L'entraîneur-chef des Marquis, Benoît Gratton, n'a pas été très impressionné par la performance des siens samedi à Saint-Georges.

Les Marquis freinés à Saint-Georges

Après avoir remporté un match de séries la veille devant leurs partisans, les Marquis de Jonquière ont été ramenés sur terre samedi soir à Saint-Georges-de-Beauce. Ils ont été muselés par le Cool FM et le gardien Adam Russo qui a signé son premier blanchissage de la saison avec 37 arrêts dans une victoire des siens 5-0.

«Il a bien fait, mais on n’a pas vraiment créé beaucoup de chances. On en a eu un peu plus en troisième, dont un poteau, mais ce n’était pas une bonne performance globale du début à la fin», a indiqué l’entraîneur-chef Benoît Gratton après la rencontre.
Les deux équipes de la Ligue nord-américaine de hockey ont terminé la rencontre avec 37 tirs, mais les locaux ont eu plus de succès contre Cédrick Desjardins, puis Raphaël Girard en troisième période. L’ancien des Marquis Jean-Sébastien Bérubé a ouvert le pointage en fin de première période suivi d’Éric Bertrand et Simon Gascon au deuxième engagement. En troisième, les Marquis gardaient un mince espoir, qui a été éliminé avec quelques minutes à faire par des buts rapides d’Alexandre Labonté et de Bérubé.
«On n’avait pas beaucoup d’énergie, a admis Benoît Gratton. Je m’attendais un peu à ça. Après une grosse performance et une victoire comme vendredi, tu tombes souvent ‘‘flat’’ le lendemain. En plus, on n’avait plusieurs joueurs hors de l’alignement, ce qui n’a pas aidé, mais on n’a pas offert une bonne performance. Saint-Georges joue du bon hockey depuis quelques semaines et on doit leur donner du crédit.»


« On n’avait pas beaucoup d’énergie. Je m’attendais un peu à ça. Après une grosse performance et une victoire comme vendredi, tu tombes souvent ‘‘flat’’ le lendemain. En plus, on n’avait plusieurs joueurs hors de l’alignement, ce qui n’a pas aidé, mais on n’a pas offert une bonne performance. »
Benoît Gratton

Les Marquis sont très amochés dernièrement. Ils devaient se passer des attaquants Jean-Simon Allard, Hugo Carpentier, Stéfan Chaput et du défenseur Francis Trudel, tous blessés, en plus de l’arrière Jean-Michel Bolduc, suspendu pour avoir mordu un adversaire vendredi.
Avec cette défaite, leur deuxième de la saison en temps réglementaire, combinée à la victoire de Sorel à Thetford-Mines, les Marquis se retrouvent encore une fois avec un seul point de priorité au sommet du classement. Les deux équipes ont le même nombre de points au classement.
«C’est décevant parce qu’on avait gagné le premier match de la fin de semaine. Dans cette circonstances, tu voudrais toujours être parfait. C’est sûr que de diviser, ce n’est pas ce qu’on voulait, surtout après le gros match de vendredi. C’est décevant aussi parce que 5-0, ce n’est pas habituel des Marquis», d’estimer Benoît Gratton.