Après deux défaites consécutives contre le Cool FM de Saint-Georges, dont celle sur la route vendredi, les Marquis de Jonquière ont rebondi dimanche en arrachant une victoire de 4-3 aux Pétroliers au Colisée de Laval grâce à un but de Christian Ouellet en tirs de barrage.
Après deux défaites consécutives contre le Cool FM de Saint-Georges, dont celle sur la route vendredi, les Marquis de Jonquière ont rebondi dimanche en arrachant une victoire de 4-3 aux Pétroliers au Colisée de Laval grâce à un but de Christian Ouellet en tirs de barrage.

Les Marquis l'emportent en fusillade à Laval

Malgré l’absence de huit joueurs réguliers, les Marquis de Jonquière ont relevé un beau défi, dimanche, au Colisée de Laval, en arrachant une victoire de 4-3 en tir de barrage aux Pétroliers du Nord, devant 925 spectateurs. La troupe de Bob Desjardins a non seulement eu le meilleur contre la deuxième meilleure équipe au classement, mais elle s’est aussi relevée des deux défaites consécutives subies aux mains de Saint-Georges.

Il aura tout de même fallu que chaque équipe envoie chacune six joueurs avant de dénouer l’impasse. Sixième représentant des Marquis, Christian Ouellet a tranché le débat en déjouant le cerbère Francis Leclerc, tandis que Karel Saint-Laurent a été intraitable devant les délégués des Pétroliers. Peu avant, en prolongation, Jean-Simon Allard avait fait bouger les cordages, mais le but a été refusé. Malgré la révision de la vidéo de LNAH.TV, les arbitres Robert Chamberland et Benoit Lessard ont maintenu leur décision. Pourtant, sur une vidéo de Carol Audet publié sur la page Facebook des Fans des Marquis, on voit très bien la rondelle toucher la base de métal intérieur du filet à la sixième seconde pour rebondir en sortant avant que Leclerc ne s’en empare.

Entraîneur-chef des Marquis, Bob Desjardins était soulagé à l’autre bout du fil, puisque ses troupes ont réussi à l’emporter malgré ce but refusé. «Ça aurait pu tourner autrement, a-t-il soupiré. On a affronté une équipe à qui il ne manquait que deux joueurs réguliers tandis qu’il nous en manquait huit, souligne le pilote des Marquis. J’ai aimé le travail de nos gars. Ils ont été vraiment dédiés à la cause. On est revenus à nos bonnes habitudes et on a joué le match comme on devait le jouer. Oui, ils sont revenus de l’arrière, car ils ont quand même une bonne offensive. On avait remporté le match en prolongation, sauf que les officiels ont refusé le but de Jean-Simon. Puis, on a gagné en fusillade.»

Départ en force

Les Marquis ont frappé fort avec trois buts consécutifs en première. Les Pétroliers avaient été les premiers à s’inscrire au pointage sur un tir de François Ouimet, qui a déjoué Karel Saint-Laurent à 1min56. Moins de deux minutes plus tard, Alexandre Picard a créé l’égalité sur une passe de Yannick Riendeau. Avec un peu plus de huit minutes à faire dans le premier vingt, les Marquis ont fait fi d’un désavantage numérique, le rapide Yann Poirier trompant Leclerc du revers sur une passe de Yann Joseph. Moins de deux minutes plus tard, c’était au tour de Jérémy Vigneault-Bélanger de s’inscrire au pointage sur des passes de Jonathan Narbonne et Christian Ouellet.

Il a fallu attendre en troisième pour que les Pétroliers répliquent, par l’entremise de Maxime Macenauer, puis de David Bastien. Après le but refusé en prolongation, Karel Saint-Laurent a eu le meilleur pour contrer les tirs de barrage. «Karel a tout simplement été incroyable en fusillade, a souligné Bob Desjardins. Il a arrêté tout le monde. Ç’a été un bon match dans l’ensemble et on est très satisfaits. Je suis très satisfait de mes gars. C’est une grosse victoire qui est bonne pour l’équipe, bonne pour l’organisation, bonne pour tout le monde!»

Ce dernier a salué le travail des joueurs de soutien et du nouveau venu, Christophe Lalonde, un joueur sur la liste de protection qui a été signé samedi. Le #19 a déjà disputé quatre matchs avec les Marquis en 2015-16, où il avait récolté trois buts et deux passes. Ancien capitaine des Wildcats de Moncton, Lalonde a passé les quatre dernières années avec l’équipe universitaire de McGill et sa saison vient tout juste de prendre fin.

«Lalonde a bien fait. Il a eu un bon match. Il amène une bonne vitesse et il a une bonne vision du jeu. Il va s’adapter à la Ligue nord-américaine, qui est bien différente (de l’universitaire). Je l’ai bien aimé, a indiqué Desjardins en soulignant aussi le retour de Francis Brunelle. Francis nous a amené beaucoup de vitesse. Et il y a eu Vigneault-Bélanger qui a marqué un gros but, le troisième, et Poirier avec son but. Nos gars de soutien ont joué un gros match.»

+

LES MARQUIS EN BREF

• Avec cette victoire, les Marquis sont maintenant à quatre points de Sorel et Rivière-du-Loup (qui ont chacun un match en main) et disposent de trois points d’avance sur Saint-Georges...

• Il reste maintenant quatre matchs au calendrier, soit vendredi à Rivière-du-Loup et samedi au Palais des sports contre Saint-Georges. Puis, les Marquis disputeront une série aller-retour contre Thetford qui s’amorcera le vendredi 6 mars au Palais des sports pour finir la saison le samedi 7 mars, à Thetford...

• Le retour au jeu de James Desmarais n’est pas pour tout de suite. Dimanche, il a pris part à l’échauffement, mais il était déjà convenu qu’il ne serait pas de l’alignement de départ. « On va lui donner encore une ou deux semaines », souligne Desjardins...

• Les autres réguliers absents sont Alexandre Quesnel et Steven Oligny pour le reste de la saison, les défenseurs Jonathan Diaby et Spiro Goulakos, ainsi que les attaquants Francis Verreault-Paul, Jean-Sébastien Bérubé et Philippe Paradis...

• La Ligue nord-américaine de hockey devrait être fixée, mardi soir, à savoir si la municipalité de Saint-Jean-sur-Richelieu favorisera la venue d’un club. Le commissaire Renaud Lefort a plaidé la cause de son circuit la semaine dernière lors d’une séance du conseil municipal. L’un des promoteurs de la nouvelle équipe, Vincent Vallières, était aussi présent. La recommandation finale des élus municipaux sera dévoilée mardi, lors de la séance du conseil. À suivre...