David Chicoine

Les Marquis ne chôment pas

Profitant d'un répit de deux semaines sur la glace, l'organisation des Marquis de Jonquière ne chôme pas pour autant, à quelques jours de la fin de la période de transactions, le 21 janvier. D'ailleurs, le dg et entraîneur-chef Dean Lygitsakos a finalement clos le dossier de l'attaquant David Chicoine en transigeant avec les Éperviers de Sorel Tracy.
L'ancien #13 des Marquis ayant refusé de se présenter au Cool FM, où il avait été échangé dans un premier temps, les Marquis l'avait repris et donné en échange le défenseur Guillaume Tougas et un choix de 7e ronde. Hier, le robuste vétéran a pris la direction de Sorel-Tracy, où le dg et joueur, Christian Deschênes, croit être en mesure de le convaincre de s'aligner avec les Éperviers. En retour, les Marquis acquièrent l'attaquant Olivier Croteau, un choix de troisième ronde, ainsi que des considérations futures.
«Nous voulions le repêcher l'été dernier, mais l'incertitude créée par son désir de tenter l'aventure aux États-Unis l'avait fait reculer de quelques échelons dans nos priorités et les Éperviers l'ont réclamé. À son retour, je l'ai enrôlé avec Louiseville dans la LHSAM en accord avec Christian (Deschênes) puisqu'il n'y avait pas de place pour lui comme régulier à Sorel. J'ai donc pu voir moi-même son impact sur la glace ", a indiqué Lygitsakos dans un communiqué.
Croteau, un attaquant de 6'2'', plus de 210 livres, n'a pas peur du trafic. Âgé de 21 ans, le natif de Thetford Mines a fait la navette entre la LHJMQ et la LHJAAAQ de 2008 à 2013. La saison dernière fut sa meilleure avec 36 buts, 31 passes et 159 minutes au cachot en 51 rencontres à La Tuque dans le junior AAA. Il se joindra aux Marquis à titre de joueur de soutien, mais il aura la chance de prendre du galon. " Il peut jouer à Louiseville et à Jonquière. S'il se taille une place de régulier dès cette saison, les Marquis seront sa priorité. On ne lui a pas fait de promesse, mais il est déjà entendu qu'il ne retourne pas au sud de la frontière la saison prochaine. C'est donc un beau projet à développer que nous venons d'acquérir ", conclut Lygitsakos en ajoutant que Croteau compte quatre buts, trois passes et 23 minutes de pénalité en six parties à Louiseville cette saison.
De son côté, Christian Deschêne est confiant concernant Chicoine. " S'il y a une équipe capable de le convaincre de ne pas arrêter de jouer, c'est bien la nôtre! J'ai été assis pendant plusieurs années à ses côtés, en compagnie de Mathieu Dumas et de Maxime Charron. On le connaît bien. Il y a aussi Poirier, Dupré, Alepin et Desmarais qui devraient aider à la convaincre de venir voir l'ambiance de notre vestiaire ", a indiqué Deschêne dans un communiqué.
Jstpierre@lequotidien.com