Christian Ouellet a marqué son premier but des séries, vendredi, en deuxième période, pour créer l’égalité 3-3 contre les Éperviers de Sorel au Colisée Cardin. Malheureusement, les Sorelois ont réussi à marquer en troisième pour l’emporter 4-3 et prendre les devants 2-1 dans la série qui se poursuit samedi, 19h30, au Palais des sports.

Les Éperviers ont le dernier mot sur les Marquis

Y’en aura pas de facile dans la série entre les Marquis de Jonquière et les Éperviers de Sorel-Tracy. Encore une fois, les Sorelois ont réussi à arracher un gain de 4-3 devant plus de 1900 spectateurs réunis au Colisée Cardin de Sorel et ainsi reprendre les devants 2-1 dans cette série 4 de 7. Les Jonquiérois devront donc batailler ferme à nouveau samedi, à compter de 19h30 au Palais des sports, s’ils veulent parvenir à niveler la série.

Après 40 minutes de jeu, c’était l’égalité entre les deux formations jusqu’à ce Sorel parvienne à marquer à mi-chemin de la troisième. Les Marquis ont bien tenté de forcer une prolongation ou mieux, mais ils ont manqué d’opportunisme. «On a quand même joué un bon match. Mais comme les autres matchs, ça aurait pu aller d’un bord comme de l’autre. Ils ont eu l’avantage aujourd’hui, alors il faut repartir la machine samedi pour l’emporter. On n’a pas le choix», a commenté l’entraîneur-chef Benoit Gratton à l’autre bout du fil.

Mais ce qui a surtout choqué l’entraîneur-chef des Marquis c’est la décision de son vis-à-vis d’envoyer son homme fort sur la glace avec quelques secondes à faire dans la rencontre. Pour son unique présence sur la glace, David Lacroix, un colosse de 6’1’’, 240 livres s’en est pris «bravement» à Yann Joseph, un attaquant de 5’9’’, 168 livres. «C’est typique à Christian Deschênes. C’était absolument inutile, la présence d’un gars comme Lacroix. Il va sûrement faire valoir que (Jonathan) Diaby a pogné un de ses bons joueurs, mais c’est typique à Christian Deschênes», a déploré Gratton.

De fait, tout comme Lacroix, Diaby a écopé de deux match de suspension pour son geste en fin de rencontre. Le pilote des Marquis ne pourra même pas compter sur les services du vétéran défenseur Jean-Michel Bolduc puisque le #27 est absent pour la fin de semaine..

Cela dit, Gratton a déploré le travail des officiels. «L’arbitrage a été atroce des deux bords ce soir. C’était une vraie honte, ça n’avait pas de sens», a-t-il déclaré.

Bonne première 

En première, les unités spéciales ont été à l’honneur alors que les deux premiers filets de chaque côté ont été marqués lors d’avantages numériques. Ce sont toutefois les Marquis qui ont été les premiers à s’inscrire au pointage par l’entremise de Mathieu Brisebois, alors qu’il s’était écoulé à peine deux minutes dans la rencontre. Un peu plus de trois minutes plus tard, les Sorelois ont créé l’égalité sur un tir dévié de Marc-André Huot. À mi-chemin de la première, David Massé a procuré l’avance aux siens, mais les Marquis n’avaient pas encore dit leur dernier mot puisque Danick Paquette a nivelé la marque, toujours à la faveur d’un avantage numérique. Seul Étienne Brodeur n’aura pas profité d’un jeu de puissance lorsqu’il a enfilé le 3e but des Éperviers avant l’entracte. 

À mi-chemin de la deuxième, les deux formations ont eu droit à un arrêt forcé en raison d’un problème d’éclairage. Il faudra attendre en fin de deuxième pour que Christian Ouellet inscrive son premier but des séries aux dépens du gardien Marc-Antoine Gélinas pour ainsi créer l’égalité et relancer un nouveau match.

L’impasse a perduré jusqu’à un peu plus de 10 minutes à faire dans la rencontre, alors que Huot a enfilé son deuxième du match. Les Éperviers ont donné chaud aux Jonquiérois lorsqu’avec un peu plus de cinq minutes à faire, ils ont d’abord frappé un poteau avant de se faire refuser un but pour avoir frappé la rondelle plus haut que la hauteur permise.

Par la suite, les Marquis n’ont pu mettre à profit un avantage numérique puisque les locaux ont joué la trappe hermétique. Idem lorsque les Marquis ont retiré leur gardien au profit d’un sixième attaquant. Ça n’a pas porté fruits. Les esprits se sont échauffés et avec 11 secondes à faire, Sorel-Tracy avait envoyé Lacroix sur la glace qui s’en est pris gratuitement à Yann Joseph. Lacroix sera suspendu, mais cela ne risque pas vraiment d’affecter l’offensive soreloise... 

+

EN BREF

- Outre Bolduc, Francis Verreault-Paul et Napessis André n’étaient pas en uniforme non plus. Quant à Steven Oligny, il lui reste un match de suspension à purger, soit celui de samedi...

- Les Marquis de Jonquière effectueront un coup de départ retentissant pour la rencontre de samedi soir au Palais des sports. Ce sera au son d’un coup de canon qu’on lancera le début des hostilités pour le match #4...

- Le Cool FM de Saint-Georges continue d’impressionner. Il mène maintenant 3-0 dans la série contre les 3L de Rivière-du-Loup qui se retrouvent acculés au pied du mur. Vendredi soir, les Beaucerons et leur cerbère Adam Russo ont blanchi les Louperivois 4-0 devant 1685 spectateurs au Centre Premier Tech...

- Sans surprise, les champions de la saison, l’Assurancia de Thetford, ont pris les devants 3-0 dans la série contre les Pétroliers du Nord. Thetford s’est imposé 7-3 vendredi...