Marc-Antoine Gélinas a eu besoin de réaliser seulement 18 arrêts pour mériter le jeu blanc dans le cinquième match de la série entre les Marquis et les Éperviers, remporté 4-0 par les Sorelois qui accèdent ainsi à la demi-finale de la LNAH.

Les Éperviers achèvent les Marquis

Les Marquis de Jonquière devront faire un détour par la série de la deuxième chance afin d’accéder à la demi-finale de la Ligue nord-américaine de hockey. Les Éperviers de Sorel ont terminé le travail avec panache jeudi soir à domicile lors du cinquième match de la série de première ronde avec une victoire par blanchissage de 4-0 devant 1558 spectateurs.

Si les quatre premiers duels s’étaient soldés par des écarts d’un seul but, la scénario a été bien différent jeudi alors que le suspense avait disparu depuis bien longtemps en fin de match. Les locaux n’avaient visiblement pas envie de faire un autre voyage au Saguenay «Ç'a été un peu plus dur. Il faut donner le crédit aux Éperviers qui sont sortis très fort. C’était eux la meilleure équipe », a résumé l’entraîneur-chef des Marquis, Benoît Gratton après la rencontre. 

Les Éperviers se sont assurés de fermer la porte à un retour des Marquis dès le départ, dominant 15-6 dans la colonne des tirs lors des 20 minutes initiales pour prendre les devants 2-0. David Rose a cassé la glace sur une descente à deux contre un à la suite d’un revirement des Jonquiérois en sortie de territoire. Avant la pause, Marc-André Huot a ensuite doublé l’avance des Sorelois lors d’une attaque massive. 

Véritable poison des Marquis dans cette série, David Massé a ensuite enfilé son sixième en cinq rencontres à mi-chemin en deuxième période pour placer les siens en parfait contrôle du match et de la série. Les Jonquiérois ont ensuite été incapables de tester sérieusement Marc-Antoine Gélinas qui n’a fait face qu’à 18 tirs pour signer le blanchissage. Les locaux ont été complètement hermétiques lors des 20 dernières minutes. À l’autre bout, Cédrick Desjardins a été beaucoup plus occupé, faisant face à 34 lancers. Profitant d’un avantage numérique avec un peu plus de deux minutes à faire, les Marquis ont tenté le tout pour le tout, mais Maxime Robichaud a fermé les livres avec un long dégagement qui a dévié avant de se diriger directement dans le fond du filet désert. 

Les Marquis affronteront maintenant les 3L de Rivière-du-Loup dans une courte série deux de trois avec à l’enjeu la dernière place dans le carré d’as. Les 3L ont obtenu un point de plus que les Marquis en saison régulière, étant pour leur part balayés en première ronde par le Cool FM de Saint-Georges-de-Beauce. En raison d’une disponibilité réduite du centre Premier Tech de Rivière-du-Loup, la série débutera en fin de semaine au Bas-Saint-Laurent. Reste à Déterminer si ce sera samedi ou dimanche. 

«On n’aura pas beaucoup le temps de décanter. On va devoir se remettre dedans rapidement», d’observer Benoît Gratton qui ne voit pas nécessairement la chose d’un mauvais oeil, alors que ses troupiers ne seront pas trop rouillés.

«Présentement, la déception est vive, surtout avec la performance de ce soir. On va devoir se redresser et regarder en avant le plus tôt possible, parce que sinon, on va se faire jouer un tour », de prévenir Benoît Gratton.