Un attaquant des Marquis a attiré l'attention d'un défenseur adverse en s'approchant un peu trop près du gardien Gabriel Girard, vendredi, pendant le premier match de la finale de la LNAH.

Le premier match de la finale aux Marquis

Pour une entrée en matière, ça en fut toute une ! Les quelque 2540 spectateurs réunis au Palais des sports pour le premier match de la finale entre les Marquis de Jonquière et l'Assurancia de Thetford Mines en ont eu pour leur argent jusqu'à la toute dernière seconde. Mais ce sont les partisans des Jonquiérois qui sont repartis avec le sourire puisque les Marquis ont remporté la première bataille 4-3.
À mi-chemin de la partie, les soldats de Richard Martel semblaient se diriger vers une victoire facile, grâce à une avance de 3-0. Mais les coriaces troupes de Bobby Baril ne se sont pas rendues jusque-là pour rien. Malgré une poussée de trois buts des Marquis en deuxième, l'Assurancia a réussi à réduire l'écart à 4-2. Avec moins de deux minutes à faire, Thetford a retiré son gardien au profit d'un 6e attaquant et Benoit Gratton a raté une chance en or de mettre le match hors de porté en ratant un filet désert. Pour ajouter à l'ambiance survoltée d'un match des plus excitants, Stéphane Goulet s'est emparé de la rondelle pour faire 4-3 avec 38 secondes à faire.
Le pilote des Marquis, Richard Martel, avait prédit une série spectaculaire et le premier duel lui a donné raison.
« J'ai dit que ce serait une série excitante. De l'autre côté, ils sont coriaces et ça va se jouer à l'arraché. (...) Ce soir, ils ont pris du tempo sur leurs avantages numériques et la rondelle tournait beaucoup. À chaque fois qu'ils avaient un avantage numérique, ils prenaient un petit ''step'' de plus. En troisième, on n'a pas donné grand-chose et on a joué un peu plus serré même si on s'est compliqué la vie en fin de match, alors qu'on avait un filet désert », a-t-il commenté en assurant que ses protégés peuvent encore mieux jouer.
« En terme de travail, tout le monde était là, mais en ce qui concerne la cohésion, certains joueurs sont capables d'être meilleurs. »
Quant à la brillante contribution des troisième et quatrième trios, Martel préfère plutôt parler de « trois premiers trios tous capables de joueurs contre ceux de l'adversaire » et de la quatrième ligne composée de Luis Tremblay et d'Hubert Poulin « qui a fait une très bonne job. Luis a compté un but très important et ils ont appliqué de bonnes mises en échecs qui ont provoqué de petits revirements. » Il a également reconnu la belle contribution du trio de Jérémie Malouin (2e étoile), Jean-Sébastien Bérubé et Juraj Kolnik (1re étoile) dont la chimie et la hargne leur ont permis de marquer trois des quatre buts de la soirée.
Tout à recommencer
Évidemment, le premier gain enlève un peu de pression sur ses troupes, mais Martel rappelle que tout est à recommencer dès samedi soir, à Thetford, devant une bonne foule qui leur sera hostile, à n'en pas douter. Mais s'ils amorcent le match à Thetford comme celui de vendredi, ça promet.
De fait, en première, les deux équipes ont joué nerveusement, chacune voulant s'imposer à l'autre. Ce qui a donné lieu à de rudes mises en échec appréciées des spectateurs. Et heureusement pour les locaux, le gardien Cédrick Desjardins était fin prêt, lui qui a fait deux arrêts spectaculaires qui ont frustrés les visiteurs d'autant de buts.
Ce sont toutefois les Marquis qui ont eu le meilleur avec un peu plus de cinq minutes à faire. Jean-Sébastien Bérubé a trimé dur derrière le filet adverse pour servir une superbe passe à Juraj Kolnik qui a battu de vitesse Gabriel Girard sur sa gauche. Les deux gardiens n'ont pas chômé, Girard ayant reçu 13 tirs et Desjardins, 12.
En début de deuxième, le trio des robustes Jérémie Malouin et Bérubé combiné à l'habile Kolnik a de nouveau donné du fil à retordre au gardien de l'Assurancia. Le troisième trio a d'ailleurs brillé de tous ses feux, en ajoutant deux autres buts au profit des locaux. Toutefois, c'est Luis Tremblay qui a fait plaisir à ses coéquipiers avec à peine trois minutes d'écoulées dans la médiane en ayant le dernier mot sur Girard. Le robuste Hubert Poulin a d'ailleurs récolté sa première passe des séries. La hargne des Marquis a ensuite porté fruits huit minutes plus tard lorsque Kolnik a inscrit son 2e du match. Toutefois, 50 secondes plus tard, Thetford réduisait l'écart à 3-1 sur un tir bas de Gabriel Lemieux de la ligne bleue.
Deux minutes plus tard, Malouin et ses deux comparses ont redonné une écart de trois buts aux locaux. Toutefois, l'indiscipline des Jonquiérois s'est traduite par un 5 contre 3 où se sont à nouveau distingués Jérémie Malouin et Bérubé, appuyés par Francis Trudel pour fermer le jeu. Mais les Marquis jouant toujours à court d'un homme, n'ont pu résister à la poussée des visiteurs, Maxime Lecours déjouant Desjardins en avantage numérique. Au chapitre des tirs au but, les Marquis en ont décoché 14 contre 12 de la part de Thetford.
La troisième a été aussi âprement disputée, mais c'est avec une minute à faire que l'émotion a atteint son paroxysme.
En bref
• Chez les Marquis, Simon Tremblay, Yann Poirier et Christopher Guay n'étaient pas en uniforme. Pour Thetford, Matthew Medley, Jean-Michel Daoust et Charles-Olivier Roussel n'étaient pas de l'alignement...
• La sécurité a été resserrée à l'entrée des gradins. Des agents vérifiaient le contenu des sacoches et sacs...
• Comme prévu, la rencontre était très intense sur la glace et les p'tits coups après le sifflet étaient monnaie courante. Ça jouait rude aussi le long des bandes et les officiels se sont fait malmener quelques fois le long des bandes lorsqu'ils ne se poussaient pas assez vite...
• Le capitaine de l'Assurancia, Sébastien Courcelles, et Christophe Losier sont les cibles favorites des partisans des Marquis qui ne se gênent pas pour les affubler de mots doux...
• En fin de deuxième, Losier a continué de provoquer Danick Malouin en faisant la poule...
• Il y aura un autobus de partisans à Thetford, samedi soir, au centre Mario-Gosselin...
• À Thetford, la vente de billets pour le match #2 allait bon train. La porte-parole de l'organisation de l'Assurancia, Annick Tremblay, a indiqué que plus de 2000 billets avaient été imprimés. Elle s'attendait à ce que 1600 à 2000 amateurs de hockey soient présents pour le match qui débutera à 19 h 30...