais des matchs faciles. Les Beaucerons ont aussi effectué plusieurs changements et Kevin Cloutier est revenu dans l’alignement », a souligné Benoit Gratton. Saint-Georges a vaincu Thetford 5-3, vendredi...

• On ne change pas une formule gagnante. Ce sera donc le même alignement, à l’exception d’Alex Bourret qui sera remplacé par Simon Tremblay...

• Le renne de l’Opération Nez Rouge était en pleine forme, avec cabrioles à l’appui. Les jeunes du Club de natation de Jonquière étaient à l’entrée du Palais des sports pour la vente d’articles promotionnels...