Suspendu, Cédrick Desjardins ne pourra affronter Thetford, vendredi, à Jonquière.

La situation se corse

Les Marquis vont affronter les meneurs au classement général de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH), vendredi soir, dans des circonstances qui sont loin d’être optimales. Privés d’éléments importants, les hommes de Benoît Gratton auront la lourde tâche de freiner l’Assurancia de Thetford, au Palais des sports de Jonquière.

En raison de gestes commis samedi dernier, dans une défaite de 7-3 contre Sorel-Tracy, Jonathan Diaby, Danick Paquette et Cédrick Desjardins ont été suspendus. Diaby a reçu une suspension de trois rencontres en raison d’une pénalité majeure pour double-échec, Paquette se retrouve à l’écart pour deux rencontres pour avoir été l’agresseur et, finalement, un coup de bloqueur de Desjardins a valu au gardien une sanction d’une partie.

Raphaël Girard sera donc le gardien de but partant face à l’Assurancia. Il sera secondé par le Chicoutimien Olivier Tremblay pour cette seule partie de la fin de semaine des Marquis.

« Ça fait partie du sport et, en tant qu’entraîneur, ce sont des choses que je ne contrôle pas et il faut que je travaille avec les joueurs que j’ai dans l’alignement, a laissé tomber l’entraîneur-chef des Jonquiérois, Benoît Gratton. Le moment est plutôt mal choisi, mais on contrôle ce qu’on peut contrôler. Il va falloir travailler fort, être concentrés et être attentifs aux détails. Il faut vraiment jouer un match solide du début à la fin si on veut se donner une chance de l’emporter. »

Déçu des gestes de Diaby et Paquette après le match de samedi, Benoît Gratton a adressé la question avec les principaux intéressés. L’entraîneur a trouvé la suspension de Diaby sévère, mais il demeure sur sa position que ces gestes sont à éviter.

« J’ai parlé aux deux joueurs et je peux dire qu’ils étaient repentants, a confirmé Gratton. J’ai été dans leur position et quand les choses vont moins bien, des gestes sont posés et tu regrettes, mais il est trop tard. J’ai dit aux gars que je comprenais et que j’avais probablement fait pire au cours de ma carrière, mais ce sont des gestes qu’on ne peut pas accepter. Les joueurs ont assez de bagages pour savoir qu’ils ne peuvent se permettre ce genre de chose. »

En plus des trois joueurs suspendus, Mathieu Brisebois demeure un cas incertain pour le rendez-vous de vendredi. Le défenseur s’est blessé durant la rencontre de samedi. Spiro Goulakos risque quant à lui d’être indisponible tout le mois de janvier en raison de son travail.

Dans la section des bonnes nouvelles, Vincent Richer sera en mesure de reprendre sa place dans l’alignement, tout comme l’attaquant Jérémie Malouin.

Fort d’une fiche de 14 victoires en 22 matchs, l’Assurancia a trois points d’avance sur les Marquis au classement général de la LNAH. Thetford a toutefois deux matchs en mains sur Jonquière.