Goulakos de retour avec les Marquis

Avec le départ de Jonathan Diaby, les Marquis de Jonquière devaient composer avec un trou important au sein de leur brigade défensive. Ils ont rapidement remédié à la situation en annonçant le retour de Spiro Goulakos pour le reste de la saison ainsi que pour la totalité des séries éliminatoires.

À sa première année à Jonquière, la saison dernière, le Montréalais avait été limité à 12 matchs en raison de son travail qui le tenait à l’extérieur de la province. Selon le directeur général et entraîneur-chef des Marquis, Bob Desjardins, Goulakos devrait être plus disponible cette fois.

Il sera d’ailleurs en uniforme pour les deux matchs de la fin de semaine, dont celui de vendredi, au Palais des sports, contre les Pétroliers de Laval.

« Avec la perte de Jo (Diaby), on avait un poste à combler et l’ajout de Spiro est un gros plus pour notre équipe de hockey, a souligné Bob Desjardins. Quand tu as des joueurs de ce calibre sur ta liste, ça devient un dossier prioritaire. Il nous avait dit en début de saison qu’il ne voulait pas jouer au hockey, mais il y a seulement les fous qui ne changent pas d’idée ! Je suis revenu à la charge et il y a eu une ouverture de sa part. On s’est entendus et je suis bien content. Des gars comme Spiro Goulakos, ça ne court pas les rues. »

Le défenseur ratera quelques matchs d’ici la fin de la saison régulière, mais il devrait tout de même être présent la plupart du temps.

Bob Desjardins continue de travailler sur certains dossiers d’ici la date limite des transactions, le 21 janvier.

Du positif

Sur la glace, les Marquis tenteront de récolter une quatrième victoire de suite à la maison, vendredi. Si les résultats ont été plutôt décevants en début de saison, joueurs, entraîneurs et partisans de l’équipe peuvent enfin construire sur certains éléments positifs.

« On voit la lumière au bout du tunnel et elle est de plus en plus claire, a illustré Bob Desjardins. Depuis quelques semaines, on a fait des changements dans notre système de jeu et les joueurs comprennent bien. On a surtout mis l’accent sur le travail dans notre zone, alors qu’on donnait trop de chances de marquer dangereuses dans l’enclave. On travaille beaucoup mieux dans notre zone et l’attaque passe souvent par un bon travail défensif. »

Desjardins a également noté un meilleur engagement de certains joueurs qui étaient plus effacés au cours des dernières semaines.

« Il faut que tout le monde soit sur la même page et c’est ce qu’on commence à voir », a reconnu l’homme de hockey.

Cédrick Desjardins sera le gardien partant des Marquis, vendredi, qui seront privés des joueurs blessés Gabryel Paquin-Boudreau, Sean McMorrow et Alexandre Picard. Dans le dernier cas, sa situation est évaluée sur une base quotidienne.

En bref

Selon le site Sport Express, une franchise de la Ligue nord-américaine pourrait bientôt voir le jour à Saint-Jean-sur-Richelieu. Une rencontre « constructive » a eu lieu entre le commissaire Renaud Lefort et le maire Alain Laplante, jeudi. Un dossier à suivre...