Le dossier du capitaine réglé

Le dossier Alexandre Quesnel est réglé pour les Marquis de Jonquière de la Ligue nord-américaine de hockey. Le capitaine disputera une quatrième saison avec la formation jonquiéroise, ayant réglé son problème de disponibilité.

Dans les semaines précédentes, dans un désir de faire moins de route et ainsi être plus disponible pour son équipe, Quesnel avait demandé aux nouveaux dirigeants des Marquis d’explorer des possibilités de transactions, notamment aux Pétroliers de Laval, qui avaient toutefois peu d’éléments à céder en retour.

Au cours des derniers jours, l’attaquant de 29 ans, qui demeure à Gatineau, a discuté avec son employeur et est parvenu à trouver un terrain d’entente avec celui-ci. L’entente a ensuite été conclue en fin d’après-midi jeudi avec les Marquis.

« On l’avait dit que ce n’était pas une question de salaire, mais de disponibilité et le fait qu’il ne soit pas là à temps plein. Ça, Alexandre ne le voulait pas. Un coup que tout ça était réglé, c’est un mariage naturel. Il est bien soulagé et nous aussi. C’est quand même l’un de nos meilleurs joueurs et notre capitaine. Des fois, les bonnes choses tombent en place au bon moment et c’est un bon exemple », résume le directeur général et entraîneur-chef Bob Desjardins.

Depuis son arrivée dans la Ligue nord-américaine de hockey, Alexandre Quesnel se maintient dans le haut du classement des marqueurs, ayant cumulé 133 points en 107 rencontres et ajouté 42 points en 43 parties éliminatoires.

« C’est un gars qui a l’étiquette de travaillant et qui met ses bottes de travail. C’est un peu l’identité qu’on veut donner à notre équipe et c’est ce qu’il a toujours montré. C’est quand même l’une des pierres angulaires de notre formation et le fait qu’il soit de retour, c’est un plus pour notre organisation », note-t-il, très satisfait des signatures des dernières semaines et des améliorations, notamment à la brigade défensive.

« Quand on regarde ça, on a pas mal la même équipe que l’an dernier avec plusieurs bons nouveaux venus. Il y a peut-être d’autres surprises qui s’en viennent. À trois semaines du début du camp et à six semaines du début de la saison régulière, il y a encore des choses qui vont se passer, d’annoncer Desjardins au sujet d’autres signatures à venir. « L’avenir nous le dira », conclut le dirigeant.