Frustrés par Adam Russo vendredi, les joueurs des Marquis ont obtenu vengeance, dimanche, à Saint-Georges.

La muraille Russo enfin percée

Ce ne fut pas facile, mais les Marquis de Jonquière ont finalement réussi à niveler la série de première ronde de la Ligue nord-américaine de hockey contre le Cool FM de Saint-Georges, dimanche, en arrachant une victoire de 2-1 sur la patinoire du Centre Lacroix-Dutil. Si le gardien Adam Russo a encore une fois frustré l’attaque jonquiéroise à 40 reprises, c’est tout de même cette dernière, avec Alexandre Quesnel en tête, qui a eu le dernier mot.

Encore une fois, les Beaucerons ont été les premiers à s’inscrire au pointage, malgré une domination des Jonquiérois au chapitre des tirs au but (42-26). En dépit de 20 lancers en première et 14 en deuxième (contre neuf à chaque période pour le Cool FM), Adam Russo a tenu avec succès le fort des siens. Même Jean-Simon Allard n’a pas été en mesure de déjouer le cerbère du Cool FM sur un lancer de punition.

Le duel de gardiens a d’ailleurs fait en sorte qu’il aura fallu attendre jusqu’en deuxième période avant de voir Cédrick Desjardins céder sur un lancer de Keven Dupont. Ce sera toutefois le seul moment de réjouissance des Beaucerons. Car en troisième, à peine 43 secondes se sont écoulées avant qu’Alexandre Quesnel ne trouve la faille dans la forteresse Russo. Michel Périard... et Cédrick Desjardins ont obtenu une passe sur le but. 

Quesnel et son compagnon de trio, Hugo Carpentier, ont ensuite contribué au but vainqueur marqué par le défenseur Jean-Michel Bolduc avec un peu plus de 11 minutes à faire dans la rencontre. Inutile de dire que cette victoire a enlevé bien de la pression sur les épaules des Marquis qui repartent maintenant les compteurs pour un 3 de 5 à compter de vendredi. 

« Honnêtement, en première, on a eu de nombreuses chances. On a eu des échappées et même un lancer de pénalité, mais encore une fois, Russo a mérité sa première étoile du match. Sauf que cette fois-ci, on a réussi à repartir avec la victoire », a commenté l’entraîneur-chef Benoit Gratton après le match.

Gratton s’attend à une longue série contre Saint-Georges et ce premier week-end tend à lui donner raison. Le but marqué en troisième a fait du bien. « Tout le monde sur le banc s’est senti un peu plus léger quand on a marqué notre premier but. Toutefois, tant le personnel d’entraîneurs que les joueurs s’encourageaient à maintenir la cadence et à se concentrer sur leur prochaine présence et le travail à faire. »

La persévérance en ce sens a fini par payer, à la grande satisfaction des Jonquiérois qui reprennent le collier vendredi, avec un programme particulièrement chargé de trois matchs en autant de jours, soit le vendredi, à 20 h, à Jonquière, le samedi soir au Colisée Lacroix-Dutil, et le dimanche après-midi, à 15 h, au Palais des sports. 

En bref

À noter que Cédrick Desjardins a mérité la troisième étoile de la rencontre avec 25 tirs repoussés sur 26. Alex Quesnel, avec un but et une passe, obtient la deuxième, tandis que Russo a mérité la première pour un deuxième match consécutif....

Après ce premier week-end de séries, tous les clubs sont à égalité. Ainsi, après avoir gagné 4-3 en prolongation vendredi, les 3L de Rivière-du-Loup se sont inclinés 5-2 samedi, à Thetford. Les champions de la saison, les Éperviers de Sorel, ont doublé Trois-Rivières 8-4 vendredi avant de subir un revers de 3-2 samedi au Colisée de Trois-Rivières. Dans les trois cas, les séries reprennent vendredi...

Cédrick Desjardins a mérité la troisième étoile de la rencontre, dimanche.