Le capitaine des Marquis de Jonquière, Alexandre Quesnel, avait réussi à procurer l’avance aux siens en début de troisième (2-1), mais les Éperviers de Sorel-Tracy ont su renverser la vapeur pour l’emporter 4-2, dont un but dans un filet désert au Colisée Cardin. Rendez-vous pour le match #2 de la série samedi soir au Palais des sports.

Les Éperviers gagnent le premier duel 4-2

Les Éperviers de Sorel-Tracy ont remporté la première bataille aux dépens des Marquis de Jonquière, vendredi soir, au Colisée Cardin de Sorel-Tracy, devant une belle foule de 1378 spectateurs. Les Jonquiréois devront donc se retrousser les manches et profiter de l’avantage de la foule du Palais des sports samedi, à compter de 19h30, pour espérer niveler cette série quart de finales 4 de 7.

L’entraîneur-chef des Marquis, Benoit Gratton, avait prédit une guerre de tranchées et c’est exactement ce qui s’est produit. «On a joué une bonne troisième et on a été meilleur qu’eux, même si le pointage final ne l’indique pas. Mais c’est ça le hockey», laisse tomber le pilote des Marquis.

Selon lui, ses troupes ont joué de malchance en fin de troisième, alors que le pointage était de 2-2. «(Yannick Riendeau) a frappé la barre horizontale et eux, ils retournent dans notre zone et marquent. Souvent, c’est une question de quelques centimètres et c’est un peu ce qui s’est produit en fin de rencontre, relate-t-il. On s’attendait à une guerre de tranchées et ç’a été serré du début à la fin. Ça me surprendrait que ce soit différent dans les autres matchs et on s’attend donc vraiment à ça (durant toute la série).»

Au chat et à la souris

Champions en titre de la saison 2018, les Éperviers de Sorel-Tracy ont ouvert la marque dès le début de la rencontre sur un tir de Kévin Gadoury. Toutefois, le meilleur défenseur du circuit, Mathieu Brisebois, a réussi à niveler la marque en début de deuxième à la faveur d’un avantage numérique. Danick Paquette et Jonathan Diaby ont récolté une passe sur le jeu. Après 40 minutes de jeu, les Éperviers dominaient toujours sur les tirs au but, avec 30 (14-16) contre 22 (10-12) pour les Jonquiérois.

En troisième, il s’était écoulé à peine 41 secondes que le capitaine Alexandre Quesnel logeait la rondelle derrière le cerbère Marc-Antoine Gélinas, encore une fois sur un jeu de puissance. Yannick Riendeau et Diaby ont récolté une mention d’aide. Malheureusement, huit minutes plus tard, les Éperviers leur ont rendu la politesse en créant l’égalité à la faveur d’un jeu de puissance par l’entremise de David Massé. Malgré la domination des Jonquiérois dans les tirs au but (13-8), Yannick Riendeau frappera un poteau et le vent changera de bord. Profitant d’un deux contre une avec 2mn16 à faire dans la rencontre, Antoine Houde-Caron a redonné l’avance aux Sorelois sur un tir entre les jambières de Desjardins. Toutefois, les Marquis n’avaient pas perdu espoir alors qu’ils ont profité d’un jeu de puissance avec un peu plus d’une minute 30 en fin de match. Ils ont même retiré leur gardien pour profiter d’une attaque à 6 contre 4. Ce sera finalement Mathieu Dumas qui doublera l’avance des locaux en marquant dans un filet désert.

EN BREF

• Même s’il n’était pas en uniforme, le joueur des Marquis Steven Oligny se serait retrouvé mêlé à une échauffourée qui a éclaté dans les gradins après la rencontre. À suivre...

• Les Marquis avaient sept défenseurs potentiels pour le premier match. Finalement, Danick Malouin a été utilisé à l’attaque pour l’occasion...

• Le gardien Cédrick Desjardins sera fidèle au poste pour le match #2 de samedi soir. En fait, l’alignement devrait être le même que vendredi...

• Avant de lancer les hostilités pour le match #2 samedi soir au Palais des sports, le défenseur Mathieu Brisebois (meilleur défenseur), les attaquants Danick Paquette (recrue offensive) et Yannick Riendeau (champion des pointeurs) recevront leur plaque souvenir/trophée...

• Dans les autres séries de la LNAH, il aura fallu jouer en prolongation pour trancher le premier duel entre les 3L de Rivière-du-Loup (2e) et le Cool FM de Saint-Georges (5e). C’est finalement Saint-Georges qui a surpris les Louperivois sur un but de William Breton dans un gain de 2-1 devant 1566 spectateurs au Centre Premier Tech. Quant au duel entre les champions de la saison, l’Assurancia de Thetford (1er), et les Pétroliers du Nord (6e), pas de surprise, alors que les Thetfordois se sont imposés 6-2 devant 1215 spectateurs présents au Centre Mario-Gosselin...